Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Cabale à la cour Jean-Michel Delacomptée’

Romancier et essayiste, Jean-Michel Delacomptée a publié de nombreux portraits de personnages historiques et de gens de lettres comme La Boétie, Racine, François II, Ambroise Paré, Bossuet, Saint-Simon, des romans comme Le Sacrifice des dames, des essais comme Petit éloge des amoureux du silence, Adieu Montaigne ou Notre langue française, Grand Prix Hervé Deluen de l’Académie française, et récemment La Bruyère, portrait de nous-mêmes.

Versailles, mercredi 1er janvier 1710, tôt le matin. Philippe d’Orléans, le neveu de Louis XIV, attend la visite de son ami Saint-Simon.

Connu pour ses mœurs débauchées, le duc d’Orléans vit depuis dix ans un amour passionné avec sa maîtresse Mme d’Argenton, la seule femme qu’il ait jamais aimée.

Il ignore qu’une terrible menace, qui pourrait lui valoir un exil immédiat, enfle dans son dos. Mme de Maintenon, en particulier, le hait pour une plaisanterie de mauvais goût qu’il a proférée à son encontre.

Saint-Simon se doit de l’avertir. Plus encore, de lui éviter le châtiment qui le guette. À ses yeux, une seule chose peut sauver son ami : quitter Mme d’Argenton pour retrouver les bonnes grâces du roi.

Mais Philippe d’Orléans concèdera-t-il un sacrifice si déchirant ?

Inspiré des Mémoires de Saint-Simon, Cabale à la cour est un tête-à-tête tendu et palpitant qui nous introduit dans les arcanes de la cour du Roi-Soleil où prospéraient rumeurs et calomnies…

En fin connaisseur du règne de Louis XIV et de ses témoins, Jean-Michel Delacomptée nous offre un petit bijou brillamment écrit, une joute verbale entre deux hommes que tout oppose et qui sont malgré tout amis.

Je connais plutôt bien cette période de l’histoire et notamment la figure du duc d’Orléans, fils de Monsieur, frère du roi. Un homme fascinant et intéressant à bien des égards, passé à la postérité pour son goût des femmes et de la débauche.

Un peu dommage de résumer cet homme d’état à sa seule vie privée, alors qu’il a su se montrer un régent exemplaire lors de l’enfance de Louis XV, trop jeune pour gouverner au décès de son arrière-grand-père Louis le quatorzième.

Avec ce court ouvrage, l’auteur nous fait découvrir les arcanes du pouvoir, les rumeurs, les complots, la jalousie et les manœuvres des courtisans pour briller aux yeux du roi et éliminer leurs potentiels rivaux.

Il nous démontre aussi l’importance et l’influence de Madame de Maintenon, pétrie de religion, sur Louis XIV et la fin de son règne peu reluisante.

Jean-Michel Delacomptée alterne avec beaucoup d’intelligence récit sur les mécanismes de la cour et dialogues entre Philippe d’Orléans et Saint-Simon. C’est passionnant de bout en bout, autant de pénétrer dans l’intimité du roi que d’assister à ce duel verbal.

Le mémorialiste est prêt à tout pour convaincre le futur régent que ses paroles et son mode de vie trop libres pour la cour vont le mener à la déchéance. Il doit de toute urgence rentrer dans les bonnes grâces de la marquise et de son beau-père car Orléans avait été contraint par son oncle à épouser l’une de ses filles naturelles !

Véritable hommage à la littérature classique, Cabale à la cour est un ouvrage brillant par tous les sujets qu’il aborde, son style, sa vitalité.

Je ne peux que vous le conseiller si vous vous intéressez à la cour de Versailles.

Un grand merci aux éditions Robert Laffont pour ce coup de cœur, cette collection Passe Murailles recèle décidément bien des pépites !

Read Full Post »