Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘graeme simsion’

 » Dis-moi quel effet ça te fait d’être bientôt père. – Ça ne me fait aucun effet du tout. C’est trop tôt. – Et si je te reposais la question tous les jours, jusqu’à ce que nous ayons trouvé la réponse ? Tu dois être un peu inquiet, non ? – Comment tu sais ça ? – Tous les hommes le sont. Anxieux à l’idée que le bébé monopolise leur femme. Anxieux à l’idée de ne plus jamais coucher avec elle. Anxieux à l’idée de ne pas être à la hauteur. – Je ne suis pas comme la moyenne des gens. Je suppose donc que mes problèmes seront uniques. – Et que tu les résoudras à ta façon. Unique elle aussi.  » Don et Rosie sont mariés depuis dix mois et dix jours et ils sont  » enceints « . Don se lance corps et âme dans ce nouveau défi : devenir père. Scientifique hors norme, atteint du syndrome d’Asperger, il aborde la paternité avec sa rigueur toute… mathématique. Et sa logique particulière. Ce qui ne semble pas toujours correspondre à ce qu’attend Rosie de lui.

l-effet-rosie-le-theoreme-de-la-cigogne-graeme-simsionauteur-editeur-pagesDon et Rosie Tilman ont quitté Melbourn et vivent désormais à New-York. Don a été engagé par la très prestigieuse université Colombia et Rosie finit sa thèse dans la même université. Ils sont mariés depuis près d’un an lorsque Rosie apprend à Don qu’elle attend un bébé.

Face à cette nouvelle totalement imprévue pour lui, Don qui est atteint du Syndrome d’Asperger va réagir à sa façon, c’est-à-dire, déroutante pour le commun des mortels, ce qui va l’entraîner une fois encore dans des situations impossibles et mener son couple au bord de la rupture.

Car ce qui a séduit Rosie, sa grande intelligence et sa loufoquerie, est en train de la détourner de lui au fur et à mesure que son ventre s’arrondit.

Don sera-t-il capable d’être un père, lui qui émotionnellement parlant, est handicapé ?

Heureusement les amis de toujours, Gene et Claudia, et les nouveaux, George III, Dave et Sonia qui attendent eux aussi un heureux événement, sont là pour aider Don à mettre des mots sur ses émotions et à le préparer à sa future paternité.

J’étais sortie de ma lecture du Théorème du homard totalement enchantée et limite amoureuse de Don, et oui, en refermant L’effet Rosie, je suis toujours sous le charme de Don mais l’effet de surprise n’étant plus là, j’ai tout de même une petite déception.

Le premier volume était tellement pétillant et plein de drôlerie que je trouve le second plus plat et avec moins de saveur même si ma lecture fut une parenthèse agréable, je l’ai trouvé nettement moins bon tout simplement.

J’ai été très heureuse de retrouver les personnages qui m’avaient tant plu dans le premier tome même si ici l’histoire se recentre sur Don. Rosie n’est qu’un personnage secondaire parmi les autres, ce que je trouve un peu dommage même si au fond c’est Don que je préfère.

Graeme Simsion saupoudre son récit de situations cocasses et de pas mal d’humour, qui faisaient déjà le sel du Théorème et que j’ai aimé retrouver ici. Cependant, l’histoire tourne en rond autour de cette future paternité et cela m’a un peu lassé par moment.

J’aurai aimé les voir évoluer en tant que couple, il y avait de la matière, avant d’aborder la grossesse de Rosie dans la seconde partie du roman par exemple.

En bref, un roman plein de verve, de tendresse et de situations totalement loufoques mais décevant par rapport au Théorème.

Merci à Babelio et aux Éditions Nil pour m’avoir permis de retrouver Don, un personnage que j’aime beaucoup.

masse_critique

heart_3Lu dans le cadre d’une lecture commune avec Syl et du challenge 1 pavé par mois :

challenge-un-pave-par-mois

Les 10 livres que j’aimerais sortir de ma PAL cet été (3/10)

Read Full Post »

Peut-on trouver une épouse sur mesure ? Le professeur de génétique Don Tillman, génie des sciences mais absolument inapte à vivre en société, en est persuadé. Pour mener à bien son « Projet Épouse », Don met au point un questionnaire extrêmement détaillé lui permettant d éliminer toutes les candidates qui ne répondraient pas à ses exigences.

