Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘au pied du sapin’

Réveillonner avec Alphonse Daudet et Kessel, admirer la crèche de Giono, assister à la distribution des cadeaux avec Dostoïevski et comploter avec Alphonse Allais, Dieu et le père Noël… Entre émotion et poésie, grincements de dents et éclats de rire, succombez à la magie de Noël.

au-pied-du-sapinauteur-editeur-pages

Impossible pour moi en décembre de faire l’impasse sur les contes de Noël ! Cette année, c’est ce petit recueil collectif publié par Folio et qui attendait bien sagement son tour dans ma PAL depuis plus d’un an déjà, Au pied du sapin.

Découpé en trois parties : Des réveillons inattendus, Des Noëls de rêve, Des Noëls peu traditionnels, il regroupe les contes d’auteurs et horizons très divers tels que Joseph Kessel (Le réveillon du colonel Jerkof), Guy de Maupassant (Nuit de Noël), Alphonse Daudet (Un réveillon dans le Marais), Hans Christian Andersen (La petite fille aux allumettes), Théophile Gautier (Noël), Jean Giono (Les santons), Luigi Pirandello (Noël sur le Rhin), Fédor Dostoïevski (Un arbre de Noël et un mariage), Charles Dickens (Noël quand nous prenons de l’âge), Honoré de Balzac (La fascination), Michel Tournier (La fugue du Petit Poucet) et Alphonse Allais (Conte de Noël).

Un recueil vraiment axé 19è siècle, qui regroupe Maupassant, Dostoïevski, Gautier et Allais, j’en salivais d’avance car ils font partie tous les quatre de mon panthéon littéraire même s’ils sont cruellement absents de mon blog, il va d’ailleurs falloir que j’y remédie (note à moi-même ne faites pas attention) et bien j’en ai été pour mes frais.

J’ai été en effet plutôt déçue par les contes choisis par l’éditeur même si je dois le reconnaître qu’ils sont représentatifs de leurs auteurs respectifs.

Des contes tantôt drôles, tantôt tristes voire absurdes, qui n’ont d’ailleurs parfois aucun rapport avec Noël comme La fugue du Petit Poucet et La fascination. Aucun esprit de Noël, ni de magie mais des histoires se passant en fait le 24 ou le 25 décembre voire le 31 décembre pour La petite fille aux allumettes que j’adore soit dit en passant.

J’aurais préféré des histoires plus charmantes ou cocasses, pleines d’humour à l’image des contes retenus pour Maupassant et Allais ou mieux encore remplis de magie, sur lesquels aurait soufflé l’esprit de Noël.

Une petite déception donc même si j’ai aimé plusieurs de ces contes. Il m’a en revanche donné envie de (re)lire les auteurs retenus, à l’exception de Michel Tournier et Joseph Kessel, dont je n’ai vraiment pas goûté les histoires de Noël et qui n’en étaient pas forcément d’ailleurs.

heart_3Lu dans le cadre du Plan Orsec 2014 pour PAL en danger :

pal-orsec-20141

Read Full Post »