Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘h.g wells’

Thilo Krapp (Berlin, Allemagne) est auteur, illustrateur. Il a fait des bandes dessinées, des films d’animation, des livres pour enfants, des illustrations pour des ouvrages de non-fiction, des romans et des magazines, des jeux.

1894. Des astronomes sont témoins d’étranges activités à la surface de Mars, comme des éclairs ou des explosions de gaz incandescent. Des météores venant de la planète rouge se dirigent bientôt vers la Terre.

Des cylindres s’écrasent et libèrent des engins mécaniques contrôlés par des créatures tentaculaires installées à l’intérieur. Ces tripodes, armés de leur rayon ardent et d’un gaz toxique appelé « fumée noire », se dirigent vers Londres en désintégrant tout sur leur passage.

L’armée britannique réplique. Mais rapidement, la lutte tourne à l’avantage des envahisseurs. Commence alors une fuite dans un monde ravagé…

La guerre des mondes est, comme vous vous en doutez sûrement, l’adaptation en bande dessinée du grand classique de science-fiction écrit par H.G. Wells et publié en 1898 ! Grand classique que je n’ai jamais lu mais dont j’ai vu l’adaptation telévisuelle l’an dernier.

Le roman a été adapté en feuilletons radiophoniques (dont une version d’Orson Welles qui a défrayé la chronique en 1938), en jeux de rôle, en bande dessinée, en longs-métrages et en séries. Thilo Krapp ne s’attaque donc pas à un sujet nouveau mais il le fait bien car j’ai trouvé cette adaptation très convaincante et fidèle à l’oeuvre de l’auteur anglais.

On retrouve bien l’ambiance apocalytpique de l’oeuvre originelle et les thématiques qui la traversent : l’humanité confrontée à une race extraterrestre hostile, en plus d’être le reflet de l’angoisse de l’époque victorienne et une sévère critique de l’impérialisme car H.G Wells, pacifiste nettement engagé à gauche, était hostile à l’impérialisme.

Thilo Krapp reprend l’histoire imaginée par H.G Wells il y a plus de cent vingt ans dans les grandes lignes, impossible de complètement coller à l’histoire en une centaine de pages, l’auteur a forcément pris des racourcis mais l’ensemble reste cohérent et fidèle.

Outre le scénario, j’ai beaucoup aimé les dessins de Thilo Krapp que j’ai trouvé classiques, fins et élégants façon Belle Epoque : tout ce que j’aime. Le découpage des planches est varié, l’utilisation de la palette des couleurs à-propos et les textes sont bien lisibles, ce qui n’est pas toujours là en bande dessinée.

Si vous aimez cette hstoire ou que vous souhaitez la découvrir, je ne peux que vous conseiller cette adaptation très réussie. Mes ados, férus de SF, ont apprécié eux aussi !

Un grand merci aux éditions Jungle pour cette découverte !

Read Full Post »