Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘les bourgeois Alice ferney’

Tout l’œuvre d’Alice Ferney est disponible chez Actes Sud, notamment L’Élégance des veuves (1995 ; adapté en 2016 pour le cinéma par Tran Anh Hung sous le titre Éternité), Grâce et dénuement (1997, Prix Culture et bibliothèques pour tous), La Conversation amoureuse (2000) et Cherchez la femme (2013).

Ils se nomment Bourgeois et leur patronyme est aussi un mode de vie. Ils sont huit frères et deux sœurs, nés à Paris entre 1920 et 1940.

Ils grandissent dans la trace de la Grande Guerre et les prémices de la Seconde. Aux places favorites de la société bourgeoise – l’armée, la marine, la médecine, le barreau, les affaires –, ils sont partie prenante des événements historiques et des évolutions sociales. De la décolonisation à l’après-Mai 68, leurs existences embrassent toute une époque.

De Jules l’aîné à Marie la dernière, l’apparition et la disparition des personnages, leurs aspirations et leurs engagements rythment la formidable horlogerie de ce roman qui reconstruit le siècle telle une vaste mosaïque.

Allant sans cesse du singulier au collectif, du destin individuel à l’épopée nationale, Alice Ferney avec Les Bourgeois donne à voir l’Histoire en train de se faire et orchestre une vertigineuse et passionnante ronde du temps.

Il y a plus de deux ans déjà, j’avais beaucoup aimé L’élégance des veuves qui mettait déjà en scène les Bourgeois, se concentrant plus particulièrement sur Valentine, Mathilde et Gabrielle, trois femmes à qui l’on ne demandait qu’une chose : procréer et perpétuer le nom de famille de leur époux.

Avec cette suite, Fiançailles, mariages, enfantements, décès, le cycle ne s’arrête jamais, car les ventres toujours féconds des femmes agrandissent d’année en année le cercle familial des Bourgeois. Ici, Alice Ferney s’intéresse aux dix enfants de Mathilde et Henri dont elle couvre l’évolution de leur naissance à nos jours.

Cette nouvelle lecture m’a confirmé le talent indéniable d’ALice Ferney à raconter des histoires de façon brillante. Elle nous donne à lire une saga familiale originale qui décrit avec intelligence et compréhension l’évolution politique et religieuse d’une famille de la bonne bourgeoisie catholique au XXe siècle.

L’autrice y analyse très finement les comportements politiques toujours resitués dans le contexte de l’époque, c’est vraiment intelligent et très bien fait.

Forcément, on se perd parfois un peu entre tous les protagonistes très nombreux, c’est une lecture plutôt exigente et je vous conseille de la lire de façon continue pour ne pas perdre le fil car vous risqueriez de ne pas l’apprécier à sa juste valeur.

Roman exigeant, il est aussi passionnant car il est très bien écrit documenté, Alice Ferney nous offre un véritable panorama de notre histoire de France récente. Je dois aussi vous prévenir que la religion est très présente au sein de cette famille, si cette thématique vous ennuie, vous aurez du mal à faire l’impasse dessus.

Si, comme moi, vous aimez les romans historiques, je ne peux que vous conseiller Les Bourgeois.

Read Full Post »