Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘eric fouassier’

Après un doctorat en pharmacie puis un autre en droit, Éric Fouassier s’est spécialisé dans l’histoire de la médecine, qu’il enseigne à l’université. Passionné d’énigmes et de codes secrets, il est l’auteur de romans historiques. Le bureau des affaires occultes est le premier opus d’une série policière au héros récurrent : Valentin Verne.

Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente.

Valentin Verne, jeune inspecteur du service des moeurs, est muté à la brigade de Sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime.

Car la science qui progresse, mêlée à l’ésotérisme alors en vogue, inspire un nouveau type de criminalité. Féru de chimie et de médecine, cultivant un goût pour le mystérieux et l’irrationnel, Valentin Verne sait en décrypter les codes.

Nommé par le préfet à la tête du « bureau des affaires occultes », un service spécial chargé de traquer ces malfaiteurs modernes, il va donner la preuve de ses extraordinaires compétences.

Mais qui est vraiment ce policier solitaire, obsédé par la traque d’un criminel insaisissable connu sous le seul surnom du Vicaire ? Qui se cache derrière ce visage angélique où perce parfois une férocité déroutante ? Qui est le chasseur, qui est le gibier ?

Cela faisait plusieurs mois que je me gardais bien au chaud Le bureau des affaires occultes d’Eric Fouassier, certaine de passer un très bon moment car vous n’ignorez pas que les polars historiques sont de vrais péchés mignons pour moi. Et je ne me suis pas trompée ! J’ai tellement aimé que je me suis procuré un autre roman de l’auteur dans la foulée.

Formidablement bien documenté, ce roman nous immerge dans ce Paris bouillonnant de 1830 alors que Louis-Philippe succède à Charles X suite aux trois glorieuses. Lors de ces trois jours, la Révolution éclate et la Restauration s’efface, laissant la place à la Monarchie de Juillet et au nouveau roi, Louis-Philippe

Dans la lignée des grands détectives de l’Histoire, de Vidocq à Lecoq en passant par Nicolas le Floch, un nouveau héros est né : Valentin Verne.

Epris de chimie et de sciences, c’est un policier moderne qui met ses connaissances au service de la justice et l’époque est riche en découvertes : nouvelles substances, pouvoirs mystérieux des plantes… tout ceci est réellement passionnant !

Valentin, droit dans ses bottes et épris de justice, n’hésite pas non plus à sortir sa canne épée pour mater souteneurs et voyous. C’est un héros bien campé, avec un côté sombre et mystérieux, porteur d’un lourd secret, avec une soif de justice, de vérité et de vengeance qui va l’animer de la première page au point final.

Ce polar historique contient tout ce que j’attends de ce genre : une trame historique de qualité au service d’une intrigue bien ficelée, sans jamais tomber dans la leçon d’histoire. Tout est précis, documenté, pour nous offrir une totale immersion dans le Paris de 1830.

L’écriture d’Eric Fouassier est très agréable, très fluide. Les explications chimiques ou scientifiques sont distillées avec beaucoup de pédagogie. Des révélations, des rebondissements tout au long du récit, aucun temps mort, des raisonnements pertinents et une galerie de personnages fictifs et historiques très agréable à suivre, j’en redemande !

Et ce n’est pas Belette qui dira le contraire. Comme moi, elle a été bluffée par cette histoire qui nous a littéralement berné, on n’a rien vu venir et on a adoré ça. Son avis ici !

Read Full Post »