Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘martine laffon’

Musicien et poète, Orphée charme les dieux, les hommes et les bêtes sauvages grâce à sa lyre reçue d’Apollon. Passionnément amoureux d’Eurydice, il combat les pires dangers pour sauver celle qu’il aime. Voici son histoire…

Orphée est l’un des héros de la mythologie grecque les plus connus. Fils du roi de Thrace Œagre et de Calliope, l’une des neuf muses. A la fois poète et musicien, il était considéré comme un prophète.

Grace à sa lyre, il pouvait charmer les animaux sauvages et parvenait à émouvoir les êtres inanimés. Comblé de dons multiples par Apollon, on dit qu’il ajouta deux cordes à la traditionnelle lyre à sept cordes que lui donna le dieu, en hommage aux neuf muses, auxquelles appartenait sa mère.

Voyageur, il participe à l’expédition de Jason et des Argonautes, partis conquérir la toison d’or. Il y faisait office de chef de nage : il donnait par son chant la cadence aux coups de rame des autres héros. Son chant permit également à l’expédition de résister au danger du chant des sirènes, dont il parvint à surpasser le pouvoir de séduction.

Sa femme, Eurydice, l’une des Dryades, fut mordue au pied par un serpent. Elle mourut et descendit au royaume des Enfers. Orphée y descendit et put, après avoir endormi de sa musique enchanteresse Cerbère, le monstrueux chien à trois têtes qui en gardait l’entrée, et les terribles Euménides, approcher le dieu Hadès.

Il parvint, grâce à sa musique, à le faire fléchir, et celui-ci le laissa repartir avec sa bien-aimée à la condition qu’elle le suive et qu’il ne se retourne ni ne lui parle tant qu’ils ne seraient pas revenus tous deux dans le monde des vivants. Alors qu’Orphée s’apprêtait à sortir des Enfers, n’entendant plus les pas de sa bien aimée, impatient de la voir et ayant peur que son amour lui échappe, il se retourna, perdant à jamais Eurydice.

Vous n’êtes pas sans savoir que mon Empereur et mon Sami-Chameau de fils sont férus de mythologie grecque, Orphée l’enchanteur ne pouvait que rejoindre notre bibliothèque familiale !

Ce titre fait partie de la collection Mythologie éditée par les éditions Flammarion jeunesse qui permet aux enfants dès 10 ans de découvrir les plus grands dieux et héros de la mythologie grecque à travers des récits d’aventures peuplés de monstres, tels que Ulysse, Antigone, Poséidon, Déméter, Achille, Héraclès et Orphée.

Martine Laffon conte ici aux jeunes lecteurs l’histoire d’Orphée, à travers ses deux épopées les plus célèbres : en tant que compagnon des argonautes puis lorsqu’il est allé chercher sa bien-aimée Eurydice aux enfers. Comme Orphée l’ensorceleur s’est lié d’amitié avec Circos, c’est ce dernier qui raconte ses deux épisodes au lecteur.

L’auteure ne prend pas les enfants pour des pommes et leur propose une histoire pleine de détermination et de courage, racontée telle une veillée au coin de feu, ce qui donne une aura mystérieuse aux récits qui peuplent ce roman, revenant en détail sur la conquête de la toison d’or et sur la traversée des enfers.

Le décor mythologique est très riche puisque Martine Laffon revient sur un épisode célèbre avec la Toison d’or, la trahison de Médée, le chant des sirènes, la descente aux enfers mais aussi sur des personnages et créatures célèbres comme Hadès, Cerbère, Dyonisos, les Euménides…

Un récit bien servi par un vocabulaire soutenu juste ce qu’il faut pour que les collégiens y trouvent leur compte. Mon fils de 11 ans qui l’a lu avec moi a adoré cette histoire et compte bien continuer à découvrir les titres de la collection qu’il n’a pas encore découvert.

Cerise sur le gâteau : les connaissances mythologiques sont astucieusement intégrées au récit afin que même les novices en mythologie grecque ne soient pas perdus.

Un roman idéal pour les élèves de 6è et de 5è qui vient en complément de leurs programmes d’histoire et de français et à tous ceux qui s’ y intéressent ou veulent s’y intéresser.

Merci à Brigitte et aux éditions Flammarion jeunesse pour cette lecture instructive !

Read Full Post »

Sur une île déserte, un vieillard raconte l’histoire du dieu Poséidon, roi des mers et des océans. De sa rivalité avec sa soeur Athéna à ses terribles vengeances envers les humains qui l’ont trahi. Poséidon est le dieu protecteur des navigateurs, mais il peut aussi être redoutable… Voici son histoire…

Le dieu Poséidon, roi des mers et des océans, conté par des navigateurs grecs échoués sur une île déserte.

Véritable épopée tragique, de sa rivalité avec sa nièce Athéna à ses terribles vengeances envers les humains qui l’ont trahi. Poséidon est un dieu puissant, redoutable, mais aussi protecteur des navigateurs…

Vous n’êtes pas sans savoir que mon Empereur et mon Sami-Chameau de fils sont férus de mythologie grecque, Poséidon le terrible ne pouvait que rejoindre notre bibliothèque familiale !

Ce titre fait partie de la collection Mythologie éditée par les éditions Flammarion jeunesse qui permet aux enfants dès 10 ans de découvrir les plus grands dieux et héros de la mythologie grecque à travers des récits d’aventures peuplés de monstres, tels que Ulysse le voyageur, Antigone la courageuse, Poséidon le terrible, Déméter la généreuse, Achille l’invicible, Héraclès le valeureux et Orphée l’ensorceleur.

Martine Laffon conte ici aux jeunes lecteurs l’histoire de Poséidon, frère de Zeus et Hadès, qui règne sur les mers et les océans, à contre-courant de ce qui nous est parvenu par l’entremise de l’Odyssée d’Homère.

Grâce à Noétios, le conteur choisi par le Dieu lui-même pour nous raconter son histoire, on retrouve Polyphème, Ulysse, le minotaure, Méduse, Pégase, Triton et Amphitrite et on découvre le royaume du dieu sis dans les profondeurs de la mer.

L’auteure ne prend pas les enfants pour des pommes et leur propose une histoire qui sort des sentiers battus, racontée telle une veillée au coin de feu, ce qui donne une aura mystérieuse aux différents récits qui peuplent ce roman.

Le décor mythologique est très riche avec la guerre de Troie, la construction de la muraille de Troie, l’origine de sa haine pour Ulysse, le combat entre Ulysse et Polyphème, l’amour de Poséidon pour Méduse, son lien avec le Minotaure… et surtout bon nombre de personnages passés à la postérité que j’ai déjà cités plus haut.

Un récit bien servi par un vocabulaire soutenu juste ce qu’il faut pour que les collégiens y trouvent leur compte. Mon fils de 11 ans qui l’a lu avec moi a adoré cette histoire et compte bien continuer à découvrir les titres de la collection qu’il n’a pas encore découvert.

Cerise sur le gâteau : les connaissances mythologiques sont astucieusement intégrées au récit afin que même les novices en mythologie grecque ne soient pas perdus.

Un roman idéal pour les élèves de 6è qui ont la mythologie à leur programme d’histoire et de français et à tous ceux qui s’ y intéressent ou veulent s’y intéresser.

Orphée l’ensorceleur nous attend dans notre PAL commune, parions qu’il ne va pas attendre très longtemps son tour.

Merci à Brigitte et aux éditions Flammarion jeunesse pour cette lecture instructive !

Read Full Post »