Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘les filles au chocolat’

Lu dans le cadre du challenge A year in England :

logo-a-year-in-england

Honey, 15 ans, est l’aînée des sœurs Tanberry. Lunatique, égoïste, souvent triste, elle adore les drames, mais elle sait aussi se montrer charmante et douce. Vivant très mal la séparation de ses parents et la nouvelle relation de sa mère, Honey est allée rejoindre son père qui habite désormais en Australie. Là, elle découvre que la vie n’est pas si rose. Son père, qu’elle idéalisait tant, a une nouvelle compagne et le lycée qu’elle fréquente est particulièrement strict… Et quand des photos compromettantes apparaissent mystérieusement sur sa page perso du réseau social SpiderWeb, rien ne va plus…

heart_3

auteur-editeur-pagesles-filles-au-chocolat-tome-5-coeur-vanille-cathy-cassidy

La belle et épineuse Honey a pris de plein fouet le divorce de ses parents qu’elle n’a toujours pas digéré. Pour la petite fille chérie à son papa, sa mère est forcément la coupable et elle lui mène la vie dure, surtout depuis que cette dernière a refait sa vie avec Paddy, le père de Cherry.

Après un énième déboire au lycée, Charlotte ne sait plus quoi faire et Greg propose à sa fille de la rejoindre à Sidney afin de prendre un nouveau départ dans la capitale australienne. Là, elle est censée aller dans un lycée aux méthodes alternatives dans lequel elle pourra s’épanouir et avoir l’aide psychologique dont elle a besoin.

Honey, bien que triste de quitter sa mère et ses soeurs, s’envole le coeur léger, enthousiaste. Làs, Greg a d’autres projets et préfère l’inscrire au lycée public de leur quartier : pourquoi dépenser des sommes folles alors qu’Honey peut tout aussi bien s’instruire gratuitement ?

A son arrivée, Honey découvre la villa de luxe avec piscine dans laquelle vit son père mais aussi Emma, sa petite amie qui est à l’origine du divorce de ses parents. Pour Honey, l’adaptation est difficile, entre le décalage horaire et la solitude, le quotidien d’Honey n’est pas évident mais heureusement, elle se fait rapidement deux amies jusqu’à ce que d’étranges messages apparaissent sur les réseaux sociaux…

Après Cherry et Cœur Cerise, Skye et Cœur guimauve, Summer et Cœur Mandarine, Shay et Cœur salé, Coco et Cœur Coco, Cathy Cassidy donne cette fois-ci la parole à l’aînée de la fratrie Tanberry : la rebelle Honey, 15 ans.

Cathy Cassidy aborde dans ce nouvel opus l’adolescence dans toute sa splendeur. Honey est en rébellion contre tout et en proie à certains démons comme les fêtes alcoolisées, le flirt à outrance, le non-respect des règles, la désobéissance absolue… bref une adolescente très difficile à vivre !

Honey est insolente et rancunière, elle n’hésite pas à dépasser les bornes pour se faire remarquer et pour être honnête avec vous, c’est LE personnage qui me tape sur les nerfs depuis le début de la série. Et même si Cathy Cassidy nous la dévoile sous un jour plus sympathique, ce volume m’a moins plu que les autres.

Certes sous ses dehors rebelles, l’adolescente est une jeune fille fragile et perdue mais elle me tape quand même sur les nerfs, c’est comme ça je n’y peux rien.

Dans ce nouvel opus, l’auteure attire l’attention de son jeune lectorat sur les débordements d’internet et des réseaux sociaux, qui peuvent être la proie de harceleurs qui n’ont de cesse de laminer et ridiculiser leurs victimes, les poussant malheureusement parfois au suicide.

De ce point de vue, une fois encore Cathy Cassidy fait mouche et nous prouve une fois de plus que cette série est vraiment à mettre entre les mains des jeunes filles.

