Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘les détectives du yorkshire julia chapman’

Née en Angleterre, Julia Chapman a exercé comme professeur d’anglais au Japon, en Australie, aux États-Unis et en France. Elle a même dirigé une auberge dans les Pyrénées avec son mari pendant six ans. Aujourd’hui, elle habite dans les vallons du Yorkshire, dans le nord de l’Angleterre, dont les paysages si typiques lui ont inspiré sa série de romans, Les Détectives du Yorkshire.

Un vent de panique souffle sur Bruncliffe : plusieurs vols sont recensés et un terrible incendie provoque l’explosion d’une caravane.

Pour couronner le tout, Mme Lister débarque à l’Agence de recherche des Vallons pour déclarer la disparition de son fils Stuart.
Incendie criminel, vols, disparition inexpliquée : tous ces incidents convergent vers un dangereux multirécidiviste.

Samson et Delilah, les deux détectives les plus respectés des Vallons, mènent l’enquête…

Rendez-vous avec le diable est le huitième tome des Détectives du Yorkshire et, vous le savez, c’est une de mes séries de cosy crimes préférées. J’adore retourner à Bruncliffe pour avoir le plaisir de retrouver le Yorkshire et les protagonistes si attachants de cette saga que sont Samson, Delilah, Ida, Calimero, Nathan, Lucy, Joseph, Arty et tous les autres.

J’adore ces polars qui ont pour cadre la campagne anglaise et cette jolie couverture signée Emily Sutton donne le ton et surtout très envie de découvrir cette histoire, comme toujours si bien troussée par Julia Chapman !

L’ambiance de ce petit village de fermiers où tout le monde se connaît et où aucun secret n’est bien gardé est vraiment agréable. Julia Chapman nous immerge sans problème au cœur du Yorkshire, avec sa campagne verdoyante, ses fermes et ses pubs et j’apprécie de retrouver Bruncliffe au fil des intrigues.

Et, tome après tome, la qualité est toujours au rendez-vous : le récit est haletant, l’enquête bien ficelée, l’évolution des personnages est chouette et dans ce volume, nous avons enfin toutes les réponses à nos questions. La boucle est bouclée, tout est résolu, Bruncliffe va désormais pouvoir couler des jours heureux.

Plusieurs histoires s’entrecroisent, ce qui donne au récit une intensité, une tension, un suspens extraordinaires !!! On est suspendu à chaque page, avec hâte de poursuivre le récit jusqu’à la fin : on est happé par cette histoire, tous les protagonistes sont devenus des amis, c’est absolument génial !!! 

Une fois de plus Mrs Chapman sait y faire ! L’autrice a un réel talent de conteuse et quand on pense que depuis le premier tome, l’autrice tisse cette trame avec des rebondissements et des fausses pistes à la clé, moi je dis chapeau !

Maintenant que toute l’enquête est résolue, y aura-t-il un neuvième tome ? Telle est la question ! Est-ce souhaite d’ailleurs ? Oui parce que j’adore l’ambiance et les personnages mais à condition que la qualité continue d’être au rendez-vous. Si la série doit en rester là, ça me va aussi car le dénouement est celui que j’attendais.

Le style de Julia Chapman est toujours aussi agréable et fluide et si vous aimez les cosy crimes, cette série est faite pour vous car elle comporte tous les ingrédients qui font le sel de ce genre : à savoir un cadre cosy, une bonne enquête, de l’humour et des personnages sympathiques, sans oublier un duo d’enquêteurs original et attachant.

Ma copinaute Belette est sur la même longueur d’ondes, retrouvez son avis ici !

Un grand merci à la collection La bête noire des éditions Robert Laffont pour cette lecture, comme toujours, très réussie.

Read Full Post »

Née en Angleterre, Julia Chapman a exercé comme professeur d’anglais au Japon, en Australie, aux États-Unis et en France. Elle a même dirigé une auberge dans les Pyrénées avec son mari pendant six ans. Aujourd’hui, elle habite dans les vallons du Yorkshire, dans le nord de l’Angleterre, dont les paysages si typiques lui ont inspiré sa série de romans, Les Détectives du Yorkshire.

Après un enlèvement qui l’a terrifiée, Delilah Metcalfe tente de retrouver ses esprits. Or les ennuis ne font que commencer : elle a découvert qu’une menace pesait aussi sur son coéquipier et prétendant Samson O’Brien.

Pour le protéger d’une mort certaine, elle va devoir prendre ses distances avec lui alors même qu’elle vient de propulser les émotions de son partenaire à des sommets étourdissants…

Et convaincre les habitants de Bruncliffe de l’aider ! Hélas, nombreux sont celles et ceux qui ont des griefs envers Samson. Car qui fait du tort à un seul en menace beaucoup…

Rendez-vous avec la menace est le septième tome des Détectives du Yorkshire et, vous le savez, c’est une de mes séries de cosy crimes préférées. J’adore retourner à Bruncliffe pour avoir le plaisir de retrouver le Yorkshire, sans oublier les protagonistes si attachants de cette saga que sont Samson, Delilah, Nathan, Lucy, Joseph, Arty et tous les autres.

