Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘les apparences Gillian flynn’

Amy et Nick forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan pour s’installer dans le Missouri. Un jour, Amy disparaît et leur maison est saccagée. L’enquête policière prend vite une tournure inattendue : petits secrets entre époux et trahisons sans importance de la vie conjugale font de Nick le suspect idéal. Alors qu’il essaie lui aussi de retrouver Amy, il découvre qu’elle dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité, d’autres plus inquiétantes.

les-apparences-gillian-flynnauteur-éditeur-pagesVous connaissez l’adage « les apparences sont trompeuses », il prend ici tout son sens ! Gillian Flynn, déjà primée pour son précédent roman, Les lieux sombres, nous livre ici un thriller psychologique réussi et d’une grande intensité, comme je n’en avais pas lu depuis Avant d’aller dormir, chez Sonatine aussi, cet éditeur est décidément à suivre de près.

Nick est journaliste pour un news magazine et Amy rédactrice de tests psychologiques pour la presse féminine, ce sont des new-yorkais bon teint jusqu’au jour où la crise passe par là et qui sont tous les deux licenciés. Nick décide alors de rejoindre sa ville natale pour aider sa soeur jumelle Go qui s’occupe de leurs parents malades. Tout semble aller dans la routine d’une petite ville provinciale malgré la crise, jusqu’à ce qu’Amy disparaisse le jour où elle et Nick doivent fêter leurs cinq années de mariage. Nick pense aussitôt qu’il lui est arrivé malheur et prévient la police lorsqu’il rentre et trouve la maison vide et le salon, sans dessus dessous. La police soupçonne immédiatement Nick qui accumule les omissions et les mensonges et n’a pas l’air particulièrement éprouvé par la disparition de sa femme. Mais Amy est-elle retenue contre son gré, est-elle morte ou a-t-elle organisé sa propre disparition ?

À la fois thriller, étude de mœurs, radiographie d’une société en crise qui adore et qui brûle ses idoles, des médias qui dans leur course à l’audimat ne craignent pas de détruire les réputations, des avocats qui recherchent la publicité, de la société de consommation, Gillian Flynn signe un roman assez diabolique et frustrant. Frustrant car je n’avais pas envie d’interrompre ma lecture, frustrant aussi car l’histoire est assez longue à se mettre en place puisque l’auteure décortique la personnalité, les bassesses et toute la psychologie de ses deux personnages principaux.

La narration alterne les deux points de vue : celui de Nick pris dans le tourbillon de l’enquête et celui d’Amy qui raconte son histoire via un journal intime, retrouvé opportunément, de sa rencontre avec Nick jusqu’au jour même de sa disparition. Le roman découpé en deux parties, alterne avec le présent et le passé, jusqu’au moment où Nick fait une découverte lors de la traditionnelle chasse au trésor annuelle organisée par Amy pour leur cinq ans de mariage, juste avant qu’elle ne s’évanouisse brutalement dans la nature. Tous les indices le mènent alors à des lieux cruciaux pour l’enquête, qui seront autant de preuves contre lui et qui conduiront les autorités à l’arrêter.

Le roman est passionnant et très intéressant puisqu’il nous plonge dans les méandres d’une relation de couple qui semble au beau fixe jusqu’au jour où un petit grain de sable s’y glisse et là, tout dérape. Gillian Flynn sait très bien doser le suspens, imprime un rythme soutenu et parsème le récit de rebondissements constants qui accrochent bien le lecteur. Malheureusement, comme souvent, je trouve que la fin n’est pas la hauteur du reste du roman, qui lui est magistral, il y a quelques petites incohérences mais je chipote un peu. Si vous souhaitez vous plonger dans un très bon thriller, Les apparences est celui qu’il vous faut !

heart_4

Lu dans le cadre d’une lecture commune avec Lydie, Yukiyuko et Chroniques littéraires et des challenges La plume au féminin édition 2013  et A tous prix (prix des lectrices ELLE 2013 catégorie policier) :

  logo-challenge-c3a0-tous-prix

Read Full Post »