Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘La veille de Noël au Pays des Merveilles’

Lu dans le cadre du Cold Winter Challenge

Carys Bexington est née et a grandi dans l’ouest du Dorset. Elle a passé son enfance à grimper à absolument tous les arbres qui entourent la vieille ferme venteuse de la famille, tout en remplissant des tas de carnets d’histoires illustrées de ses aventures. Son amour des textes en rimes, des légendes et pour certains personnages l’ont conduites à écrire La veille de Noël au pays des merveilles.

Kate Hindley vit et travaille à Birmingham (tout près d’une chocolaterie !). Après des études dans l’illustration, elle commence à travailler dans l’édition jeunesse et les cartes de voeux. Elle expose ses oeuvres, et notamment des totems, à travers le Royaume-Uni.

Il y a plusieurs années de cela, le lapin toujours en retard, est arrivé trop tard pour la levée du 24 décembre. La lettre de la gentille princesse de coeur n’est donc pas parvenue au Père Noël, ce qui l’a légèrement aigrie.

Mais cette année, le lapin l’a posté en temps et en heure et voilà le bonhomme en rouge et ses célèbres rennes Tornade, Danseuse, Fringant, Furie, Comète, Cupidon, Eclair et Tonnerre, filent danss la nuit, direction le pays des merveilles !

Ce n’est pas une veille de Noël ordinaire, car en dépit des protestations des rennes et des lutins, le père Noël arrive au pays des merveilles. Celui d’Alice, du Lapin Blanc, du chat du Cheschire et du Chapelier Fou.

Ils ont un cadeau très spécial à livrer à la princesse, devenue entre temps Reine de Coeur. Malheur ! Celle-ci déteste Noël ! et ne cesse d’ordonner « QU’ON LEUR COUPE LA TÊTE SUR-LE-CHAMP ! ».

En ce 24 décembre, à quelques heures seulement de Noël, La veille de Noël au pays des merveilles, est un album particulièrement de circonstance, que je ne pouvais pas manquer de vous présenter car j’ai eu une gros coup de coeur pour lui !

Bien que n’étant pas particulièrement fan de l’univers à la fois onirique et farfelu de Lewis Carroll, j’ai adoré cette histoire qui mixe l’univers du père Noël et celui de la reine du coeur, pour en faire un rendez-vous explosif !

Carys Bexington, qui signe ici son premier album, nous propose une histoire absoluement délicieuse et drôle qui fourmille de clins d’oeil au roman victorien et au long métrage de Walt Disney en nous permettant de retrouver les personnages emblématiques de cette histoire (le chapelier fou, le lapin blanc, le chat du Cheschire, la reine de coeur, le lièvre de mars) et en y incorporant le père Noël, ses rennes et ses lutins !

Le mélange des genres et des univers marche formidablement bien, une trouvaille extra qui imprime à cette histoire un humour anglais assumé et une allure folle car la reine de coeur, qui ne peut souffrir Noël, n’a de cesse de poursuivre ce pauvre père Noël de sa rage et de sa haine.

La mise en image de cette histoire est réalisée avec brio par Kate Hindley dont j’admire tant le travail et le talent. Ses dessins colorés à la fois rétros et modernes sont reconnaissables au premier coup d’oeil et servent à merveille le texte de l’autrice.

Un album drôle, caustique, truculent et magique qui m’a totalement séduite, j’espère vous avoir donné envie de le découvrir à votre tour, il devrait plaire aux petits lecteurs dès 4 ans !

Un grand merci aux éditions Little Urban pour ce beau concours, sans doute le dernier de l’année !

Read Full Post »