Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘romance de noël’

Lu dans le cadre du Cold Winter challenge

Isabelle Alexis a publié de nombreux romans, dont Tu vas rire mais je te quitte ! Et Tu peux garder un secret ? (Plon, 2002 et 2004) qui ont été adaptés au cinéma. Marie Vareille a reçu le Prix Confidentielles pour son best-seller Je peux très bien me passer de toi et de nombreux prix en littérature jeunesse pour sa trilogie Elia la passeuse d’âmes. Tonie Behar est romancière, spécialiste de la comédie romantique et lectrice compulsive, elle est sujette à des addictions contemporaines pour les séries, les boots à talons, son iPhone et son frigo (et tout récemment, les crèmes antirides !). Adèle Bréau est blogueuse, twitta (@TheAdele32), et community manager sur Terrafemina.com. Sophie Henrionnet est auteur et maman de quatre enfants à qui elle raconte des histoires tous les soirs ! Elle anime également son blog Sixinthecity

Pour Noël, Eva se voit offrir une cure d’amaigrissement détox en Savoie, Cassandra un séjour de rêve dans un hôtel perdu dans les montagnes. Lisa se réfugie chez sa psychanalyste, terrifiée à l’idée de revoir son amour de jeunesse.

Vincent tente désespérément de reconquérir son ex avec l’aide d’un coach en séduction loufoque. Lara est enfermée dans un magasin de jouets avec son chef qu’elle exècre, quant à Charlie, elle est coincée dans une tempête de neige à New York, coupée du monde à un moment crucial…

Ces six personnages ne se connaissent pas, mais sont liés à leur insu par le même roman : une ancienne édition d’Orgueil et Préjugés à la couverture rouge, qui passe de main en main et pourrait leur porter chance… Ou pas !

Deux ans après Y aura-t-il de la neige à Noël ? qui m’avait laissé une impression mitigée, la Team RomCom rédicive avec Noël & préjugés et je dois dire que si le premier opus m’avait déçu, le second m’a beaucoup plu.

Six nouvelles drôles et romantiques pour un Noël magique ! Telle est la promesse de la Team RomCom, un collectif d’auteures de comédies romantiques à la française composé d’Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille.

Ce sont 6 auteures de comédies romantiques françaises qui à elles toutes comptabilisent « 30 romans, 15 éditeurs, 8 blogs, 1 site féminin, 15 cocktails préférés, un nombre inavouable de héros irrésistibles et 68 scènes de sexe et demie… Elles livrent ici leur interprétation de la comédie romantique de Noël » (c’est elles qui le disent !).

Toutes très différentes les unes des autres, ces nouvelles de Noël ont cependant un point commun, celui de faire vivre un réveillon du 24 décembre pas comme les autres à leurs héros et héroïnes.

L’originalité de ce recueil c’est de nous proposer six nouvelles Comme une princesse Disney (Tonie Behar), L’hôtel des Monts enneigés (Marie Vareille), Le manoir des Wilfried (Isabelle Alexis), Love coach (Sophie Henrionnet), Nuit blanche au magasin de jouets (Adèle Bréau) et Amour, tempête & best-seller (Marianne Levy), se déroulant lors du réveillon de 2014 à 2019 avec un fil rouge, une ancienne édition d’Orgueil & préjugés de Jane Austen.

Romantiques à souhait mais aussi très drôles, toutes ces nouvelles sont très réussies à mes yeux, à l’exception de la dernière que j’ai trouvé très plate et sans grand intérêt, ces histoires cochent tous les codes de la comédie de Noël et je n’ai pas boudé mon plaisir.

Il y a certes de temps en temps quelques clichés et facilités mais cela ne m’a guère gênée tant j’ai trouvés les cinq premières bien menées, bien écrites et enlevées.

Je ne vais pas faire un classement de ces nouvelles mais je vous confie bien volontiers que ma préférée est celle qui ouvre le recueil pour son romantisme absolu.

Lu entre le 24 et le 25 décembre, Noël & préjugés, fut une bonne pioche, j’ai passé un chouette moment en compagnie de ces auteures et de leurs héros / héroïnes.

Une lecture, à la fois drôle, romantique et doudou que je vous conseille à lire au coin du feu ou au pied du sapin si vous êtes adeptes des comédies romantiques !

Read Full Post »

Lu dans le cadre du Challenge Cold Winter

Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël. Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans tes toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au coeur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

En cette veille de Noël, Scarlett et sa sœur Mélie, attendent leur vol à l’aéroport d’Heathrow pour rejoindre la France et leur mère. C’est un Noël un peu particulier car ce sera le premier sans leur père, décédé d’une crise cardiaque quelques mois plus tôt.

Mais rien ne se passe comme prévu car les avions restent cloués au sol en raison d’une tempête de neige. Scarlett, particulièrement sur les nerfs, part se rafraichir aux toilettes mais se trompe de porte et entre par erreur dans les toilettes pour hommes. Elle tombe sur William, un britannique particulièrement cynique, qui attend lui aussi de rejoindre la France afin de fuir le réveillon familial.

