Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘pour un instant d’éternité’

Lu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois :

challenge-un-pave-par-mois

Fort de l’inventivité et de l’humanité qui ont fait sa marque, Gilles Legardinier sait nous emporter au cœur de destins qui basculent. Combinant tous les talents qui font son succès, il nous offre ici une aventure captivante, dans un univers énigmatique, une histoire qui enflamme notre imagination et nos émotions.

Paris, 1889. Vincent Cavel sait mieux que personne ce qu’est un secret. Spécialiste des passages dérobés, c’est à lui que les riches et les puissants font discrètement appel pour dissimuler leurs trésors ou s’aménager des issues indétectables.

Alors que Paris célèbre l’Exposition universelle et sa phénoménale tour Eiffel, Vincent et son équipe composée de son frère Pierre, de Konrad, d’Eustasio et du jeune Henri, deviennent soudain la cible de tentatives d’assassinat. La mort rôde désormais autour d’eux et ils doivent redoubler de prudence.

Un de leurs clients cherche-t-il à effacer ce qu’ils savent de lui ? Sont-ils traqués par des pouvoirs occultes ? Quelle est cette ombre qui peut les frapper n’importe où, n’importe quand ?

Vivant dans la discrétion, voire la clandestinité, ils sont de fait les détenteurs de secrets bien dangereux, et quand il devient évident que quelqu’un s’est mis dans la tête de les éliminer, Vincent va devoir comprendre s’il veut protéger les siens.

Par chance, une rencontre va l’aider mais aussi bouleverser tout ce qu’il pensait savoir…

Pour un instant d’éternité signe mes retrouvailles avec Gilles Legardinier que j’avais découvert avec ses feel-good books Demain j’arrête !, Complètement cramé ! et Ca peut pas rater.

Changement d’ambiance et d’époque avec ce roman qui m’a captivée de bout en bout. Gilles Legardinier nous propose ici une histoire mêlant habilement suspens et aventures dans le Paris de la Belle Epoque.

Très bien documenté, riche en précisions et détails, j’ai été transportée dans le Paris de cette fin du XIXè siècle qui s’ouvre au modernisme avec ses inventions dont on ne saurait se passer.

Figure centrale du roman, Paris sert de terrain de jeu à Vincent et à son équipe et l’on découvre avec eux la capitale de l’Exposition Universelle de 1889 mais aussi la ville souterraine qui repose toujours sur des fondations millénaires, cette dualité étant au cœur du récit.

La thématique du Paris secret n’est pas tellement exploitée par les auteurs et j’ai beaucoup aimé cet aspect, tout comme le métier de Vincent, qui permet à Gilles Legardinier d’exploiter les passages secrets de la capitale et ça, c’est vraiment inédit, en tout cas, je n’ai jamais lu de roman dans cet univers.

Vincent est un personnage attachant, protégé de l’immense illusionniste, Jean-Eugène Robert-Houdin, qui va se retrouver la proie d’une secte qui souhaite mettre la main sur le fameux trésor des Templiers, à ce jour jamais retrouvé.

Avec son équipe, il va braver pièges et dangers pour aider Charles, un ami de son mentor.

Les personnages sont bien dessinés, avec un caractère propre à chacun, pleins d’humanité, soudés et à l’amitié immuable, ils sont attachants et on a plaisir à suivre Vincent et les autres tout au long du récit.

Cette histoire se révèle passionnante, pleine d’énigmes, de secrets et de pièges, très bien écrite par Gilles Legardinier dont le style vif et fluide fait merveille ici. Le roman est intense mais je regrette que dans le dernier quart, cette intensité retombe un peu avec un dénouement abrupt et une équipe un peu trop en retrait à mon goût.

Ceci mis à part, Pour un instant d’éternité, est un formidable récit qui rappelle les romans feuilletons de l’époque dans laquelle il nous plonge, un divertissement que je vous recommande !

Read Full Post »