Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘christos’

Joris est heureux : il s’entend à merveille avec ses copains et il est amoureux de la fille la plus fantastique de tout le collège…

Alors pourquoi a-t-il le sentiment que quelque chose ne va pas ? Que ses parents lui cachent un secret ? Pourquoi fait-il ces cauchemars où il est poursuivi par des créatures de la mythologie grecque ? Pourquoi sait-il tout des monstres, de leurs pouvoirs et de leurs faiblesses ? Pourquoi son père lui interdit-il d aller en forêt ?
Lorsqu’à force de questionner son entourage, il finira par obtenir des réponses, Joris tombera de très haut : il ne lui sera pas facile d admettre que celle qu’il aime n’a rien à faire dans son monde et que son père exerce un métier qui, normalement, n’existe pas !

Et quand viendra la révélation finale, il sera à deux doigts d’être transformé en statue de pierre. Car il semblerait bien qu’il ne vive pas du tout là où il le pensait, mais alors pas du tout ! heart_3auteur-editeur-pagesles-gardiens-tome-1-le-grand-secret-christos

Joris est un jeune collégien à qui tout sourit. Il a deux super copains Benoît et Gilles, il est amoureux de Yaëlle qui semble aussi en pincer pour lui, ses parents Rachel et Christos s’aiment et l’aiment, bref tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si Joris ne faisait pas depuis quelques temps d’horribles cauchemars.

Chaque nuit, il rêve en effet que Méduse, la célèbre gorgone le poursuit dans une forêt. L’adolescent baigne depuis toujours dans la mythologie grecque que son père lui apprend jour après jour. Centaures, kraken, hydre, gorgone, phénix et toutes les créatures qui peuplent la mythologie grecque n’ont pas de secret pour lui.

Ces rêves ont-ils un rapport avec tous les déménagements qu’il subit depuis sa plus tendre enfance ? Ses parents lui cachent-ils un mystérieux secret ? Et surtout pourquoi son père lui interdit-il d’aller se promener en forêt si les monstres n’existent pas et qu’ils sont juste le fruit de sa trop vive imagination ?

Lorsque Babelio m’a proposé de recevoir le premier tome de la nouvelle série de Christos, Les gardiens, que j’ai découvert avec les enquêtes surnaturelles de Voltaire je n’ai pas hésité une seconde tant j’étais sûre que ce roman pour les enfants à partir de 9 ans plairait à mon Empereur de fils, passionné de mythologie grecque et ne me déplairait pas à mon non plus et ce fut le cas.

Ce premier tome d’introduction Le grand secret permet à l’auteur de poser les bases de la saga et à nous, de faire connaissance avec les différents protagonistes et l’univers dans lequel ils évoluent.

Le roman est très court, ce qui convient bien aux enfants, et l’histoire se révèle originale et prenante. Le récit émaillé d’éléments de mythologie grecque vont permettre aux enfants de se familiariser avec le bestiaire antique, d’autant que l’auteur a ajouté à la fin du volume des fiches sur les créatures de la mythologie grecque et quelques pages documentaires sur les principaux dieux et la naissance de la mythologie grecques, ce que j’ai trouvé passionnant.

Le récit mêlant mystères et mythologie m’a bien plu et m’a agréablement surprise, les humains côtoient les créatures mythiques et c’est plutôt réussi. Quant au lieu où résident les héros de cette histoire et que je vais vous taire ici pour ménager l’effet de surprise, il m’a vraiment étonné !

Un premier opus réussi et dont je lirai avec plaisir la suite dès qu’elle sera disponible !

Merci à Babelio et à Alice Editions pour cette lecture fantastique.

Read Full Post »

Monsieur Voltaire espérait rentrer tranquillement à Londres. Mais une pluie torrentielle le surprend en pleine campagne écossaise. Le voilà obligé de demander l’hospitalité des habitants de Griffanne. La demeure la plus proche est le château de Mistigris. Un château occupé par des chats ! Décidément, le détective les attire tout autant que le mystère. En effet, dans ce château vivaient trois soeurs qui ont aujourd’hui disparu. Le maître des lieux, Lord MacMinet, et son fils Charles ne savent plus à qui s’adresser pour les retrouver. La rumeur prétend que les trois jeunes filles auraient été enlevées par le légendaire chat à neuf queues. Elles l’auraient consulté dans le but d’épouser l’élu de leur coeur, alors que Lord MacMinet s’opposait à leurs mariages… Mais Monsieur Voltaire n’est pas superstitieux : un chat à neuf queues, ça n’existe pas ! heart_3auteur-editeur-pagesle-chat-a-neuf-queues-christos

Voltaire est un chien détective très célèbre qui tente de regagner Londres avec son cocher Rex. Le temps étant devenu particulièrement épouvantable en traversant la lande écossaise, l’attelage s’arrête à l’entrée du village de Griffane.

Les deux cabots trouvent refuge au château de Triste-Cat, la demeure de Lord Mac-Minet. Voltaire fait contre mauvaise fortune bon cœur (car il déteste les chats) et accepte l’offre du lord de passer la nuit chez lui.

Voltaire, qui comme son illustre homonyme, le philosophe français, François Arouet dit Voltaire, a un égo surdimensionné (il se revendique comme étant le meilleur détective du monde), porte perruque et habit du siècle des Lumières, apprend que les trois filles de Mac-Minet ont mystérieusement disparues depuis quelques temps et le lord en est inconsolable.

