Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘kevin sands’

Lu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois  :

challenge-un-pave-par-mois

Londres, 1665. Christopher Rowe, orphelin de 14 ans, vit désormais seul dans l’apothicairerie Blackthorn depuis la mort de son maître lorsqu’une épidémie de peste frappe la ville…

Londres, 1665, règne de Charles II. La peste noire a déjà tué plus de 30 000 personnes. La mort rôde à chaque coin de rue et les charlatans pullulent, profitant de la panique qui s’est emparée de la population.

Christopher Rowe, jeune apothicaire, vit seul dans l’officine de Benedict Blackthorn, son défunt maître. Il n’a plus le droit de commercer en l’absence d’un nouveau maître et il est sur le point de tomber dans la misère.

Alors qu’il rêve de trouver un remède à l’épidémie qui fait rage, il reçoit une lettre que son maître lui a écrite avant sa mort.

Benedict lui révèle sous forme d’énigme avoir caché un trésor dans l’officine. Christopher se lance donc à la recherche des indices afin de la résoudre…

J’avais lu Le mystère Blackthorn en 2016 et j’avais adoré ce roman historique et surtout d’aventures, j’étais donc ravie de retrouver la plume fluiee et addictive de Kevin Sands et son duo de héros, Christopher et Tom.

Le trésor Blackthorn est un roman jeunesse pour les 12 ans de près de 700 pages, mais que cela ne rebute pas les plus jeunes qui pourraient me lire, l’histoire est tellement passionnante, que les pages se tournent quasiment toutes seules !

Qu’en est-il du contenu ? Il est tout simplement épatant : j’ai adoré cette histoire menée tambour battant par Kevin Sands qui signe ici son second roman et la suite directe du premier volume.

L’histoire est découpée en 7 journées : du 31 août au 6 septembre 1665 et il n’y a absolument pas de temps mort. Nous suivons donc Christopher, jeune apprenti apothicaire et son ami Tom, fils d’un boulanger, aux prises avec une épidémie de peste.

Le trésor Blackthorn est un roman historique passionnant mais aussi un roman d’aventure et de suspens avec des énigmes à la clé. Très bien documenté, il permettra aux jeunes lecteurs d’apprendre une foule de choses sur la vie à Londres à cette époque et sur le métier d’apothicaire.

Kevin Sands nous fait découvrir la vie d’un apprenti et d’une manière générale, celle des enfants de cette époque et cette plongée dans le quotidien londonien de ce milieu du 17è siècle est très vivante et bien rendue.

L’auteur nous plonge également dans la vie politique de cette époque avec le règne de Charles II qui succède au régicide de son père, Oliver Cromwell, et sur la manière dont était gérée la ville de Londres.

Les jeunes lecteurs apprendront donc beaucoup de cette lecture mais aussi les adultes comme moi totalement néophytes en histoire de l’Angleterre.

Les protagonistes du roman sont fort sympathiques, ils plairont aux garçons et l’auteur ayant introduit une héroïne à cette histoire, les filles ne se sentiront pas délaissées !

Les lecteurs n’auront pas de mal à s’identifier aux héros et auront envie qu’ils réussissent leur quête et qu’ils découvrent qui se cache derrière le masque de Melchior qui est capable de prédire les victimes de l’épidémie et si Galien, le médecin, est aussi désintéressé qu’il veut le faire croire.

Le vocabulaire est soutenu et plutôt recherché, l’auteur ne prend pas les enfants pour des idiots et leur propose une histoire de qualité qui ravira 12/14 ans, ce que j’ai vraiment apprécié.

Je ne peux que vous recommander ce page-turner bien construit et où le suspens est mené jusqu’au bout. Une bonne idée de lecture pour intéresser les enfants à l’histoire et qui ne manquera pas de séduire les adultes aussi !

