Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘chère mamie virginie grimaldi’

Chère mamie,
J’espère que tu vas bien, et surtout que tu es assise. Il y a plus d’un an, j’ai commencé à t’écrire des petites cartes sur les réseaux sociaux. Des chroniques du quotidien décalées, rédigées en gloussant. Je ne m’attendais pas à ce que mes aventures deviennent un vrai rendez-vous… Alors une idée a germé : et si ces rires partagés devenaient utiles ? J’ai immédiatement pensé à l’association CéKeDuBonheur, dont j’aime la philosophie et l’engagement.
Dans ce livre, tu trouveras plein d’inédits. Des photos pour illustrer. Des grands bonheurs, des petits malheurs, de la vie. Tu m’as donné l’amour des mots, j’ai hâte que tu découvres ceux qui te sont destinés.
Gros bisous à toi et à papy, Ginie

Après Tu comprendras quand tu seras plus grande et Le premier jour du reste de ma vie, lus tous les deux en été, Chère mamie signe mes retrouvailles avec Virginie Grimaldi.

Ayant passé de bons moments avec les titres déjà cités, je ne pouvais pas passer à côté de cet opus dont tous les bénéfices sont intégralement reversés à l’association CéKeDuBonheur créée par Helène Sy qui aide les services pédiatriques à améliorer les conditions de vie des enfants et des adolescents séjournant à l’hôpital à travers de multiples actions.

Cette lecture m’a donc permis de joindre l’utile à l’agréable : faire une bonne action en faveur des enfants hospitalisés et bien rigoler car les missives que Virginie envoie à sa grand-mère sont assez désopilantes, il faut bien le dire !

La plume de Virginie Grimaldi est toujours aussi fluide et chaque lettre est une petite parenthèse à la fois drôle et tendre que l’on peut prendre le temps de déguster ou bien de dévorer. Pour ma part, j’ai fait une pause entre chaque saison, histoire de le faire durer un peu.

Découpé en quatre parties (printemps, été, automne et hiver), cet ouvrage compulse toutes les lettres fictives que l’auteure adresse à sa grand-mère et publiées sur ses réseaux sociaux.

Ginie y raconte son quotidien, ses nombreuses bourdes, la poisse qui lui colle parfois à la peau, ses petits bonheurs, ses péripéties aux quatre coins de la France avec sa famille, ses amies ou à l’occasion des salons du livre auxquels elle se rend.

Véritable carton en librairie depuis sa sortie le 31 octobre, ce condensé d’anecdotes drôles, amusantes voire touchantes, fait mouche à chaque fois. Si j’en avais lu quelques-unes auparavant, j’ai découvert la très grande majorité de ces lettres à ma lecture et cela m’a bien divertie.

Bien que ces lettres soient fictives, on sent bien l’amour et la grande complicité qui unit Virginie Grimaldi à sa grand-mère et j’ai trouvé cette relation privilégie très touchante.

Le livre de poche a fait un super travail avec ce titre puisque pour la modique somme de 5 euros, on a entre les mains de la belle ouvrage : des Polaroïd illustrant chaque lettre, des pages saisons décorées, un papier beau et bien épais, je dis bravo !

Des cartes postales très faciles à lire, qui font le job de divertir et que je vous conseille si vous aimez la plume de l’autrice et que vous souhaitez faire une bonne action à l’approche de Noël. Pour ma part, je continuerai avec plaisir la découverte des autres titres de Virginie Grimaldi.

Read Full Post »