Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘cecelia Ahern’

Lu dans le cadre du Challenge Cold Winter

ColdWinterChallenge4_medium

Lou a une vie parfaite, une femme magnifique, deux enfants adorables et un travail qui le comble. Mais la réussite a un prix et Lou est prêt à tout pour parvenir au sommet. Un matin, en se rendant au travail dans les rues enneigées de Dublin, il fait la connaissance de Gabe et lui propose de l’embaucher. Il ne sait pas encore que cette rencontre va bouleverser sa vie. Car Gabe n’est pas un homme comme les autres…

heart_2un-cadeau-du-ciel-cecelia-ahern

Lou a la trentaine et à tout pour être heureux : une brillante situation, une belle maison et une famille. Mais cette réussite ne lui suffit pas, il lui en faut encore plus, alors il travaille dur chez Patterson car il convoite le poste de Raffie laissé vacant pour cause de dépression nerveuse.

Il ne compte pas es heures et sacrifie sa famille sur l’autel de la réussite. Sa femme Ruth a arrêté de travailler pour s’occuper de Lucy qui a 5 ans, ainsi que et de Pud qui n’a que quelques mois.

Leur couple bat de l’aile car Lou, non content de délaisser Ruth, l’a trompé à plusieurs reprises avec la nounou ou ses secrétaires. Il ne s’investit pas dans son rôle de père, au point d’être un étranger pour ses propres enfants. Il a également déçu ses parents, son frère Quentin et sa soeur Marcia.

Mais à quelques jours de Noël, Lou décide de faire une bonne action en voyant Gabe, un SDF faisant la manche devant le building de sa société, il lui apporte un café et lui propose un travail.

Et à partir de ce moment-là, la vie de Lou prend un tournant et change à tout jamais…

De Cecelia Ahern j’avais lu et beaucoup aimé PS I love you et Tombée du ciel, aussi lorsque j’étais tombée sur Un cadeau du ciel en janvier dernier je l’avais empoché afin de le lire pendant le challenge Cold Winter. Il a donc patiemment attendu au chaud dans ma PAL près d’un an et je l’en ai sorti le 1er décembre comme prévu mais hélas pour moi cette première lecture noëlique fut une déception.

Si ce conte de Noël se lit fort bien grâce à la plume fluide de Cecelia Ahern, le déroulement du récit n’en est pas moins sans surprise, ce qui a gâché ma lecture. On comprend en effet dès la rencontre avec Gabe où l’auteure va nous emmener et ce qui va se passer pour Lou.

Cecelia Ahern nous propose un sacré nombre de clichés avec la secrétaire au physique de rêve amoureuse de son patron, un héros détestable au possible : workalcoholic, superficiel, hautain, cavaleur… qui devient meilleur grâce à son ange gardien Gabriel, ouf !

Vous l’aurez compris, Un cadeau du ciel sent le réchauffé ou le déjà-vu comme vous voudrez, et n’apporte rien de nouveau sous le soleil de la romance.

Un titre convenu, parsemé de morale « le temps est précieux, ne le gâchons pas » (mazette quel scoop !), saupoudré de surnaturel, dégoulinant de bons sentiments et avec un final larmoyant, bref une grosse déception.

Un roman de Noël pour moi totalement raté même si il ne se révèle pas ennuyeux et qu’on tourne les pages sans déplaisir, il ne restera pas dans mes annales.

 

Read Full Post »

Adam et Christine se croisent une nuit sur le Ha’penny Bridge à Dublin. Il se tient sur le pont, prêt à sauter, désespéré. Apprenant que son trente-cinquième anniversaire approche, Christine se lance un défi incroyable : lui prouver en quelques jours que la vie vaut la peine d’être vécue.

tombee-du-ciel-cecelia-ahernauteur-editeur-pagesAdam et Christine font connaissance sur le Ha’penny Bridge de Dublin. Il veut en finir avec la vie et se tient sur le pont, prêt à sauter dans le vide, désespéré. Christine intervient, le persuadant de se donner 15 jours de sursis, jusqu’à son 35è anniversaire. Elle lui promet de lui prouver en deux semaines que la vie vaut la peine d’être vécue.

Christine Rose, à la tête de sa petite entreprise de ressources humaines, est pourtant en plein marasme personnel. Elle vient de quitter Barry son mari, en proie à sa fureur et à un harcèlement particulièrement pénible et se retrouve à loger au-dessus de son bureau, dans le petit studio familial.

Mais Christine veut absolument sauver Adam et empêcher son suicide par tous les moyens, elle est encore traumatisée par la mort de sa mère bien des années auparavant qui a mis fin à ses jours et elle veut une fin heureuse pour lui.