Read Full Post »

Lu dans le cadre du challenge A year in England :

logo-a-year-in-england

Coco est la plus jeune des sœurs Tanberry, mais elle a déjà un caractère bien à elle. Sa passion : la nature et les animaux. Et elle adore par-dessus tout ses cours d’équitation. Ainsi, quand Caramel, son cheval préféré, est vendu, Coco enquête aussitôt sur son nouveau propriétaire. Malheureusement, ce qu’elle apprend ne la rassure pas du tout… Mais, entre sa grande sœur Honey qui est en pleine crise et Summer qui se remet tout juste de son trouble alimentaire, Coco ne peut compter sur le soutien de sa famille. Pourra-t-elle sauver Caramel toute seule ? Ou… avec l’aide d’un nouvel ami ?

heart_4auteur-editeur-pagesles-filles-au-chocolat-tome-4-coeur-coco-cathy-cassidy

Passionnée par la nature et les animaux, la plus jeune des sœurs Tanberry milite sans relâche pour la cause animale, notamment pour attirer l’attention de ces collègues collégiens en organisant des ventes de gâteaux et en distribuant des flyers appelant à la mobilisation.

Outre les animaux, Coco aime jouer du violon et depuis quelques semaines, pratique l’équitation, un sport qu’elle adore, d’autant plus qu’elle s’est pris d’une passion pour Coconut, vite devenu son poney préféré, malgré son mauvais caractère.

Un jour qu’elle le monte justement, Coco tombe en plein exercice et selle le destin du poney, vendu à un homme important de la région mais qui se révèle violent et vindicatif envers l’animal. Coco prend alors les choses en main…

Après Cherry et Cœur Cerise, Skye et Cœur guimauve, Summer et Cœur Mandarine, Shay et Cœur salé, Cathy Cassidy donne cette fois-ci la parole à la plus jeune de la fratrie Tanberry : Coco Tanberry, 11 ans.

Cathy Cassidy aborde dans ce nouvel opus la cause animale (les animations en danger ou en voie d’extinction, les maltraitances faites aux animaux…) à travers le parcours de Coco, une jeune fille idéaliste et fraiche, assoiffée de justice. A l’heure où ses copines commencent à se maquiller et à s’intéresser aux garçons, Coco n’est animée que de sa passion pour les animaux, qu’ils soient en voie d’extinction ou non.

Elle sera aidée dans le sauvetage de Coco par Stevie, un garçon volontiers taciturne doté d’une carapace dure à transpercer. Cathy Cassidy profite de ce personnage tourmenté et en colère, pour parler des violences familiales et conjugales dont sont victimes Stevie, sa jeune sœur et sa mère, tombés sous la coupe d’un homme violent.

Une fois de plus, je me régale à lecture d’un tome des filles au chocolat, excepté une surdose de coco (l’héroïne s’appelle Coco, le poney Coconut, les cupcakes à la noix de coco) too much pour moi, je me suis laissée prendre une fois de plus par la plume fraiche et légère de Cathy Cassidy qui n’a pas son pareil pour donner corps à chacun de ses personnages.

La jeune Coco est une héroïne généreuse et attachante et son amour pour la cause animale, touchant. Elle plaira au jeune public assurément !

Read Full Post »

Je m’appelle : Shay Fletcher Mon âge : 15 ans Je suis : passionné de musique Mon style : bonnet mou et tee-shirts de surfeur J’aime : Cherry Costello Je rêve : de devenir chanteur professionnel Mon problème : Cherry pense que je suis toujours amoureux de Honey, mon ex…

les-filles-au-chocolat-tome-3.5-coeur-sale-cathy-cassidyauteur-editeur-pages

Shay Fletcher a une grande passion dans la vie : la musique. Il joue de la guitare et compose des chansons et il a l’air plutôt doué puisque Nikki, une productrice de télévision qui a passé l’été dans la maison d’hôtes des Tanberry, fait venir Curtis Rawlings, l’un des producteurs de Wrecked Record.

Après l’avoir écouté, la maison de disques lui propose de signer un contrat à condition que ses parents donnent leur accord puisqu’il est mineur. Hélas pour lui, son père refuse catégoriquement qu’il côtoie le show-biz et sa mère n’ose pas prendre sa défense.

Shay se retrouve à passer ses jours de congés au centre nautique familial, loin de Londres et des labels de musique et de Cherry, persuadée que Shay est retombé dans les bras de Honey…

Après Cherry et Cœur Cerise, Skye et Cœur guimauve, Summer et Cœur Mandarine, Cathy Cassidy donne cette fois-ci la parole à un garçon, en l’occurence Shay Fletcher, l’amoureux de Cherry Costello et par ailleurs ex-petit ami de Honey Tanberry, l’aînée des sœurs Tanberry et nouvelle demi-sœur de Cherry, vous me suivez ?

