Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘marie anne fille du roi’

La cour a suivi le roi à la guerre. Versailles vidé de ses habitants, Marie-Anne et Louis sont seuls. Ils profitent de leur liberté pour partir à la découverte du château et du parc. Mais à plusieurs reprises, Marie-Anne surprend d’étranges conversations. Un complot semble se nouer : le roi est en danger, la monarchie est menacée. La jeune princesse mène l’enquête…

marie-anne-fille-du-roi-tome-2-un-traitre-a-versaillesauteur-éditeur-pages

On se retrouve aujourd’hui pour le second tome de la série Marie-Anne fille du roi, Un traitre à Versailles. Nous avions laissé Mademoiselle de Blois, éplorée et désemparée par le départ de sa mère, Louise de la Vallière, qui faisait son entrée au Carmel dans Premier bal à Versailles, et nous la retrouvons bien esseulée après le départ du roi Louis XIV et de l’ensemble de la cour pour la guerre.

Il ne reste en effet plus que Marie-Anne et son jeune frère, Louis premier amiral de France à Versailles, laissés sous la bonne garde de Mesdames Coste et Desfossé, leurs gouvernantes. Le château vidé de ses occupants, il ne reste que quelques galopins en cuisine pour les restaurer.

Mais, alors que les deux enfants se promènent nuitamment dans le parc, Marie-Anne surprend une conversation secrète et découvre qu’un complot se trame contre le roi son père et le Dauphin afin d’instaurer la république en France. Ni une, ni deux, notre jeune héroïne décide de s’en mêler, aidée par Jean Charles du Cauzé de Nazelle, mousquetaire du roi.

Ce second tome permet aux jeunes lecteurs de faire davantage connaissance avec l’étiquette et avec Versailles qui, désert, est aux mains des différents maitres d’œuvres et ouvriers chargés de poursuivre les travaux en l’absence du monarque.

Comme dans le premier volume, Anne-Marie Desplat-Duc nous régale avec une histoire de qualité, pleine d’inventivité et d’intelligence, le tout dans un décor majestueux. Le suspens est au rendez-vous : réunions secrètes, conversations énigmatiques, amours impossibles, complots… tout en étant à la portée des jeunes lecteurs qui s’attacheront et s’identifieront volontiers à Marie-Anne et Louis, des petits héros bien sympathiques.

Des chapitres courts, un style fluide, une pointe d’humour et de dérision, une intrigue bien construite, du suspens… tous les ingrédients sont réunis pour satisfaire les lecteurs, petits et grands ! Une série intelligente à découvrir absolument. J’ai hâte pour ma part de lire le tome 3 qui j’espère sortira bientôt en poche.

Une grand merci à Brigitte et aux Éditions Flammarion Jeunesse pour cette découverte.

Lu dans le cadre du challenge Le règne de Louis XIV :

Read Full Post »

1674. Marie-Anne, élevée loin de la cour, apprend qu’elle est la fille du Roi Soleil. Prévenue des dangers d’une vie fastueuse, Marie-Anne s’apprête à découvrir Versailles et à faire son entrée dans la lumière. Soudain, tous les regards se tournent vers elle.

marie-anne-fille-du-roi-tome-1-premier-bal-a-versaillesauteur-éditeur-pages

Vous avez pu lire ces dernières semaines mes billets enthousiastes sur Eulalie de Potimaron d’Anne-Sophie Silvestre, des romans que je trouve très réussis pour les petites filles à partir de 9 ans. Aussi, lorsque Flammarion m’a proposé de recevoir les deux premiers tomes de Marie-Anne Desplat-Duc, je n’ai pas hésité une seconde. J’avais envie depuis longtemps de découvrir cette auteure, qui connaît un grand succès notamment pour sa série Les colombes du roi soleil.

Marie-Anne a 8 ans, elle est née en 1666 des amours de Louise de La Vallière et de Louis XIV. Lorsque commence le récit, la belle Louise n’est plus favorite, c’est Madame de Montespan qui règne en maitre sur le cœur du roi, mais le roi soleil désire avoir auprès de lui Marie-Anne et son petit frère Louis.

Les deux enfants qui jusqu’alors étaient élevés par Madame Colbert et qui devaient se contenter de rares visites de leur mère et du roi, arrivent donc à la cour, et c’est à cette occasion d‘ailleurs qu’ils sauront qu’ils sont les enfants du monarque, ce qu’on leur avait caché jusqu’alors.

Marie-Anne va être notre guide au sein de la cour et nous faire rencontrer par son entremise les personnages célèbres de l’époque comme Madame de Monstespan qui a remplacé sa mère dans le coeur du roi et qui est l’objet de sa détestation, le Dauphin, la reine Marie-Thérèse, le peintre Lebrun, etc.

Anne-Marie Desplat-Duc a choisi pour héroïne, contrairement à Anne-Sophie Silvestre, un personnage historique ayant réellement existé : Marie-Anne de Bourbon, fille naturelle de Louis XIV et de Louise de La Vallière, légitimée, que l’on appelait aussi Mademoiselle de Blois.

Si Eulalie et Marie-Anne ont en commun de vivre à la cour du roi Soleil, ce sont des héroïnes très différentes de par leur âge, 12 et 8 ans, par leur caractère, la première est effrontée, la seconde très sage et par leur condition, petite noble de Province d’un côté, fille naturelle du roi soleil de l’autre.

Le ton est également très différent, plein d’humour pour Eulalie qui est un vrai garçon manqué et qui n’hésite pas à croiser le fer, plus mesuré et policé pour Marie-Anne qui emploie un vocabulaire plus élaboré et qui exploite davantage les mots et le style du 17è siècle.

Deux séries très différentes mais qui se lisent avec beaucoup de plaisir et qu’au final j’aime tout autant.

Ce Premier bal à Versailles est un très joli roman, érudit et romantique, pour les petites filles à partir de 11 ans, qui leur permettra de se familiariser avec le siècle de Louis XIV, avec sa cour et son étiquette. Une belle découverte grâce à Brigitte et aux Éditions Flammarion Jeunesse que je remercie pour leur envoi.

Lu dans le cadre du challenge Le règne de Louis XIV :

Read Full Post »