Et celles-ci sont nombreuses car pour Don, la femme idéale NE DOIT PAS :
1. Fumer et boire. 2. Être végétarienne et aimer la glace à l abricot. 3. Se lever après 6 heures. Mais elle DOIT : 1. Faire du sport. 2. Être ponctuelle.
3. Accepter le Système de Repas Normalisé qui prévoit du homard au dîner le mardi.
S’il y a bien une personne qui ne remplit aucun des critères établis, c’est Rosie Jarman, étudiante le jour et barman la nuit, dont la vie aussi désordonnée que celle de Don est méthodiquement organisée.

le-theoreme-du-homard-graeme-simsionauteur-editeur-pages

Don Tillman est un génie des sciences, professeur de génétique à l’université de Melbourne. S’il est très intelligent et brillant, ses compétences sociales sont très limitées car on se rend compte au fil de la lecture, qu’il est autiste, atteint du syndrome d’Asperger, ce dont il ne se doute pas une seconde.

Il se révèle totalement inapte à vivre en société et s’est composé un programme journalier dont il n’aime pas déroger. Des journées millimétrées où chaque seconde, de jour comme de nuit, doit être mise à profit et il ne peut s’y dérober sous peine de se sentir très très mal.

Et pour couronner le tout, Don n’a jamais eu de petite amie (rien d’étonnant, qui arriverait à vivre une vie aussi rigide !!) et à bientôt quarante ans, il n’a qu’une envie : mettre fin à sa solitude et trouver une épouse. Pour réussir cette équation périlleuse, il a mis au point un questionnaire extrêmement détaillé lui permettant d’éliminer toutes les candidates qui ne correspondraient pas à ses exigences pour mener à bien son « Projet épouse », le tout dans un soucis d’efficacité optimum.

Parce que tout ce qu’entreprend Don devient un projet qu’il traite de la manière la plus stricte et la plus scientifique possible. A fond dans son projet, hermétique à l’humour et totalement premier degré comme tous les Aspie, il va tomber sur Rosie, qui est l’exacte opposé de la femme idéale qu’il s’est imaginé. Le voilà embarqué avec elle dans une aventure qui va mettre à mal tous ses principes et préceptes.

C’est une fois de plus chez les copinautes que j’ai repéré Le théorème du homard, chez Syl et Claire pour ne pas les nommer, qui n’ont pas leur pareil pour alourdir ma PAL à chaque billet ou presque, un grand merci à elles pour cette belle découverte et surtout à Claire qui me l’a offert pour mon anniversaire !

Autant vous le dire d’emblée, j’ai beaucoup aimé ce roman à la fois drôle, décalé, romantique et pétillant ! L’auteur a une excellente connaissance de l’autisme et le personnage de Dan, son comportement, ses tocs et sa rigidité, tout est vraiment fidèle à ce qu’est un Aspie. Je suis particulièrement sensible au sujet de l’autisme et j’ai adoré le fait que le personnage principal soit un autiste, qu’il soit montré sous un jour positif, c’est l’un des points forts du roman.

Ses apprentissages se font par les livres, internet et les répliques des films et chaque sujet qu’il aborde est exploré à fond, jusqu’à sa maitrise complète et totale. Il est brillant mais ses relations sociales sont calamiteuses, il est incapable de s’habiller correctement ou reconnaître le second degré dans les mots de son interlocuteur. Vraiment tout sonne juste et soit l’auteur s’est remarquablement documenté sur l’autisme soit il en est atteint lui-même, de ce point de vue c’est un roman passionnant à lire.

J’ai adoré l’humour de Dan, la franchise et la décontraction de Rosie. Le Projet Épouse puis le Projet Père qu’ils mènent ensemble donnent lieu à des rebondissements, des quiproquos et à des pages pleines de drôlerie et d’humour.

Ce roman vous fera sourire, rire et vous touchera en plein cœur, il m’a beaucoup touchée et si je frôle le coup de coeur, c’est parce que la fin est un peu trop prévisible à mon goût.

Un roman à lire sans modération et de toute urgence si vous avez envie d’une lecture légère et pétillante !

heart_4Lu dans le cadre du cadre des challenges 1 pavé par mois, A tous prix  (Victorian premier’s literary award 2012) et du défi Les 10 livres à sortir de ma PAL cet automne !! (2/10) :

challenge-un-pave-par-mois  logo-challenge-c3a0-tous-prix

Et du Plan Orsec 2014 pour PAL en danger :

pal-orsec-20141

Read Full Post »