Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘la semaine qui a changé ma vie elsa duvernois’

Elsa Devernois a suivi des études scientifiques. Après avoir exercé différents métiers, elle a découvert le plaisir de raconter des histoires lors de vacances avec ses neveux. Elle écrit à présent pour tous les âges. Elle collabore aux magazines des éditions Milan (Wakou, Toupie, Toboggan, Diabolo).

Louis vit seul avec sa mère depuis que ses parents se sont séparés. Arrivent les vacances de printemps et père et fils vont enfin se retrouver. Au programme : une semaine en tête à tête avec son père à voyager dans une camionnette toute cabossée. Autant dire, qu’il n’attend pas beaucoup de chose de ses vacances dans le Jura.

Depuis que ses parents se sont séparés, lui et son père communiquent très peu. Quelques mails. Aucun coup de fil. Et il faut bien l’avouer, pas grand chose à se dire. Deux taiseux de père en fils, pense Louis !

Et s’il se trompait ? Leur arrestation par des douaniers et quelques jours passés dans un camping vont changer à jamais le regard que Louis portait sur son père. Et remettre en question tous les liens qui l’unissent à sa famille.

La semaine qui a changé ma vie est un très bon roman pour les adolescents qui aborde des problématiques et des thématiques très intéressantes. Elsa Duvernois aborde avec tact et pudeur la violence d’un divorce conflictuel, les parents malveillants, la crise d’adolescence, les relations père/fils, la précarité.

L’autrice met au premier plan la reconstruction des liens entre un père et fils et cette semaine de vacances va permettre à Louis d’ouvrir les yeux sur un certain nombre de choses : la possessivité d’une mère aimante mais toxique qui empêche toute communication entre l’adolescent et son père. La précarité de son père qui vit de petits boulots, habite dans son van mais est très heureux de cette existence loin du consumérisme.

Père et fils m’ont beaucoup touchée : le premier est généreux et bienveillant, très ouvert sur les autres, le second prend difficilement la parole, n’a pas d’amis et s’éloigne le plus possible des conflits.

Ils ont réussi dès la premières pages à m’embarquer à bord de leur Trafic cabossé et j’ai aimé les suivre dans leur road trip jurassien, fait de rencontres et de débrouille.

Les adolescents se reconnaîtront dans les tourments, les hauts et les bas vécus par Louis, sa difficulté à communiquer et à se faire des amis.

Les adultes n’auront aucun mal à s’identifier au père de famille, encore chamboulé par la fin de son mariage et qui souhaite se rapprocher de son fils, et surtout l’aider à traverser cette difficile période qu’est l’adolescence.

Un court roman intéressant et touchant à mettre dans toutes les mains dès 13 ans, je vous le recommande vivement, idéal pour cet été !

Un grand merci aux éditions L’école des loisirs pour cette lecture, j’ai adoré.

Read Full Post »