Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Apocalipstick charlotte marin’

Cher journal, alors que j’étais tranquillement menottée au lit de Richard, sa femme a débarqué ! J’ai alors pris mes (belles) jambes à mon cou et j’ai sauté par la fenêtre (du deuxième, je te rassure) pour éviter le désastre. C’est là que j’ai rencontré Martin. Bon, comme j’étais entièrement nue au beau milieu de la rue, nous n’avons pas beaucoup parlé. Tout ça pour te dire que je suis amoureuse ! Duquel ? Ça, je ne sais pas, pas encore…

Apocalipstick-charlotte-marin

auteur-éditeur-pages

Voilà un court roman de chick lit qui m’a fait bien rire. Vous vous souvenez peut être que je vous avais confié qu’une fois par mois je m’autorisais une lecture de filles et le mois dernier mon choix s’était porté sur le calamiteux Toubib or not toubib, très mauvais et pas trop drôle du tout, et bien ce mois-ci, bonne pioche avec Apocalipstick de Charlotte Marin.

Charlotte Malère est parisienne, elle a trente ans, elle est critique de cinéma et a théoriquement tout pour être heuruse, tout sauf sa vie sentimentale désastreuse. Depuis 3 ans elle est la maitresse de Richard Bouvier, un célèbre réalisateur, terriblement marié à sa productrice et père de deux enfants. Of course, il lui promet qu’il va quitter sa femme et of course rien ne passe. Les 2 amants se voient toujours à la sauvette et profitant que l’épouse ne soit pas sur Paris, ils passent la nuit ensemble chez lui. Seulement voilà, Charlotte se réveille seule et menottée au lit de son amant, alors que l’épouse en titre, débarque. Elle se détache, saute dans la rue et s’engouffre nue, seulement enveloppée d’un drap dans la voiture d’un inconnu. Elle lui pique sa veste et détale… sans se douter que, cinq heures plus tard, ils se retrouveront face à face, à chanter en chœur dans une kermesse d’école. Les premières notes d’une nouvelle histoire d’amour ?

Éternelle optimiste, pétillante, excessive et passionnée, Charlotte est un ouragan et un petit grain de folie à elle toute seule ! Il lui arrive toujours l’impensable et narré par Charlotte Marin, le quotidien de l’héroïne est une succession de catastrophes, qui colle parfaitement à la chick lit. L’auteure égratigne gentiment le monde du cinéma qu’elle connait bien puisqu’elle est elle-même comédienne, et le temps de ce roman on côtoie un peu les stars et surtout ce qu’est la sortie d’un film : avant-première, les relations avec la presse spécialisée, etc.

Charlotte Marin revient également sur la vie sentimentale des trentenaires à travers l’héroïne mais aussi de ses amies, entre celle qui est trop occupée par son métier et qui cherche l’âme soeur dans les speed dating et les sites de rencontres, celle qui est en couple depuis longtemps et qui harcèle son homme pour se marier et Charlotte qui cumule les histoires sans lendemain.

Drôle et vif, Apocalipstick se lit en une après-midi et répond parfaitement à ce que j’attends de ce genre : de l’humour, de la fraicheur et de la vivacité. Je reproche toutefois à l’auteur de s’être trop coulée dans le moule du roman de filles sans apporter de réelles nouveautés. A lire donc si vous recherchez un roman léger pour vous détendre !

heart_3

Lu dans le cadre des challenges La plume au féminin et Lire sous la contrainte

     

Read Full Post »