La rumeur raconte qu’elles ont été enlevées par le légendaire chat à neuf queues mais Voltaire qui ne croit pas aux esprits compte bien découvrir le fin mot de l’histoire.

Seconde tome d’une série qui en comporte pour le moment trois, Le chat à neuf queues attendait bien sagement dans ma PAL depuis sa parution, il était grand temps que je l’en sorte car l’Empereur et moi avions eu un coup de cœur pour le premier volet, L’énigme des tableaux fantômes et nous avons lu cette suite en lecture commune.

Nous avons donc retrouvé avec plaisir ce fin limier de Voltaire, autoproclamé meilleur détective du monde (rien que ça !) et qui n’a rien perdu de son flair puisqu’il résout cette nouvelle enquête surnaturelle en un rien de temps.

Ce charmant petit roman signé Christos et à mettre dans les mains des enfants à partir de 10 ans comporte une intrigue teintée de surnaturel, suffisamment bien ficelée pour ménager le suspens pendant plusieurs dizaines de pages, et formidablement bien écrite (on ne prend pas les enfants pour des gogos et ça c’est formidable).

Je trouve cependant que ce nouvel opus manque d’humour et de dérision, ce qui faisait le sel à mon sens de cette série car le cabot mérite d’être persiflé de temps en temps tant il est vaniteux. De plus, si l’histoire policière est bien ficelée, elle m’a semblé cette fois-ci tout de même un peu trop tirée par les cheveux et surtout trop vite élucidée par Voltaire mais ça c’est mon point de vue d’adulte car mon fils a adoré.

Malgré ces bémols, je conseille cette série aux enfants car l’objet livre est magnifique et l’histoire très bien écrite, avec un vocabulaire riche et soutenu.

Enfin mention très bien à l’illustratrice Amélie Callot qui fait ici un formidable travail autour de la couleur qui met en valeur le récit et qui plait aux petits comme aux grands.

Merci à Alice Editions pour cette lecture surnaturelle, je reste sous le charme de Voltaire même si cette seconde enquête ne m’a pas autant emballée que la première !

Read Full Post »

Monsieur Voltaire est un chien détective célèbre. C’est donc naturellement à ses services que Lord Sachat MacGouttière fait appel pour résoudre une affaire bien étrange : son illustre manoir est hanté par des fantômes qui semblent victimes d’un mauvais sort. Notre fin limier, Voltaire, n’aime guère les chats mais le salaire (un gros paquet de croquettes) est honnête et l’affaire aiguillonne sa curiosité. Bientôt, il ne tarde pas à faire la connaissance de son premier fantôme. Tour à tour, tous les esprits du manoir vont présenter à notre détective leur version des faits…

l-enigme-des-tableaux-fantomes-christos-amelie-callotauteur-editeur-pages

Voltaire est un chien détective très célèbre en ce début du 20è siècle. Comme son illustre homonyme, le philosophe français, François Arouet dit Voltaire, il porte perruque et habit du siècle des Lumières.

Lorsque nous faisons sa connaissance, notre cabot vient d’accepter une nouvelle enquête. Lord Sachat MacGouttière lui demande de chasser les fantômes de son manoir, rendu inhabitable par ces hôtes spectraux qui sont loin d’être les bienvenus, depuis cinquante ans. Voltaire, qui pourtant n’aime pas les chats, a accepté la mission, alléché par la promesse d’un sac rempli de croquettes, comme on le comprend !

Le voilà donc rendu au manoir, il va alors faire la connaissance du lord Fergus MacGouttière et de son épouse Ailein, du chien pirate Dimitri, de Moira MacGouttière, d’Irina de Transylvania et de Cinead MacCats.

Tous hantent les lieux depuis leur décès suite à la malédiction prononcée par Irina, accusée à tort d’avoir volé la carte au trésor de Dimitri le basset artésien pirate. Si Voltaire veut mener à bien sa mission et ainsi être dument rétribué, il devra découvrir le voleur à l’aide des seuls indices à sa disposition : les portraits des défunts qui ornent les murs du manoir.

Lorsque j’ai vu ce petit roman à l’occasion de la masse critique Babelio spéciale jeunesse, je n’ai pas pu y résister ! Des fantômes et un chien prénommé Voltaire, voilà ce qui m’a alléché d’emblée et je peux vous dire que j’ai passé un excellent moment avec ce chien détective et ces chats fantômes.

Premier tome d’une série qui en comporte pour le moment deux, le second opus, Le chat à neuf queues vient tout juste de sortir, ce titre m’était totalement inconnu et passe apparemment inaperçu sur la blogosphère alors j’espère que mon billet va éveiller votre curiosité car voilà un charmant petit roman à mettre dans les mains des enfants à partir de 10 ans.

Christos signe une intrigue teintée de surnaturel réussie, suffisamment bien ficelée pour ménager le suspens pendant plusieurs dizaines de pages, pleine d’humour et de dérision et surtout très bien écrite. On ne prend pas les enfants pour des zosos et on leur offre une sympathique histoire policière qui tient la route, c’est à souligner !

Enfin mention très bien à l’illustratrice Amélie Callot qui fait ici un formidable travail autour de la couleur qui plaira à coup sûr aux enfants et que j’ai adoré.

Merci à Babelio et à Alice Editions pour cette lecture surnaturelle, je suis totalement sous le charme de Voltaire !

heart_5

Lu dans le cadre du challenge British mysteries  :

2168108069.2

Read Full Post »