Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘film halloween’

Bienvenue à l’Hôtel Transylvanie, le somptueux hôtel de Dracula, où les monstres et leurs familles peuvent enfin vivre leur vie, se détendre et faire « monstrueusement » la fête comme ils en ont envie sans être embêtés par les humains.
Pour l’anniversaire de sa fille, la jeune Mavis, qui fête ses 118 printemps, Dracula invite les plus célèbres monstres du monde – Frankenstein et sa femme, la Momie, l’Homme Invisible, une famille de loups-garous, et bien d’autres encore…
Tout se passe très bien, jusqu’à ce qu’un humain débarque par hasard à l’hôtel et se lie d’amitié avec Mavis…

hotel-transylvanie

Je profite du challenge Halloween pour inaugurer une nouvelle rubrique : plateau télé et pour m’essayer à la rédaction de billets consacrés aux DVD, séries et émissions que je regarde et dont j’aurais envie de vous parler et qui j’espère vous plairont à votre tour !

Lorsque l’on a des enfants de 6 et 8 ans mais qu’on veut tout de même regarder un film de monstres, mieux vaut se tourner vers un dessin-animé qui sera amusant pour les petits mais aussi pour les grands, et c’est mission réussie pour Hôtel Transylvannie, une comédie familiale ! Après le meurtre de sa femme, le célèbre comte Dracula a décidé de fuir les humains et se réfugie dans un château gothique. Ce lieu, il décide d’en faire un hôtel pour monstres qui y viendront en villégiature. Loups-garous, fantômes, vampires, momies et homme invisible débarquent au début du film, sans oublier Mr et Mme Frankenstein, le meilleur ami de Dracula.

Et alors que l’hôtel est bondé, un randonneur égaré, humain dans toute sa splendeur, fait son entrée, à la recherche d’un endroit pour la nuit. C’est aussi le drame et le grain de sable pour Dracula. Le comte, qui a fait de cet hôtel un lieu préservé des hommes, exclusivement « monstrueux », accueille ce client pas comme les autres avec effroi, et il n’aura de cesse de cacher son humanité en le déguisant et en lui inventant une parentèle avec Frankenstein. Mais comme un malheur n’arrive jamais seul, Mavis la fille unique de Dracula, qui fête ses 118 ans printemps, souhaite voler de ses propres ailes (quoi de plus normal pour un vampire n’est-ce pas ?) et veut sillonner le monde, persuadée que les humains ne sont pas si méchants que cela. Notre comte, incorrigible papa poule, n’aura pas trop d’1h30 pour venir à bout de ces deux épineux problèmes !

J’ai trouvé ce film distrayant et sympathique, très réussi graphiquement. Tous les personnages typiques de films d’horreur sont là mais sont ici en version gentil tandis que les humains endossent de leur côté le costume de monstres. Dracula, traumatisé par l’assassinat de son épouse, les voit tous comme des meurtriers, avides d’éradiquer les siens, des êtres incapables de faire preuve de tolérance. C’est tout le sel de l’histoire : découvrir ces monstres qui ont une apparence terrifiante et qui revêtent ici une belle humanité. Du loup-garou, père dépassé d’une famille nombreuse particulièrement remuante, à l’homme invisible pudique, en passant les Frankenstein totalement in love et la momie très maladroite, la galerie de personnages terriblement désuète est aussi diablement attachante !

Les enfants, qui souffrent souvent de terreurs nocturnes et qui ont une frousse bleue des monstres, ne les verront sans doute plus comme avant grâce à ce film drôle, rythmé. Il y a bien entendu, comme dans tout dessin animé qui se respecte, une moalité à la clé, ici la tolérance, ne pas juger sur les apparences et accepter les différences, de belles valeurs qu’il est souvent utile de rappeler aux enfants.

En résumé, un bon divertissement, bourré d’humour et de trouvailles qui a beaucoup plu à l’Empereur, à Sami-Chameau et à moi même ! On a tout de même préféré Monstres et compagnie qu’on a du voir 20 fois au bas mot.

Je vous laisse avec la bande annonce :

Film vu dans le cadre du Challenge Halloween :

halloween

Read Full Post »