Cathy Cassidy aborde dans ce très court roman un nouveau thème : l’autorité parentale et les choix d’avenir que se posent les adolescents en particulier. Shay veut devenir musicien et se voit offrir cette possibilité et donc concrétiser ses rêves, mais son père qui ne conçoit pas la vie sans sport, ne comprend pas son fils cadet et son besoin de faire de la musique.

Plus léger que les trois précédents opus, Cœur salé reste néanmoins bien ancré dans la série Les filles au chocolat avec des rappels aux évènements passés, et dans les préoccupations des adolescents car bon nombre d’entre eux sont en conflit permanent avec leurs géniteurs il faut bien le dire.

Ce nouveau tome nous permet de faire plus ample connaissance avec Shay, un garçon sensible et gentil, et j’ai une nouvelle fois eu beaucoup de plaisir à retrouver l’ensemble des protagonistes même si ce roman est trop court et qu’il nous laisse un peu sur notre faim.

Le quatrième volume de la série, Coeur coco, m’attend déjà, vous retrouverez donc Les filles au chocolat très prochainement sur le blog !

heart_4Lu dans le cadre du challenge A year in England :

 logo-a-year-in-england

 

Read Full Post »

Je m’appelle : Summer Tanberry Mon âge : 13 ans Je suis : perfectionniste Mon style : leggings et robes à la mode J’aime : la danse, la danse, la danse Je rêve : de devenir danseuse professionnelle Mon problème : j’ai l’impression que tout m’échappe au moment où je voudrais tout contrôler…

les-filles-au-chocolat-tome-3-coeur-mandarine-cathy-cassidyauteur-editeur-pagesSummer, 13 ans, l’autre jumelle Tanberry, ne pense qu’à la danse et alors que les grandes vacances et la fin du collège se profilent, Miss Elise, son professeur de danse, qui la trouve très douée, fait venir dans l’un de ses cours l’une de ses amies, l’ancienne danseuse étoile Sylvie Rochelle afin de lui montrer ses trois meilleures élèves dont Summer fait partie .

Cette dernière propose à Summer de passer une audition à la fin de l’été pour intégrer sa nouvelle école de danse, la Rochelle Académie, un internat voué à la danse.

Summer qui a raté l’audition du Royal Ballet qelques années auparavant veut saisir la chance qui s’offre à elle, au point de laisser de côté son petit ami Zach, ses sœurs et ses amies pour se consacrer corps et âme à ses répétitions.

La petite voix dans sa tête lui dit qu’elle ne sera une fois encore pas à la hauteur et surtout bien trop grosse pour danser aussi gracieusement que les étoiles. Summer va peu à peu et au fil des répétitions, cesser de s’alimenter, sous le regard impuissant de ses sœurs et de ses condisciples qui ne parviennent à lui entendre raison.

La seule qui pourrait peut-être remettre la jeune fille dans le droit chemin c’est Charlotte sa mère mais elle est partie en voyage de noces au Pérou avec Paddy…

Après Cherry et Cœur Cerise, Skye et Cœur guimauve, ce troisième tome de la saga Les filles au chocolat, Cœur Mandarine, fait la part belle à Summer, la seconde jumelle qui ne vit que pour la danse.

Cathy Cassidy aborde ici à travers le personnage de Summer, surnommée Miss Parfaite, un thème assez important qui touche bon nombre de jeunes filles : les troubles du comportement alimentaire. L’anorexie mentale touche en particulier les adolescentes, bouleversées par le changement de leur corps et en particulier les danseuses, qui se doivent de rester minces.

Elles ne sont pas rares, comme Summer, à s’affamer pour être le plus mince possible, quitte à mettre leur santé en péril. Tout ceci est très bien abordé ici par petites touches et sans jamais tomber dans le pathos, ce qui n’est pas si facile à mon avis.

Une fois encore j’ai beaucoup aimé et pourtant ce n’était pas gagné car avant ma lecture, Summer n’était pas l’un de mes personnages préférés mais au fil des pages, j’ai ressenti de l’empathie pour elle, pour sa souffrance, pour sa quête de perfection et son manque de confiance en elle.

Elle s’accroche à ses rêves et personne ne la comprend. Tout son entourage ne voit dans la danse qu’un hobby, un passe-temps comme un autre, alors que pour elle c’est toute sa vie. Même Skye, qui vit sa première histoire d’amour avec Finn, ne comprend pas ce qu’il lui arrive, ne voit pas la détresse et les angoisses de sa sœur.

