Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘les agents secrets de l’olympe alain surget’

«- J’ai la désagréable sensation d’être épié, murmure Lithos. – Moi aussi, confirme Léa. Je sens des respirations autour de nous, comme si la forêt était vivante. – Bienvenue à Aiaié, annonce alors une voix. Je suis Circé.» heart_4auteur-editeur-pagesles-agents-secrets-de-l-olympe-tome-4-ulysse-prisonnier-de-circe-alain-surget

Léa, 10 ans, fille de Zeus et d’une caresse de vent. Ses missions l’amènent à remettre les héros et les hommes sur les rails de l’Histoire. Lithos, demi-dieu, est le meilleur ami de Léa et il l’accompagne dans toutes ses aventures. Sujet au vertige, il change de couleur au gré de ses émotions et peut prendre les propriétés de la pierre.

Hera, qui n’aime pas Léa puisque preuve vivante de l’infidélité de son dieu de mari, Zeus,  exige que Léa et Lithos partent à la recherche du roi d’Ithaque afin que ce dernier regagne son royaume, et retrouve ainsi sa femme Pénélope et son fils Télémaque.

Depuis la fin de la guerre de Troie, Ulysse n’est en effet toujours pas rentré chez lui, malmené notamment par Poséidon. Partis à sa recherche, Léa et Lithos abordent une île inconnue, emmenés par l’aigle noir, oiseau du maître de l’Olympe. Une puissante magicienne nommée Circé règne sur les lieux, et les deux amis restent prudents. Ils viennent peut-être, comme Ulysse avant eux, de pénétrer dans un piège.

J’ai déjà eu l’occasion de vous le dire, mon Empereur de fils est passionné par la mythologie grecque, nous avons donc enfin sortis de notre PAL commune le quatrième tome des agents secrets de l’Olympe, Ulysse prisonnier de Circé.

Nous avions il faut dire adoré le tout premier volume de la série La pomme d’or il y a près de 18 mois déjà et comme le précédent opus, ce roman s’est révélé instructif et passionnant !

Conseillé par l’éditeur aux enfants dès 8 ans, je dirai plutôt 10 personnellement, Léa et Lithos nous emmènent cette fois-ci dans les pas du héros Ulysse. L’histoire est relativement courte, un peu moins de 100 pages, mais aborde parfaitement bien cet épisode de la vie d’Ulysse.

Abondamment illustré avec talent par Julies Faulques, Alain Surget vulgarise une fois de plus avec brio la mythologie grecque dans ce récit intelligent, au vocabulaire riche et soutenu.

Les jeunes lecteurs découvriront à travers ce texte, qui ne manque jamais d’humour, le destin du roi d’Ithaque de façon simple et abordable. Les personnages de Léa et Lithos leur plairont beaucoup et ils auront plaisir à suivre nos jeunes héros dans leurs aventures.

Un quatrième tome très réussi qui nous donne envie de continuer à lire cette série ! Si vous recherchez pour vos enfants un petit roman érudit et drôle, tournez-vous vers cette série des Agents secrets de l’Olympe !

Merci à Brigitte et aux éditions Castor Poche pour cette lecture intelligente et captivante.

Read Full Post »

Envoyés sur Terre pour persuader Pâris d’être le juge d’un délicat concours de beauté, Léa, fille de Zeus, et son ami Lithos vont se retrouver embarqués dans une folle aventure, à la conquête du coeur de la belle Hélène, entre Troie et le royaume de Sparte.

les-agents-secrets-de-l-olympe-tome-1-la-pomme-d-or-alain-surgetauteur-editeur-pages

Léa est une jeune déesse de 10 ans, plus précisément une demi déesse puisqu’elle est le fruit des amours de Zeus et d’une mortelle, et subit donc à ce titre les foudres et le ressentiment d’Héra, l’épouse jalouse du dieu des dieux.

Le roman s’ouvre alors qu’Eris la discorde (la bien nommée) amène à la grande salle des dieux la dernière pomme d’or du jardin des Hespérides. Cette pomme sera remise à la plus belle des déesse : Aphrodite, Héra ou Athéna. A Zeus de choisir ! La vieille Eris espère bien semer la zizanie, ce qui est bien sûr le cas car comment départager les trois déesses sans provoquer la colère des perdantes ?

Zeus ne tombe pas dans le piège et décide de nommer Pâris, un prince troyen, juge de ce concours de beauté par comme les autres. A charge pour Léa (qui a croqué dans la pomme) et Lithos, son meilleur ami, de trouver Pâris et de le convaincre d’accepter le rôle de juge et d’en porter seul les conséquences (pas fou le Zeus !).

Mettre à la portée du jeune public la mythologie grecque et dans ce premier tome, la guerre de Troie, tel est le pari d’Alain Surget. Un pari ambitieux mais qu’il remporte haut la main.

Ce roman est tout simplement passionnant ! Conseillé par l’éditeur aux enfants dès 8 ans, je le recommande quant à moi plutôt aux bons lecteurs de 11/12 ans. L’histoire est relativement courte et abondamment illustrée mais le vocabulaire utilisé est riche et de bon niveau et il vaut mieux s’y connaître un tout petit peu en mythologie grecque. Mon empereur de fils avec qui je l’ai lu et qui est en CM1 a eu de grandes difficultés à le lire même si au final La pomme d’or lui a beaucoup plu, lui qui est féru de mythologie grecque.

Alain Surget nous fait revivre la guerre de Troie et le rapt d’Hélène, épouse du roi Ménélas de Sparte, de façon ludique et humoristique, notamment grâce aux personnages de Léa et Lithos.

Les illustrations signées Julie Faulques sont très jolies, dans des tons vert, jaune et gris, qui plairont aux jeunes lecteurs comme aux plus grands.

Un premier tome très réussi et prometteur qui me donne envie de lire les deux suivants consacrés au Cheval de Troie et au Cyclope ! Si vous recherchez pour vos enfants un petit roman érudit et drôle, tournez-vous vers cette nouvelle série des Agents secrets de l’Olympe !

Merci aux éditions Castor Poche pour cette lecture intelligente et captivante.

heart_5

Read Full Post »