Read Full Post »

Lu dans le cadre du Mois anglais et du challenge 1 pavé par mois :

mois-anglais   challenge-un-pave-par-mois

Londres, 1665. Christopher Rowe, orphelin de 14 ans, a été recueilli par l’apothicaire Benedict Blackthorn, qui lui enseigne les secrets de ses potions et remèdes. Mais une série de meurtres endeuille la ville : les victimes sont toutes des apothicaires amis de Blackthorn. Le responsable en serait la secte de l’Archange, organisation occulte prête à tout pour s’emparer du pouvoir.

heart_4auteur-editeur-pagesle-mystere-blackthorn-kevin-sands

Londres, règne de Charles II. Christopher Rowe est en cette année 1665 l’apprenti de Benedict Blackthorn, un apothicaire réputé, depuis un an déjà. Le vieil homme l’a tiré de son orphelinat et l’a pris en apprentissage.

Contrairement à beaucoup de ses semblables, Blackthorn traite Christopher avec bonté, comme s’il était son fils et non comme un simple employé. Il lui enseigne les secrets des potions et remèdes et lui montre la dangerosité de leur métier. Il insiste bien sur le fait que les plantes sont un don de Dieu mais que mal utilisées, elles peuvent non pas soigner, mais tuer.

Depuis plusieurs mois, un tueur rôde tapi dans les rues de Londres et tue sauvagement des apothicaires de la ligue. Tous ont un point commun : ils sont amis avec Blackthorn et auraient été tués par la secte de l’Archange qui convoite le pouvoir de Charles II.

Voilà un roman jeunesse qui me faisait très envie et que j’ai eu la chance de recevoir grâce à Babelio. Lorsqu’il est arrivé, une fois n’est pas coutume, j’ai été bluffée par la couverture qui est magnifique, ça m’énerve pourtant lorsque j’entends des blogueuses s’extasier sur les couvertures, mais là je dois reconnaître qu’elle est une vraie invitation à la lecture.

La mise en page est aussi très bien faite, avec une police de caractère bien lisible, il ne faut pas oublier que Le mystère Blackthorn est un roman jeunesse pour les 12 ans et plus et que c’est une belle brique, il faut donc donner envie aux plus jeunes de s’y plonger.

Qu’en est-il du contenu maintenant ? Il est tout simplement épatant : j’ai adoré cette histoire menée tambour battant par Kevin Sands qui signe ici son premier roman et pour une première, c’est une belle réussite !

L’histoire est découpée en 7 journées : du 26 mai au 3 juin 1665 et il n’y a absolument pas de temps mort. Nous suivons donc Christopher, jeune apprenti apothicaire et son ami Tom, fils d’un boulanger, aux prises avec la secte de l’Archange et à la recherche du feu de Dieu.

Le mystère Blackthorn est un roman historique passionnant mais aussi un roman d’aventure et de suspens avec des énigmes à la clé. La religion est aussi très présente dans de nombreuses références, notamment avec les jours qui portent tous le nom d’un saint ou d’une fête religieuse.

Kevi Sands nous fait découvrir la vie d’un apprenti et d’une manière générale, celle des enfants de cette époque et cette plongée dans le quotidien londonien de cette milieu du 17è siècle est très vivant et bien rendu.

L’auteur nous plonge également dans la vie politique de cette époque avec le règne de Charles II qui succède au régicide de son père, Oliver Cromwell.

Les jeunes lecteurs apprendront donc beaucoup de cette lecture mais aussi les adultes comme moi totalement néophytes en histoire de l’Angleterre.

Les protagonistes du roman sont fort sympathiques, ils plairont aux garçons à qui ce titre est destiné, qui auront envie qu’ils réussissent leur quête et qu’ils battent la secte tant redoutée.

Le vocabulaire est soutenu et plutôt recherché ce que j’ai apprécié également. En revanche, certaines scènes notamment à la fin, sont violentes et donc à ne pas forcément mettre entre les mains des plus jeunes, c’est pour cela que je ne le recommande pas avant 12/14 ans, selon la sensibilité des enfants.

Hormis ce bémol, c’est un vrai page-turner que j’ai lu en à peine deux jours et que je vous recommande si vous avez des enfants susceptibles d’aimer les romans historiques ou pour vous-mêmes.

Un grand merci à Babelio et à Bayard jeunesse pour cette lecture passionnante et addictive.

Read Full Post »