Un troisième opus touchant qui a le mérite de mettre en garde les jeunes lectrices qui souhaiteraient mincir que d’un régime sévère à l’anorexie, il n’y a qu’un pas qu’il est important de ne pas franchir.

Une série à mettre absolument entre les mains de toutes les jeunes collégiennes !

heart_4Lu dans le cadre du challenge A year in England :

 logo-a-year-in-england

 

Read Full Post »

Skye, 12 ans, est une fille cool et pleine de charme, avec son petit grain de folie. Mais depuis toujours, elle se sent moins attirante que sa jumelle Summer. Même Tommy, le meilleur ami de Skye, finit par lui avouer qu’il craque pour sa soeur ! Même si elle aime sa jumelle plus que tout, Skye aimerait aussi qu’on la remarque. Comment faire pour sortir de l’ombre en restant soi-même ?

les-filles-au-chocolat-tome-2-coeur-guimauve-cathy-cassidyauteur-editeur-pages

Skye, 12 ans, l’une des jumelles Tanberry, est fan de vintage et de mode. Elle ressemble comme deux gouttes d’eau à Summer et pourtant, elle a l’impression d’être transparente aux yeux du monde. Tout le monde trouve Summer tellement belle et cool que Skye a l’impression qu’elle ne compte pas. A Summer le soleil, à elle, l’ombre.

Alors que Paddy et sa mère rangent le grenier pour en faire la chambre de Cherry, qui loge pour l’instant dans la roulotte de gitans, ils trouvent une vieille malle. A l’intérieur la correspondance et les robes années 20 de la grande-tante Clara, morte noyée à l’âge de 19 ans.

Cette dernière, amoureuse d’un gitan, avait refusé le beau mariage arrangé par ses parents et avait préféré mettre fin à ses jours. Tout du moins, c’est ce que raconte la légende familiale.

Skye adopte aussitôt les vêtements années folles de la malle et commence à faire des rêves étranges, émaillés de gitans et de Finn, un beau garçon brun.

Après Cherry et Cœur Cerise dans lequel on faisait la connaissance de tous les protagonistes, le deuxième tome de la saga Les filles au chocolat, Cœur guimauve fait la part belle à Skye, la jumelle rêveuse, sensible et romantique.

Skye est à un âge délicat, celui où commence à se forger sa personnalité, où l’on s’interroge sur ses propres désirs, et lorsque l’on est jumelle, vient l’envie de se démarquer de sa soeur, son double, surtout lorsque celle-ci est populaire.

Cette tentative d’indépendance est mal perçue par Summer qui a toujours été le leader de leur binôme, qui reproche à sa soeur de s’enfermer dans son obsession pour leur arrière-grand-tante Clara et qui n’aime pas que sa sœur s’habille vintage.

Comme dans le premier opus, on retrouve à travers Skye toute la famille, Tanglewood House le bed & breakfast, la fabrique de chocolat qui commence à connaître un joli succès grâce aux filles en chocolat, l’imbroglio amoureux entre Cherry, Shay et Honey démarré dans le premier tome et qui n’a pas trouvé d’issue apaisante, ce qui alourdit clairement le climat familial, d’autant plus que le père des filles, désormais installé en Australie, continue à se désintéresser totalement d’elles !

J’ai bien aimé le personnage de Skye qui est une pré-ado très attachante avec de belles valeurs, qui n’hésite pas à taire ses désirs pour exaucer ceux des autres.

Cathy Cassidy réussit à écrire un volume dans la continuité du premier mais en étant assez différent car le récit, en changeant d’héroïne, change aussi de style. Ici il y a une petite dose de paranormal, en adéquation avec la personnalité de Skye, férue d’histoire et d’astrologie.

