Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘molière’

En dépit des légendes, il n’existe pas plus parisien que Molière. Il est né, a vécu une grande partie de sa vie et est mort dans le vieux Paris, entre l’Arsenal à l’est, le Louvre et le Palais-Royal à l’ouest, entre l’Hôtel de Bourgogne au nord et le Quartier latin au sud. Bien qu’il reste peu de traces concrètes en dehors de quelques monuments, laissons planer notre imagination sur ces lieux, qui demeurent habités par son souvenir. Retournons au XVIIe siècle, retrouvons le Paris grouillant de vie des Halles, du Pont-Neuf, glissons-nous sous les plafonds du Louvre et arpentons les rues du quartier du Palais-Royal, sur les pas de celui qui faisait dire en 1659 au faux marquis de Mascarille : « Pour moi, je tiens que hors de Paris, il n’y a point de salut pour les honnêtes gens ! » heart_3auteur-editeur-pagesle-paris-de-moliere-jacqueline-razgonnikoff

Jean-Baptiste Poquelin, plus connu sous le nom de Molière, est un parisien né et mort dans la capitale au sein d’une famille bourgeoise qui a acheté la charge de tapissier pour servir le roi Louis XIII.

Comme le précise Jacqueline Razgonnikoff, l’auteure de ce court documentaire, il a vécu dans les quartiers de l’Arsenal à l’est, du Louvre et du Palais-Royal à l’ouest, entre l’Hôtel de Bourgogne au nord et le Quartier latin au sud. Il ne reste malheureusement plus la maison natale de Molière ni celle dans laquelle il a vécu avec Armande, la faute au baron Haussmann, mais quelques plaques par-ci par-là portent encore le souvenir de l’écrivain.

Lorsque j’ai sélectionné cet ouvrage dans la masse critique Babelio, je m’attendais à recevoir un beau livre illustré sur la vie parisienne de Molière et j’ai été assez déçue lorsque j’ai vu arriver Le Paris de Molière, en fait un minuscule ouvrage qui tient dans une poche.

La déception passée, je me suis dis pourquoi pas ? J’ai donc aussitôt attaqué ma lecture et il n’a pas fait un pli. Hélas pour moi, je n’ai rien appris, je connais assez bien la vie de Molière car j’avais lu au tout début du blog l’excellente biographie romancée de Mikhaïl Boulgakov, Le roman de Monsieur Molière que je vous conseille si vous ne l’avez pas encore lu !

Et surtout, je me suis beaucoup intéressée à la vie des théâtres parisiens au 17è siècle, les querelles entre l’hôtel de Bourgogne, l’hôtel du Marais et les Italiens, les rivalités entre les troupes, du coup je n’ai rien appris du tout mais je reconnais que pour les novices, ce petit document offre une très bonne introduction à la vie de Molière et à la riche vie théâtrale de cette époque.

Jacqueline Razgonnikoff connaît son sujet sur le bout des doigts et son ouvrage se lit très bien grâce aux nombreuses anecdotes dont elle parsème son récit.

En outre, la collection dont est issu ce titre, Le Paris des écrivains, propose des ballades dans les pas de Proust, Dumas, Cocteau… et comme les ouvrages sont tout petits et tiennent dans la poche, ils permettent de marcher sur les pas de ces grands écrivains, livres en main !

Vous l’aurez comrpis, passée la déception de la réception, j’ai fait un sympathique voyage avec Molière dans ce Paris du 17è siècle qu’il aimait tant même si je n’ai rien appris, j’ai aimé me replonger dans cette époque.

Merci à Babelio et aux Editions Alexandrines pour m’avoir permis de réviser mes connaissances sur la vie de Molière !

Read Full Post »