Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Dominique mermoux’

Baptiste est interne dans un service d’urgence. Celle qu’il surnomme la femme oiseau de feu voit ses jours comptés alors que son fils est coincé en Islande par un volcan au nom imprononçable. Baptiste n’a plus qu’un but, aider sa protégée à tenir jusqu’au retour de son fils. Pendant 7 sept jours, les journées du jeune interne sont rythmées par les moments qu’il passe à son chevet, à lui raconter toutes les vies de l’hôpital : les joies et peines des patients, les farfelus, les plus touchants, mais aussi la vie des internes et des infirmiers, leurs routines, leurs découragements, leurs amours parfois.

Baptiste est interne dans un C.H.U. au service des urgences. Son quotidien : la bobologie mais aussi des tentatives de suicide, des victimes de maltraitance, d’accident de la route…

Pendant 7 jours, Baptiste nous dévoile ses journées de jeune médecin, entre les urgences mais aussi le service des soins palliatifs où il rend visite chaque jour à la femme Oiseau de feu, en phase terminale, et pour qui il raconte des anecdotes arrivées à des patients.

Avec lui, on suit le quotidien des personnels hospitaliers, qu’ils soient médecins, chirurgiens, infirmiers… à travers les consultations et anecdotes authentiques relatées tout au long des 200 pages de ce roman graphique.

Baptiste Beaulieu est médecin généraliste le jour, écrivain la nuit, auteur de romans dont La ballade de l’enfant gris que j’ai ajouté sur ma wish list. Il s’est fait connaître par son blog médical Alors voilà qu’il a ouvert alors qu’il était interne aux urgences.

Emu, bousculé dans sa pratique, parfois scandalisé par ce qu’il voit, il en fait un récit chaque jour, oscillant entre sensibilité et drôlerie, drainant ainsi un large lectorat de plusieurs millions de personnes.

Alors voilà devient un roman en 2013 vendu à plus de 50 000 exemplaires et traduit en 14 langues. Et maintenant un roman graphique sous le titre Les mille et une vies des urgences, adapté Baptiste Beaulieu et mis en images par Dominique Mermoux.

Personnellement, je n’ai jamais lu le blog du docteur Beaulieu et j’ai appris son existence qu’assez récemment mais lorsque Rue de Sèvres m’a proposé ce service presse, je n’ai pas hésité une seconde.

Comme beaucoup d’entre vous j’imagine, j’ai fréquenté à quelques reprises les services d’urgence pour mes garçons, pas pour des choses graves heureusement, mais à chaque fois j’y ai trouvé une oreille attentive et une bienveillance rassurante.

J’admire ces personnels qui malgré la fatigue, le stress, les journées à rallonge et les heures supp, donnent chaque jour le meilleur d’eux mêmes pour soigner des patients, c’est donc avec intérêt que j’ai lu cette bande dessinée qui m’a beaucoup touchée.

C’est même un véritable coup de cœur. J’ai adoré suivre Baptiste et ses jeunes collègues dans leur quotidien. Ils côtoient chaque jour la maladie, la souffrance et la mort, mais ce que nous lisons n’est jamais plombant.

Il y a beaucoup de choses graves et émouvantes au fil des pages et tout au long de ces sept jours mais aussi énormément d’humour et d’autodérision. On s’attache fatalement à Baptiste et aux autres personnages qui peuplent ce récit, notamment la femme oiseau de feu.

La mise en image de ces anecdotes est réalisée avec talent par Dominique Mermoux, j’ai beaucoup aimé ces dessins, sa maîtrise des couleurs.

Je ne peux que vous encourager à lire Les mille et une vie des urgences, vous ne pourrez qu’être touché comme moi je l’ai été par ces histoires très humaines, oscillant entre drame et comédie.

Un grand merci à Doriane et aux éditions Rue de Sèvres pour ce coup de cœur, j’ai adoré !

Read Full Post »