Scarlett, Mélie et William font plus ample connaissance et lorsque les agents de l’aéroport annoncent qu’aucun avion ne décollera avant le lendemain, le jeune homme propose à ses nouvelles amies de les héberger dans son appartement londonien…

Voilà une romance de Noël que j’ai beaucoup vu passer dans les piles à lire du Cold Winter Challenge, c’est ce qui m’a donné envie de l’ajouter à la mienne, d’autant plus que je n’avais aucune romance de Noël sous la main et que ce genre de lecture est plaisante une fois dans l’année. Et je peux d’ores et déjà vous dire que Pas si simple fait le job même si Lucie Castel ne sort guère des sentiers battus et nous propose une intrigue plutôt convenue.

Comme bon nombre de romances, quelles soient de Noël ou non, l’auteure met en scène des personnages de catégorie CSP+, ce que je trouve vraiment dommage. William, dont la grand-mère est française, vient d’une famille très riche et possède sa propre galerie d’art, quant à Scarlett, elle est architecte pour un grand groupe hôtelier, autrement dit, nos héros ne connaissent pas de fins de mois difficile et font leurs emplettes chez le traiteur pour le repas de Noël. Difficile de se glisser dans la peau de nos héros, d’autant qu’ils sont beaux et sexy, bref ils sont parfaits.

Les deux cadets de nos personnages principaux, pas assez développés hélas, sont plus intéressants. Mélie est sexologue et les conversations téléphoniques avec ses clientes et les interventions pas piqués des hannetons de notre thérapeute font mouche et sont souvent très drôles. Quant à Thomas, il travaille avec son frère et cache son homosexualité à sa famille, seul William connaît la vie privée de son frère.

Le jour de Noël donne lieu à véritable règlement de compte entre les deux frères et leur mère, particulièrement castratrice, mais aussi entre la grand-mère fantasque et sa fille, nettement plus collet monté et pudibonde. Comme le titre l’indique, la vie de nos héros n’est pas si simple : William connaît des relations plus que difficiles avec sa mère, il a perdu sa femme six ans auparavant et il n’arrive pas à surmonter ce deuil. Quant à Scarlett, elle aussi peine à se remettre de la mort de son père et vit mal le fait que sa mère se retrouve seule.

Les sujets (deuil, homosexualité, mère castratrice) qu’aborde Lucie Castel apporte du souffle à une histoire d’amour mignonne mais trop évidente, qui elle, ne sort guère des sentiers battus. Sa plume est néanmoins addictive car j’ai dévoré ce roman en quelques heures et passé un très bon moment avec Scarlett, Mélie et William.

Une romance de Noël bien sympathique, tantôt drôle, tantôt émouvante et même si elle est plutôt convenue, on passe un bon moment de détente, ce qui est avant tout ce qu’on lui demande et ce n’est déjà pas si mal !

Read Full Post »

Lu dans le cadre du Challenge Cold Winter

C’est le soir du réveillon. Catherine a oublié le brie aux truffes, Valentine est coincée dans la cabine d’essayage d’un grand magasin, déguisée en mère Noël. Pauline déprime en Toscane, seule et célibataire. À New York, le Dr Sam Miller se rend à un énième rencard de Noël organisé par sa soeur Imogene. Nina se retrouve enfermée chez elle, sous les toits de Montmartre, avec un inconnu et Audrey est en garde à vue pour avoir manifesté contre un abattoir. Tous ces personnages ont un point commun : malgré les apparences, ils vont passer le réveillon le plus féerique de leur vie !

Douze nouvelles drôles et romantiques pour un Noël magique ! Telle est la promesse de la Team RomCom, un collectif d’auteures de comédies romantiques à la française composé de Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille.

Ce sont 6 auteures de comédies romantiques françaises qui à elles toutes comptabilisent « 23 romans, 14 éditeurs, 8 blogs, 1 site féminin, 15 cocktails préférés, un nombre inavouable de héros irrésistibles et 68 scènes de sexe et demie… Elles livrent ici leur interprétation de la comédie romantique de Noël » (c’est elles qui le disent !).

Toutes très différentes les unes des autres, ces nouvelles de Noël ont cependant un point commun, celui de faire vivre un réveillon du 24 décembre pas comme les autres à leurs héros et héroïnes. L’originalité de ce recueil c’est de nous proposer six nouvelles se déroulant au réveillon (Crush et crash, Y aura-t-il trop de neife à Noël ?, Le marché de Noël, La théorie du pingouin, Keep calm & love Christmas, Cap ?) et de retrouver ensuite nos protagonistes dans six autres nouvelles ayant pour cadre le même réveillon mais un an après (Une partie de plaisir, Le réveillon était presque parfait, Le brie de Noël, Tu bluffes Martoni, Christmas Thérapie, Christmas latte).

Alors la promesse est-elle tenue ? Dans l’ensemble oui même si j’ai préféré certaines histoires à d’autres et que les nouvelles de conclusion m’ont semblé pour la plupart, moins réussies que celles qui les précédaient.

