Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘carnet de poilu renefer’

Belle Petite Monde, puisque je ne peux pas te raconter comme autrefois des histoires, je vais tâcher de t amuser un peu en t’écrivant ce que ton papa voit de drôle ici…

Pour sa fille de huit ans, Renefer, artiste et soldat sur le front, a raconté et dessiné la vie quotidienne des poilus dans les tranchées. Ce témoignage de première main unique, publié à l’identique cent ans après sa réalisation, a une portée universelle : il s’adresse aux générations futures, à tous les enfants et donc aussi à nous, enfants, petits enfants et arrière-petits-enfants de la génération sacrifiée.

carnet-de-poilu-reneferauteur-editeur-pagesJean Constant Raymond Fontanet, dit Renefer est ingénieur civil de formation mais il préfère néanmoins l’architecture et le dessin. Né en 1879, il est mobilisé dès le 2 août 1914 et rejoint le front qu’il ne quittera plus jusqu’à l’armistice. C’est pour sa fille de 8 ans, Raymonde, qu’il surnomme tendrement Belle Petite Monde, qu’il tient un carnet, reproduit ici à l’identique et dans son format d’origine.

C’est donc un témoignage très important, celui d’un soldat et d’un artiste, qui nous est donné à lire ici, ce qui en rend la lecture encore plus bouleversante. Il raconte l’enfer des tranchées, parle avec beaucoup d’affection des poilus, des pioupious, ces pères et grands-pères qui ont quitté leurs familles pour combattre les boches comme ils disent.

Renefer, bien qu’il s’adresse à sa fille, ne se censure pas, s’exprime sans détour, il dit les choses, explique, caricature parfois, pour donner corps à cet ensemble de textes et de dessins criants de vérité.

A travers ce carnet, il s’adresse aussi aux futures générations car il est important en cette année de centenaire de dialoguer avec les enfants autour de l’horreur de cette Grande Guerre, la guerre la plus destructrice à ce jour, qu’on a parfois appelée La der des der.

Comme le carnet est reproduit à l’identique, la calligraphie de Renefer est une vraie gageure à lire pour les enfants et les adolescents et il oblige parfois l’adulte à deviner tant nous ne sommes pas habitués à ce type d’écriture, mais une fois passées les premières pages, on s’y habitue.

En plus du fac-similé du carnet, l’éditeur propose une courte biographie de Renefer accompagnée d’illustrations, d’aquarelles, photos, lettres du front…

Un carnet petit par sa taille mais grand par son enseignement qu’il est indispensable de mettre entre toutes les mains, celles des jeunes et des moins jeunes, tous y trouveront leur compte et que j’ai eu le plaisir de découvrir avec mes garçons qui ont été véritablement fascinés par l’objet et son contenu.

heart_5Lu dans le cadre du challenge Première guerre mondiale  :

challenge-premiere-guerre-mondiale

Read Full Post »