Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘les grandes heures de la presse’

Jean-Noël Jeanneney, professeur des universités, ancien ministre, est l’auteur de nombreux ouvrages et documentaires sur l’histoire politique, culturelle et des médias. D écrit pour le théâtre. Ancien président de Radio France, de RFI et de la BNF, il anime l’émission « Concordance des temps » sur France Culture.

L’histoire de la presse est d’une richesse quasiment sans limite. Les personnalités hautes en couleur y abondent, depuis Théophraste Renaudot, le fondateur mythique, jusqu’aux plus brillants des entrepreneurs contemporains.

Les reporters les plus audacieux, les éditorialistes les plus déterminés, les chroniqueurs les plus inventifs se retrouvent, d’âge en âge, pour animer ce monde-là, chacun à sa manière, de leur plume, de leur voix et souvent de leur courage.

Comme un puzzle peu à peu reconstitué révèle, de pièce en pièce, l’entièreté d’un dessin, Les grandes heures de la presse s’attache à faire resurgir, au long de près de quatre siècles, des premières gazettes à l’attentat contre Charlie Hebdo, épisode par épisode, l’évolution de la presse française : passionnée, tourmentée, brillante.

Si je ne suis pas une lectrice assidue de journaux, je me suis toujours intéressée à l’histoire de la presse. Aussi lorsque je suis tombée sur cet essai dans ma librairie préférée, je suis repartie avec.

Et je ressors de cette lecture satisfaite, ayant appris moult choses. C’est un bon livre de vulgarisation et son auteur connaît le sujet sur le bout des doigts, ça ne fait aucun doute.

Jean-Noël Jeanneney, spécialiste des médias et de la politique, sait transmettre son savoir, intéresser son lectorat sans jamais lasser. Pour ma part, je lisais un à deux chapitres par jour et c’est passé crème comme on dit.

Je regrette pourtant qu’il se soit cantonné à l’hexagone, je comprends sa démarche, mais il aurait été intéressant pour moi de faire des parallèles avec l’Angleterre et les États-Unis par exemple.

Autre bémol pour moi, l’ouvrage est essentiellement axé sur le 20è siècle et c’est bien dommage : j’aurai aimé que l’auteur s’attarde davantage sur les 18è et 19è siècles où il y avait beaucoup de choses à dire sur l’importante des journaux dans la propagation des idées des Lumières, son rôle crucial lors de la Révolution. Quant au 19è siècle, c’est l’âge d’or de la presse, l’auteur y fait référence bien sûr mais trop brièvement à mon goût.

Reste que si vous cherchez un bon ouvrage de vulgarisation, clair et compréhensible par tous sur ce sujet, Les grandes heures de la presse est un livre fait pour vous.

Read Full Post »