Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Dans la tête de mon maître’

Béatrice Fontanel a publié de nombreux livres pour enfants et adultes parmi lesquels L’Homme Barbelé (Grasset, 2009), Plus noire avant l’Aube (Stock, 2014), Le Train d’Alger (Stock, 2016). La vie quotidienne tricotée aux événements dramatiques de l’histoire est le fil rouge de son travail.

Par un hasard miraculeux, Balthazar Janvier, enfant abandonné, devient le domestique dévoué de Lavoisier, père de la chimie moderne, homme encyclopédique : minéralogiste, météorologue, agronome, régisseur des poudres et salpêtres…

Éduqué grâce à la générosité de son maître, Balthazar devient un Sganarelle de laboratoire, ébahi des expériences auxquelles il assiste. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes lorsque survient la révolution.

Lavoisier est l’une des figures les plus brillantes et progressistes de son temps, il est aussi un noble et un fermier général très riche, ce qui le condamne de fait à l’échafaud.

Dans la tête de mon maître est un roman historique qui nous plonge au cœur de la révolution française. Par l’entremise du domestique astucieux du père de la chimie moderne, témoin des événements de son temps, nous assistons aux épisodes tragiques de la Révolution française qui s’emballe.

Narrateur candide au cœur de la Terreur, il nous livre le récit picaresque et tragique de la dernière année de vie de son maître.

Si cette période de notre histoire n’est pas ma préférée, elle m’intéresse de plus en plus si j’en crois mes lectures des deux dernières années et ce roman, fort bien documenté, fut passionnant à lire.

Très bien écrit, à la manière de l’époque dans laquelle il s’inscrit, ce roman plaira aux amateurs de titres historiques qui trouveront amplement leur compte dans les aventures de Balthazar qui court Paris pour sauver son maître.

Rien n’y fait. Béatrice Fontanel ne changera pas l’histoire et Lavoisier montera sur l’échafaud avec courage. Le savant n’est d’ailleurs qu’un prétexte pour aborder la Terreur.

La peur rôde dans chaque rue de Paris, dans chaque intérieur également, la frénésie, la folie, l’urgence sont racontées à hauteur d’homme, par ce jeune homme simple, qui est témoin de l’Histoire en train de broyer un monde, pour construire notre République. Mais cette liberté coûte bien cher.

Si cette histoire m’a beaucoup plu, je m’attendais à un portrait au plus près de Lavoisier, s’attardant sur ses travaux et la trace qu’il a laissé dans les différents domaines auxquels il a contribué.

Hélas pour moi, tout ceci est un peu trop survolé à mon gout, sans doute à cause du narrateur choisi qui n’est pas un scientifique mais un domestique et de la volonté de Béatrice Fontanel de nous raconter les principaux événements de la révolution.

Peu importe, j’ai été emportée par la très belle plume de l’autrice et dans la folie de cette révolution qui a coupé bien des têtes et si cette période vous intéresse, je vous invite à découvrir ce roman !

Read Full Post »