Afin de sortir Adam de ses idées suicidaires, Christine prend 15 jours de congé et l’installe chez elle, histoire de l’avoir en permanence sous les yeux 24h sur 24h, et pour l’aider, pioche des idées dans un manuel de développement personnel (dont elle est particulièrement friande), même si les solutions proposées n’ont pas l’effet escompté.

J’avais découvert Cecelia Ahern avec PS I love you, aussi j’étais très curieuse de découvrir Tombée du ciel, son tout dernier roman entré depuis peu à la médiathèque et je dois dire que je ne suis pas déçue.

Malgré le sujet grave qui réunit les deux protagonistes du roman, l’histoire se révèle plutôt tendre et drôle, avec des personnages très attachants, égratignés par la vie.

Outre nos héros, la famille de Christine vaut son pesant de cacahuètes avec un père et des sœurs tous plus frappadingues les uns que les autres, Amélia la copine libraire au bord du désespoir, Gemma son assistante qui connaît tous les bons plans pour draguer…

J’ai beaucoup aimé ce roman, même si je trouve qu’il y a un peu trop de narrations et de longueurs pour moi, cela reste une romance qui réchauffe le cœur et qui fait du bien.

heart_4

Read Full Post »

Quand on trouve l’âme sœur, on croit que le bonheur durera toujours. C’est ce que pensait Holly jusqu’à ce que son Gerry ne meure d’une terrible maladie. A trente ans, Holly se retrouve seule, démunie, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise. Il lui a laissé dix lettres qui forment une  » liste  » de choses à accomplir pour réapprendre à vivre. Par-delà la mort, Gerry lui adresse un message d’amour et de courage : elle doit apprendre à être heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait.

ps-i-love-you-cecilia-ahern

auteur-éditeur-pages

Lorsque j’ai acheté PS : I love you il y a quelques mois, je ne connaissais ni l’auteure ni le titre, j’avais été séduite par la 4è de couverture qui me promettait une comédie romantique, drôle et poignante et je dois dire que cette romance sort véritablement des sentiers battus et qu’elle est en effet drôle et émouvante.

L’histoire est originale et touchante : lorsque l’on fait la connaissance d’Holly, elle vient de perdre son mari Gerry emporté par une tumeur au cerveau, juste avant ses trente ans. Elle n’a plus de travail et se traine toute la journée en pyjama dans sa maison, incapable de reprendre le dessus malgré le soutien de Sharon, Tom et Denise.

Elle n’arrive pas à la faire le deuil de l’homme de sa vie dont elle est amoureuse depuis le lycée. Mais quelques semaines après la mort de son époux, elle reçoit une grosse enveloppe contenant des courriers à ouvrir le 1er de chaque mois, de mars à décembre. Gerry, lui a, en cachette, écrit des lettres ayant pour but de lui réapprendre à vivre sans lui et d’avancer dans la vie.

Derrière l’humour et le rythme enlevé du roman, Cecelia Ahern aborde un sujet grave : comment faire le deuil d’un être cher ? Et surtout comment continuer à vivre, rire, sourire alors qu’on a l’impression que la vie ne vaut plus le coup d’être vécue ? Comment accepter aussi que son entourage continue sa vie alors qu’on n’y arrive pas ?

Holly va en faire la douloureuse expérience : bien qu’entourée de sa famille et de ses amies, elle va avoir du mal à accepter que ces dernières puissent vivre leur vie. La célibattante Denise va rencontrer l’amour et se marier et Sharon et Tom vont avoir un bébé.

Au fil des chapitres et des nombreux rebondissements qui ponctuent la vie d’Holly au cours de ces dix mois, on apprend à connaître et à apprécier Holly. On partage sa souffrance, ses peines et on la voit dans toutes ses difficultés. Heureusement elle n’est pas seule. La galerie de portraits de ses nombreux amis et de sa famille est rafraichissante et réjouissante car il s’agit de personnages crédibles, avec leurs qualités et leurs défauts, qui font de leur mieux pour aider Holly. Pareil pour Holly, elle n’est pas parfaite mais elle essaye de faire de son mieux, d’être en accord avec elle-même.

Enfin, c’est un message d’espoir pour celles et ceux qui traversent ce genre d’épreuve et une belle leçon d’optimisme, la vie continue malgré tout, même si la douleur ne s’efface jamais vraiment.

Une romance bouleversante qui sort des sentiers battus et une auteure, Cecelia Ahern qui évite bon nombre d’écueils et de facilités, avec une mention particulière pour la fin moins prévisible que je ne le pensais ! Une magnifique histoire d’amour aussi, qui bien que tragique, fait du bien, on envie Holly d’avoir vécu un si bel amour.

heart_4

Lu dans le cadre du challenge Challenge Irlande et Littérature irlandaise et du Plan Orsec 2014 pour PAL en danger :

 challenge-irlandais     pal-orsec-20141

Read Full Post »