Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘jeannot loïc clément carole maurel’

Scénariste de bande dessinée adulte et jeunesse et auteur d’albums illustrés et de romans jeunesse, Loïc Clément est un passionné du livre. Il a été critique et libraire spécialisé BD, bibliothécaire et formateur autour des Métiers du livre avant de se lancer lui même dans l’écriture. Diplômée des Gobelins en 2005, Carole Maurel travaille depuis dans le domaine du cinéma d’animation, de l’édition comme storyboard artist et autrice de BD.

Pour Jeannot, la vie était simple et heureuse jusqu’à ses quarante ans, jusqu’à ce drame qui a a bouleversé sa vie et l’a changé radicalement.

Depuis, cet employé des espaces verts de sa commune, vit dans son petit pavillon et, horreur absolue pour lui, il s’est mis à entendre ce que disent les arbres et les plantes.

Cela paraît un peu fou mais il peut vraiment les entendre ! On pourrait croire à un don du ciel inestimable, mais Jeannot y voit plutôt une malédiction car les arbres sont bêtes comme leurs racines.

Son existence bien morne et monotone reprend des couleurs lorsque son chemin croise celui de Josette et de son chien Merlin…

Le duo Loïc Clément et Carole Maurel revient avec Jeannnot et nous propose un album pour les enfants bien touchant où l’on croise Chaussette, héroïne d’un précédent opus des Contes des coeurs perdus.

Le scénario de Loïc Clément tout en douceur et en émotion est une fois de plus superbement mis en dessins et couleurs par la talentueuse Carole Maurel dont j’aime tellement le coup de crayon.

L’histoire est toute simple et tient en peu de mots. Elle nous raconte avec tendresse et bienveillance, le temps qui passe, la vieillesse, la solitude et la mort.

Avec un thème principal : le deuil impossible d’un père qui demeure inconsolable du décès de sa fille unique, une vingtaine d’années auparavant. Depuis, pour lui, le temps s’est figé, l’existence n’a aucune saveur. Pas de famille ni d’amis qui ne viennent adoucir la petite mort qui l’étreint.

C’est un album touchant, tout en émotion et en réflexion sur les petits bonheurs de la vie, la résilience, raconté avec beaucoup de subtilité et une touche d’humour.

Et cerise sur le gâteau, on retrouve Chaussette que j’avais adoré il y a quelques années de cela et cela m’a fait bien plaisir de croiser à nouveau son chemin.

C’est un personnage solaire et doux qui va ramener Jeannot peu à peu à la vie. Notre héros va s’ouvrir et oser vivre à nouveau, prendre un nouveau départ et on quitte nos amoureux le sourire aux lèvres.

Une histoire toute tendre et poétique, un petit bonbon bien trop court mais que je vous recommande. Si vous aimez les histoires de Loïc Clément et les illustrations de Carole Maurel, vous ne serez pas déçu.e.s et si vous ne les connaissez pas encore, foncez !

Read Full Post »