Ce second opus est une petite gourmandise douce-amère sur la difficile vie d’une famille recomposée et sur l’adolescence, à mettre entre les mains des filles dès 11 ans.

heart_4Lu dans le cadre du challenge A year in England :

 logo-a-year-in-england

 

Read Full Post »

Cherry, une jeune fille rêveuse de 13 ans, s’installe en Angleterre dans le Bn’B de Charlotte, la nouvelle compagne de son père. Mais avec Charlotte viennent Coco, les jumelles Summer et Skye ainsi que Honey, ses quatre filles… Cherry s’attache rapidement à cette nouvelle famille mais Honey, la plus âgée de ses demi-sœurs, n’apprécie pas l’arrivée de ce beau-père et ses projets de chocolaterie artisanale ! Alors, quand Cherry commence à craquer pour Shay, le petit ami de Honey, les ennuis s’annoncent.

les-filles-au-chocolat-tome-1-coeur-cerise-cathy-cassidyauteur-editeur-pages

Cherry vit seule à Glasgow, en Ecosse, depuis la mort de sa mère avec Paddy son papa et Rex son poisson rouge. Paddy est manutentionnaire chez Tasty Bars, une usine de chocolat où son travail consiste à faire le tri entre les barres chocolatées réussies et les ratées. Ils ne roulent pas sur l’or et vivent dans un modeste appartement.

L’adolescente de 13 ans est solitaire, elle a du mal à s’intégrer et ne compte aucun ami car elle a la fâcheuse tendance à enjoliver son quotidien par de gros mensonges. Ils vivent malgré tout dans une délicieuse routine et ont leurs petits moments de bonheur.

Mais un jour, tout change. Paddy retrouve Charlotte, une amie de jeunesse sur un site de rencontres et de fil en aiguille, les anciens amis tombent amoureux. Ils projettent alors de vivre ensemble et de créer une entreprise autour du chocolat, d’où le titre de la série.

Charlotte propose alors à Paddy et à Cherry de venir vivre dans le Sommerset où elle tient un bed & breakfast au bord de la mer avec ses quatre filles depuis son divorce trois ans plus tôt. Cherry rêve de voir son père heureux et d’avoir à nouveau une maman mais pour cela, elle va devoir se faire accepter par Skye, Summer, Coco et Honey.

Si les jumelles et la petite dernière se félicitent d’avoir une nouvelle sœur, il n’en est pas de même d’Honey qui n’a qu’un but, le retour de son père au foyer. Et les choses se corsent davantage lorsque Cherry craque pour Shay, le petit ami d’Honey qui n’est pas insensible à son charme…

Lorsque j’ai commencé ce blog, je ne lisais pas de jeunesse, je m’y suis mise depuis et je ne regrette pas mon incursion dans ce genre littéraire que j’avais délaissé au début de mon adolescence, j’y ai fait de belles découvertes et le premier tome de la série de Cathy Cassidy Les filles au chocolat en est une.

Cette série, vous n’êtes pas sans le savoir, connaît un grand succès en libraire et sur la blogosphère et à force de lire des billets élogieux sur ces filles au chocolat, j’ai eu envie de me lancer dans ce premier volume.

D’après ce que j’ai compris, la saga se compose de 5 tomes. Un pour chaque sœur, comme pour la série de Malika Ferdjoukh consacrée aux sœurs Verdelaine. Ce premier tome intitulé Coeur Cerise concerne plus particulièrement Cherry Costello, japonaise par sa mère et écossaise par son père. Elle a perdu sa maman a l’âge de 4 ans et n’a pratiquement plus aucun souvenir d’elle…

Plutôt réservée, c’est une conteuse hors pair, qui s’invente des vies et des souvenirs. C’est grâce à elle, que l’on découvre la tribu Tanberry composée de Charlotte la maman, Skye et Summer les jumelles et Coco la petite dernière qui accueillent Cherry à bras ouverts, à contrario de Honey, l’aînée, toujours dans le déni du divorce de ses parents et qui idolâtre un père qui n’en vaut vraiment pas la peine.

Cœur Cerise est une petite douceur, un roman frais et léger, idéal pour l’été et pour les moments où l’a envie d’une lecture toute simple. La plume de Cathy Cassidy est agréable et facile à lire, parfaite pour les filles à partir de 10/11 ans.

J’ai passé un très bon moment avec ce petit livre gourmand qui donne fatalement envie de manger du chocolat, ça tombe bien j’ai encore des chocolats de Pâques sous la main !

Malgré tout, sous cette apparence de légèreté, ce roman aborde des thèmes qui intéressent les adolescentes : le divorce et la famille recomposée, les premiers émois face aux garçons, la difficulté de s’intégrer et de se faire des amis…

Pour ma part, je lirai avec grand plaisir le second tome, Cœur guimauve, déjà réservé auprès de la médiathèque. Et vous, aimez-vous ces filles au chocolat ?

heart_4

Read Full Post »