Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘la reine des neiges disney’

Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel…  En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas.

la-reine-des-neiges-disney

Après « Raiponce » et « Les Mondes de Ralph », Walt Disney nous a proposé son traditionnel film de Noël avec une nouvelle fois des princesses à l’honneur ! J’ai pu voir ce film avec l’école des garçons et je dois dire que j’étais la plus heureuse des trois d’y aller, mais en ressortant j’ai pu constater que ni moi ni eux n’avons été déçus, et que les garçons présents, comme les filles, y ont trouvé leur compte.

Librement adapté du conte éponyme d’Andersen, ce long métrage d’animation est une pure merveille graphique, un vrai régal pour les yeux, notamment les paysages, les décors, les scènes de magie où tout se transforme en glace, Disney nous en met plein les yeux, une véritable féérie d’hiver ! Le design des personnages ressemble beaucoup à celui de Raiponce, les caractères des personnages aussi.

On retrouve une princesse Anna fonceuse et téméraire qui croise sur sa route Kristoff, un vendeur de glaces flanqué d’un renne prénommé Sven qui n’est pas sans rappeler Maximus, le cheval dans Raiponce. Anna veut aider sa sœur Elsa qui vient d’être sacrée reine du royaume d’Arendelle et qui est victime depuis son enfance d’une terrible malédiction : tout ce qu’elle touche se glace, c’est pour cette raison qu’elle porte, été comme hiver, des gants.

Et le jour du sacre, Elsa se met dans une telle colère lorsqu’Anna lui annonce son mariage, qu’elle plonge Arendelle dans un hiver sans fin et décide de s’exiler afin de ne plus nuire à quiconque. Mais Anna ne l’entend pas de cet avis et décide de partir à sa recherche et de la ramener au château afin qu’elle rompe le sortilège, ce qui va l’amener à faire d’improbables rencontres et vivre une grande aventure.

Outre son rythme soutenu et ses coups de théâtre passionnants, le film nous régale de plusieurs chansons, dont la fameuse « Délivrée », qui donnent un petit air de comédie musicale d’animation, plus accentué que d’habitude, j’ai par moments trouvé cela un peu too much, c’est mon seul bémol, mais je chipote.

Je ne veux pas vous en dire davantage afin de laisser la magie intacte mais je peux pas clore cette chronique sans vous parler du personnage le plus marquant de l’histoire : le bonhomme de neige Olaf qui rêve de voir l’été, sans aucun doute le personnage le plus drôle du film, il est vraiment tordant et très attendrissant.

La reine des Neiges est sans conteste l’un des plus beaux Disney, il nous entraine dans un univers fantastique magique et enchanté dont on n’a plus envie de sortir, ne passez pas à côté !

Je vous laisse avec la bande-annonce :

Vu dans le cadre du challenge Il était une fois… les contes de fées !!

challenge-il-etait-une-fois-les-contes-de-fees

Read Full Post »