Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘geneviève Godbout’

Lu dans le cadre du Challenge Cold Winter

Il y a Fanfan l’éléphant, Toutusé le nounours, Juju la tortue, Lapinou, qui n’a plus qu’une patte… et bien d’autres encore. Comme tous les ans, ils se sont donné rendez-vous la veille de Noël pour une longue marche jusqu’au pays du père Noël…

C’est la veille de Noël et le petit Medhi a bien de la peine à trouver le sommeil car Fanfan, son doudou a disparu ! Où a donc bien pu passer son éléphant ? Maman a beau fouiller la chambre, aucune trace de Fanfan.

Car Fanfan, comme tous les 24 décembre au soir, fait une longue marche, en compagnie d’autres doudous. Pourquoi bravent-ils tous le froid et la neige plutôt que rester bien au chaud dans le lit des enfants ?

Plus que quelques jours avant Noël et je suis toujours plongée dans mes lectures de l’Avent. Si j’aime lire des romans qui ont pour décor la fête de Noël j’adore également lire avec des albums avec les tout petits et je vous présente aujourd’hui ma dernière trouvaille en date : La longue marche des doudous.

Si mon choix s’est arrêté sur cet album, c’est avant tout pour son illustratrice Geneviève Godbout. Il faut dire que j’ai eu un gros coup de cœur pour Rose à petits pois et j’avais très envie de la retrouver dans un genre totalement différent.

Et je vous avoue que je n’ai pas été déçue du tout puisque j’ai eu un gros coup de cœur pour les illustrations mais aussi pour le joli texte signé Claire Clément.

Cet album est tout simplement merveilleux et il a fait mouche auprès de moi mais aussi auprès de mes petits lecteurs de presque 3 ans qui ont partagé cette lecture avec moi et avec leurs doudous bien sûr !

La longue marche des doudous est une très belle histoire de Noël, pleine de charme, de tendresse et de poésie, magnifiquement mise en images et en couleurs par Geneviève Godbout.

Pendant une vingtaine de pages, on accompagne Fanfan, Lapinou, Zigouigoui, Toutusé, Juju et tous les autres, qu’ils soient ours, poupées, lapins, hippopotames, clowns, licornes, tortues ou éléphants dans leur longue marche de Noël.

Ils ont beau être tous différents, ils ont un but commun : rencontrer le Père Noël et réaliser les souhaits des enfants dont ils sont les doudous.

Un album empli de la magie de Noël que j’aime tant et je ne peux que vous encourager à découvrir à votre tour cette très jolie histoire et la lire aux petits entre 3 et 5 ans autour de vous.

Read Full Post »

Quand il fait beau, elle sourit, elle sifflote, elle chante à tue-tête, elle ouvre les fenêtres et laisse la porte ouverte. Mais dès qu’il pleut, Adèle reste enfermée. Elle n’y peut rien, elle perd son entrain. La pluie, c’est gris, froid et sombre. Vous aurez alors beau dire tout ce que vous voulez, argumenter tant que vous pourrez, ça n’est pas la peine de discuter, Adèle ne mettra pas une mèche de cheveux dehors…

Adèle est une jeune femme joyeuse et pétillante qui habite un petit bourg de bord de mer. Elle tient l’unique café du village, Le tablier à pois, qui est ouvert chaque jour que Dieu fait, même le dimanche.

Mais Le tablier à pois c’est bien plus qu’un café. Le mercredi, Lucas, l’épicier du canton installe au fond du café, un étal de fruits, de légumes frais et de produits d’épicerie.

Le samedi, le lieu fait office de ciné et certains jours se terminent en soirées à thème pour le plus grand bonheur des habitués.

Adèle adore que son café bruisse de monde et de vie mais elle fait grise mine les jours de pluie. Ces jours-là, elle trouve refuge sous sa couette et ne met pas le nez dehors.

Jusqu’au jour où elle trouve des bottes de pluie roses sur le pas de sa porte…

Quel bonheur d’explorer ce très bel album destiné aux enfants de 6 à 9 ans ! Un album où tout absolument tout m’a plu : le texte joliment troussé bien sûr mais aussi les dessins, l’atmosphère délicieusement surannée, jusqu’à la police de caractère que j’ai trouvé charmante.

L’histoire que nous raconte Amélie Callot est donc celle d’Adèle qui est un vrai rayon de soleil pour les habitants de ce hameau, voire même l’âme de ce hameau puisqu’elle tient le seul lieu de rencontre et de ravitaillement de ses habitants.

J’ai adoré cette jeune femme qui s’étiole à la moindre goutte de pluie, la tendresse, la poésie qui émane de cet album, la romance que l’on voit poindre entre Adèle et Lucas.

J’ai tout autant aimé les dessins pastel signés Geneviève Godbout qui servent à merveille le texte de l’auteure, l’aspect suranné et nostalgique qu’elle leur imprime, son travail de la couleur que j’ai trouvé tout simplement merveilleux.

Vous l’aurez compris Rose à petits pois est un album joli et touchant, totalement réussi, pour lequel j’ai eu un gros coup de cœur et que je vous recommande vivement !

Read Full Post »