J’adore ces polars qui ont pour cadre la campagne anglaise et cette jolie couverture signée Emily Sutton donne le ton et surtout très envie de découvrir cette histoire, comme toujours si bien troussée par Julia Chapman !

L’ambiance de ce petit village de fermiers où tout le monde se connaît et où aucun secret n’est bien gardé est vraiment agréable. Julia Chapman nous immerge sans problème au cœur du Yorkshire, avec sa campagne verdoyante, ses fermes et ses pubs et j’apprécie de retrouver Bruncliffe au fil des intrigues.

Et, tome après tome, la qualité est toujours au rendez-vous : le récit est de qualité, l’évolution des personnages est chouette et nous avons enfin des réponses à certaines de nos questions et ça c’est chouette.

Contrairement à d’habitude, point d’enquête sur un meurtre ou un vol. Ici, le récit se concentre, heure par heure, sur une seule journée : les habitants, ralliés par Delilah, vont tous se liguer pour sauver Samson d’une mort certaine, car un tueur à gages est à ses trousses, et en même temps le disculper des maux dont on l’accuse.

Une fois de plus Mrs Chapman sait y faire ! Les rebondissements et les fausses pistes sont nombreuses, les suspects potentiels sont légion et, of course, je me suis totalement fait berner car une fois de plus, je n’ai pas trouvé qui tirait les ficelles.

Le style de Julia Chapman est toujours aussi agréable et fluide et si vous aimez les cosy crimes, cette série est faite pour vous car elle comporte tous les ingrédients qui font le sel de ce genre : à savoir un cadre cosy, une bonne enquête, de l’humour et des personnages sympathiques, sans oublier un duo d’enquêteurs original et attachant.

Ma copinaute Belette est sur la même longueur d’ondes, retrouvez son avis ici !

Un grand merci à la collection La bête noire des éditions Robert Laffont pour cette lecture, comme toujours, très réussie.

Read Full Post »

Lu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois 

Née en Angleterre, Julia Chapman a exercé comme professeur d’anglais au Japon, en Australie, aux États-Unis et en France. Elle a même dirigé une auberge dans les Pyrénées avec son mari pendant six ans. Aujourd’hui, elle habite dans les vallons du Yorkshire, dans le nord de l’Angleterre, dont les paysages si typiques lui ont inspiré sa série de romans, Les Détectives du Yorkshire.

À la suite d’un accident mortel survenu à la foire aux bestiaux de Bruncliffe, le commissaire-priseur Harry Furness engage Samson et Delilah pour mener l’enquête car ce décès qui a tout l’air d’être accidentel pourrait avoir été provoqué par quelqu’un qui en voulait au défunt.

Mais ce qui semblait n’être qu’une simple vérification de routine prend vite un tour plus sombre quand les détectives découvrent que cet accident a probablement été provoqué…

Ajoutez à cela des vols de moutons, un dangereux chantage et un fermier amoureux, et vous aurez la recette parfaite pour une enquête explosive !

Rendez-vous avec le danger est le cinquième tome des Détectives du Yorshire, après Rendez-vous avec le crime et Rendez-vous avec le mal, Rendez-vous avec le mystère et Rendez-vous avec le poison.

Vous le savez, c’est une de mes séries préférées en matière de cosy crimes et j’adore retourner à Bruncliffe pour avoir le plaisir de retrouver le Yorkshire, Samson, Delilah, Nathan, Lucy, Joseph, Arty et tous les autres.

J’adore ces polars qui ont pour cadre la campagne anglaise et cette jolie couverture signée Emily Sutton donne le ton et surtout très envie de découvrir cette histoire signée Julia Chapman !

L’ambiance de ce petit village de fermiers où tout le monde se connaît et où aucun secret n’est bien gardé est vraiment agréable. Julia Chapman nous immerge sans problème au cœur du Yorkshire, avec sa campagne verdoyante, ses fermes et ses pubs et j’apprécie d’y retrouver les différents personnages présents au fil des intrigues.

Et je suis loin d’être déçue : le récit est de qualité, l’évolution des personnages est chouette et nos héros sont toujours aussi attachants.

On suit, comme toujours, parallèlement plusieurs intrigues : l’enquête sur la mort de Ron à la salle des ventes, les vols de mouton, le chantage sur le maire et sur le promoteur immobilier Rick Procter.

Une fois de plus Mrs Chapman sait y faire ! Les rebondissements et les fausses pistes sont nombreuses, les suspects potentiels sont légion et, or course, je me suis totalement fait berner car j’ai suspecté les innocents et innocenté les coupables.

Le style de Julia Chapman est toujours aussi agréable et fluide et si vous aimez les cosy crimes, cette série est faite pour vous car elle comporte tous les ingrédients qui font le sel de ce genre : à savoir un cadre cosy, une bonne enquête, de l’humour et des personnages sympathiques, sans oublier un duo d’enquêteurs original et attachant.

Ma copinaute Belette est sur la même longueur d’ondes, retrouvez son avis ici !

Un grand merci à la collection La bête noire des éditions Robert Laffont pour cette lecture comme toujours très réussie.

Lu dans le cadre du Mois Anglais :

Read Full Post »