Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Astrid bromure tome 4 comment lyophiliser le monstre du loch ness’

Accompagner sa mère en Ecosse pour récupérer une simple boite à souvenirs ? Cela n’enchante guère Astrid, jusqu’à ce qu’elle découvre son oncle farfelu et ses inventions excentriques…

Un beau matin, Pandora Bromure reçoit un courrier de son jeune frère Hazel l’invitant à passer quelques jours en Ecosse au manoir familial afin de lui confier la boîte à souvenirs des Mac Muffin.

Alors que son mari refuse de l’accompagner, Madame Bromure se rabat sur Mademoiselle Poppyscoop, Madame Dottie et Astrid pour l’accompagner dans ce périple qui les conduira au cœur des Highlands.

Notre jeune héroïne traine des pieds mais une fois sur place, elle découvre son excentrique et savant fou d’oncle qui vit dans un véritable capharnaüm, le bonheur pour elle qui sent là une occasion de ne pas s’ennuyer !

Et en effet elle ne va pas s’ennuyer car le laboratoire du manoir cache toutes sortes d’expériences et d’espèces vivantes, et Astrid ne tarde pas à libérer par accident, un bébé plésiosaure dont la croissance devient incontrôlable…

Souvenez-vous j’avais adoré les trois premiers tomes Comment dézinguer la petite souris, Comment atomiser les fantômes et Comment épingler l’enfant sauvage, j’étais donc ravie de retrouver cette chère Astrid dans sa quatrième aventure Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness et une fois encore, le charme a opéré car j’ai adoré cet opus tout aussi réussi que les autres.

J’ai vraiment un coup de cœur pour cette série très jeunesse que je trouve so vintage avec ses illustrations de style années 20 (époque où se passe les intrigues) et les dialogues savoureux des personnages qui plairont aussi bien aux adultes qu’aux enfants avec des piques, des gags et des traits d’humour à chaque page et des situations scabreuses pour notre Astrid et sa famille qui se retrouvent aux prises avec un plésiosaure, monstre marin de la Préhistoire, heureusement disparu !

Ce séjour dans les Highlands sera l’occasion pour Astrid de vivre une nouvelle aventure et surtout de mener une vie plus libre et moins corsetée grâce à cet oncle aux antipodes de sa mère Mme Bromure.

Vivre dans un tel bazar, quel bonheur pour Astrid dont la maison familiale est rangée au cordeau ! Plus d’ennui et plus de leçons rhétoriques, place à la pratique avec l’oncle Hazel, un homme qui ne vit que pour la science, passionné par ses inventions, qui va trouver en sa nièce une formidable assistante, pleine d’enthousiasme.

Comme toujours, pas de répit ni d’ennui pour le lecteur grâce au scénario de Fabrice Parme qui multiplie les rebondissements de la première à la dernière page et qui nous donne sa version du monstre du Loch Ness.

Outre l’histoire et l’humour, j’adore l’atmosphère délicieusement vintage qui se dégage de cette série : le graphisme, les couleurs, la typographie, les décors, les visages expressifs… le travail de Fabrice Parme est un vrai régal pour les yeux d’autant plus que l’ensemble du travail éditorial est soigné, comme toujours chez Rue de Sèvres qui offre décidément à ses jeunes lecteurs des bandes dessinées réussies tant sur le fond que sur la forme.

Les dialogues de Fabrice Parme sont toujours aussi bons et font mouche à chaque fois par leur drôlerie et leur intelligence. Une série qui ne s’essouffle pas et que je vous recommande chaudement que vous soyez petit ou grand !

Vous l’aurez compris Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness est une bande dessinée loufoque à mettre entre toutes les mains dès 9 ans, et ce n’est pas mon Sami-Chameau de fils qui dira le contraire car il adore aussi, et attend chaque tome avec beaucoup d’impatience ! Comme quoi, Astrid plaît aussi aux garçons…

Un grand merci aux éditions Rue de Sèvres pour ce ce coup de cœur collégial !

Read Full Post »