Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Les chroniques de Kelton’

Jack Heath est un célèbre auteur australien, ayant déjà publié pour la jeunesse, traduit en France, comme les séries « 30 minutes pour survivre » (Albin Michel) et « Monstreville » (Bayard) ; il publie pour la première fois aux éditions Flammarion jeunesse, avec sa saga « Les chroniques de Kelton ».

Kelton, en Australie. Jarli, un petit génie de l’informatique âgé de 14 ans, a créé une application qui détecte si quelqu’un ment en informant son utilisateur par un bip. L’adolescent a posté son code sur un forum afin qu’il soit testé avant d’éventuellement commercialiser son invention.

Très vite, l’appli vérité devient virale, échappant à son contrôle et en quelques heures, Jarli devient mondialement connu. Mais sa nouvelle célébrité vire au cauchemar : les mensonges éclatent au grand jour et tous en ont après lui. Ses amis. Ses professeurs. Sa famille.

Même de dangereux criminels l’ont pris pour cible et son père et lui sont victimes d’une tentative de meurtre. S’engage alors une course contre la montre pour sauver sa vie et celles des siens…

L’appli vérité est le premier tome des Chroniques de Kelton, la toute nouvelle série destinée aux 11 / 13 ans signée du prolifique Jack Heath, célèbre pour ses romans jeunesse traduits dans une trentaine de pays.

L’auteur australien star du genre, nous propose ici un thriller haletant et réussi qui a pour cadre un petit village rural d’Australie et pour héros, un geek particulièrement impopulaire dans son collège.

L’histoire, très prenante, se passe dans une atmosphère australienne où la nature et l’environnement sont présents mais où la technologie et l’hyper-connexion, contrebalancent la vie rude et isolée du village de Kelton.

L’intrigue est intéressante car on le sait tous : toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire et notre héros va l’apprendre à ses dépens. La moindre omission, le plus petit mensonge ou non dit, le moindre travestissement est immédiatement révélé par l’appli vérité, ce qui va attirer bien des ennuis à Jarli.

Ce qui est très intéressant également c’est le rapport à la célébrité et aux réseaux sociaux. Jarli passe de la vedette à l’être haï et menacé de mort, c’est très violent pour l’adolescent de se prendre tout ça en pleine figure et c’est bien traité. Heureusement il va pouvoir compter sur l’aide de sa meilleure amie Bess et d’une nouvelle venue de Russie pour échapper à ses ennemis.

L’action est très présente et les évènements s’enchaînent sans temps mort, en quelques heures seulement, ce roman est un véritable page-turner pour la jeunesse et a tous les atouts propres à ce genre.

Pour autant, c’est là où pour moi le bas blesse : tout va bien trop vite à mon goût, le dénouement intervient en 24 heures, ce qui rend certains éléments plus très crédibles à mes yeux d’adulte.

Ce qui n’est pas le point de vue de mon Sami-Chameau de fils, pile dans la cible visée par l’auteur et l’éditeur et qui, du haut de ses 13 ans, n’a pas vu ces manques de cohérence. Il a adoré ce premier tome et n’en a fait qu’une bouchée. Il attend la suite avec impatience, heureusement elle est déjà disponible en librairie, vous reverrez donc très vite sur ce blog la suite des aventures de Jarli !

Si vous recherchez un roman empli d’action et de suspens pour vos enfants, vous pouvez aller vers cette série les yeux fermés.

Un grand merci aux éditions Flammarion jeunesse pour cette lecture addictive !

Read Full Post »