Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘la fille du temps’

L’inspecteur Grant s’ennuie. Cloué au lit après une chute, il ne sait comment meubler son temps. Une amie lui apporte des portraits de personnalités dont la vie comprend une part d’ombre. Grant croit voir dans l’un des visages un homme responsable et intègre. Son amie lui révèle qu’il s’agit de Richard III, accusé des pires atrocités pour accéder au trône d’Angleterre. Sûr de son fait, après de longues années passées à étudier les visages des criminels auxquels il était confronté, Grant entreprend une investigation dans le passé afin de prouver que le souverain n’est pas coupable de l’assassinat de ses neveux, les enfants du roi Edouard IV.

la-fille-du-temps-josephine-teyauteur-éditeur-pagesLe roi Richard III a fait récemment la une des journaux puisque le squelette déterré il y a plusieurs mois sous un parking de Leicester est bien celui de ce roi à la mauvaise réputation, mort depuis cinq siècles. Monarque éphémère (il n’a régné que deux ans), il est accusé d’avoir fait assassiner les deux fils de son frère ainé pour s’emparer du trône d’Angleterre. Il laisse à la postérité l’image d’un homme méchant et d’un assassin. S’il était, en effet, un homme ambitieux, il n’a pourtant pas commis tous les crimes qu’on lui attribue. La pièce Richard III, que Shakespeare lui a consacrée, a largement contribué à immortaliser cette funeste réputation. C’est justement le sujet du roman policier écrit par Josephine Tey qui attendait dans ma PAL depuis très longtemps et que l’actualité m’a donné envie de lire.

C’est un roman captivant de bout en bout que propose ici Joséphine Tey, qui sous couvert d’un roman policier, se révèle en fait comme une remise en cause de l’histoire de l’Angleterre. Véritable plaidoyer pour l’innocence de Richard III, ce roi totalement inconnu en France, dont on se souvient à peine qu’il est aussi le héros d’une pièce de Shakespeare (Richard III), est l’un des personnages les plus détestés des britanniques. Accusé d’avoir fait assassiner les enfants de son frère pour voler le trône, il est depuis lors honni, principalement à cause de Thomas More, sous la plume duquel il est décrit comme un monstre.

La Fille du temps, est la plus célèbre enquête de l’inspect Grant de Scotland Yard, qui, cloué sur son lit d’hôpital, s’ennuie ferme. Forcé par l’inactivité, il se met en tête de résoudre un mystère historique : le roi Richard III d’Angleterre a-t-il assassiné ses neveux, les princes Édouard V d’Angleterre et Richard de Shrewsbury ? Il demande à ses amis de faire des recherches dans des ouvrages et des documents d’époque afin de découvrir la vérité et nous découvrons les indices en même temps que lui puisque le récit se déroule entièrement dans la chambre du convalescent. L’auteur démonte la vérité historique en confrontant entre elles d’autres sources que les seules sources officielles et nous prouve que les ragots et les préjugés peuvent faire passer un mensonge pour la vérité.

Ce roman policier d’un nouveau genre, sans cadavre ni meurtre, qui met l’Histoire au premier plan, original et érudit, allié à une plume fluide et efficace, est un livre à découvrir absolument. J’ai beaucoup aimé et je vous recommande ce livre, surtout si vous aimez l’histoire.

heart_4Lu dans le cadre des challenges God save the livre édition 2013 et ABC Babelio 2012-2013 :

Challenge-anglais     critiquesABC2013

Read Full Post »