Romantiques à souhait, parfois un peu trop conventionnelles, ces histoires mettent en scène des poissards de l’amour, qui se retrouvent dans des situations parfois très drôles et qui ont un coup de coeur le soir de Noël. Mais au-delà du romantisme, il y aussi beaucoup d‘humour et de pep’s, ce que j’ai trouvé très sympa.

Jusqu’à la lecture de Y aura-t-il trop de neige à Noël ? je ne connaissais que la plume de Marie Vareille dont j’avais beaucoup aimé Je peux très bien me passer de toi, un roman drôle et pétillant, ce recueil m’a donc permis de découvrir les cinq autres romancières du collectif TeamRomCom.

Je ne vais pas faire un classement de ces nouvelles mais vous confier toutefois que mes préférées sont signées Adèle Bréau, vraiment emplies de la magie de Noël avec une conclusion très belle et émouvante. Et que celles de Isabelle Alexis sont aussi très réussies notamment grâce à Audrey, activiste animalière et féministe, qui détonne dans ce recueil et que j’ai adoré.

Première lecture pour le Challenge Challenge Winter, Y aura-t-il trop de neige à Noël ? m’a mis dans l’ambiance de Noël et fut un sympathique moment de lecture, que je conseille volontiers à celles et ceux qui affectionnent les romances de Noël même si je peux bien vous avouer que m’attendais à être davantage charmée que je ne le suis au final.

Une lecture néanmoins drôle, romantique et doudou à lire au coin du feu ou au pied du sapin si vous êtes adeptes des comédies romantiques !

Read Full Post »

Après son accident, plus rien n’a été comme avant. Cinq ans ont passé, la vie de Rachel est chaotique. Seule dans un minuscule appartement, elle survit grâce à un travail qui est loin d’être passionnant. Rongée par la culpabilité consécutive à la mort de son meilleur ami, Rachel donnerait tout pour revenir en arrière. Ce qui est impossible, n’est-ce pas ? heart_4une-seconde-chance-dani-atkins

Septembre 2008, alors que Rachel est une étudiante sans histoire qui passe une soirée sympa au restaurant avec ses amis et son chéri Matt, sa vie va basculer. C’est leur dernière soirée tous ensemble, avant que chacun d’entre eux rejoigne son université, l’ambiance est festive jusqu’au moment où une voiture fonce dans la devanture du restaurant.

Jimmy, son meilleur ami, se jette alors devant elle, faisant un rempart de son corps, la sauvant ainsi d’une mort certaine mais y laissant la vie. Après cette soirée fatale, plus rien n’est comme avant.

Rachel reste de longues semaines à l’hôpital, elle rompt avec Matt qui n’a pas bougé le petit doigt pour la sauver et a renoncé à l’université pour un job sans envergure alors qu’elle était promise à un bel avenir.

Décembre 2013, Rachel revient dans sa ville natale pour assister aux noces de sa meilleure amie. Malgré son angoisse de revoir ses anciens amis perdus de vue dont Matt et sa fiancée font partie, Rachel tient sa promesse et assiste au dîner donné en l’honneur des mariés. Mais alors qu’elle revient du cimetière où elle s’est recueillie sur la tombe de Jimmy, une voiture la renverse.

Elle se réveille une dizaine d’heures plus tard et tout a changé : elle a un fiancé merveilleux, Matt, un père en bonne santé alors qu’il souffrait d’un cancer en stade terminal la veille, des amis géniaux et la carrière dont elle avait toujours rêvé.

Et surtout, Jimmy est vivant et devenu policier. Mais pourquoi donc n’arrive-t-elle pas à se réjouir et à se détacher des souvenirs d’une vie qui n’est pas la sienne, une vie brisée et misérable ? D’où viennent ces images qui la perturbent ?

Une fois n’est pas coutume c’est la sublime couverture de ce livre qui a attiré mon attention et la quatrième de couverture a achevé de me convaincre et pour une fois, il n’a pas traîné longtemps dans ma PAL avant que je l’en sorte, confortée il faut le dire par les bons avis que j’avais lu ici ou là !

Et je ressors de cette lecture bouleversée, émue et enchantée car le récit que nous propose Dani Atkins qui paraît lisse au premier abord se révèle riche d’enseignements avec un dénouement totalement inattendu.

Une seconde chance est une romance mais avec quelque chose en plus qui fait que plus on avance dans l’histoire, plus on a envie qu’elle dure car elle aborde avec finesse des sujets très variés comme la maladie, la reconstruction après un accident, l’amour, l’amitié, la trahison, l’espoir.

Les personnages de Rachel et de Jimmy sont très attachants et l’histoire d’amour qui finit par poindre est de celle dont on rêve toutes. Une seconde chance est un roman est touchant et captivant, j’ai suivi avec plaisir Rachel dans ses deux vies parallèles, dans son enquête pour démêler le vrai du faux et la fin m’a vraiment surprise, je m’attendais à l’habituel happy end de fin de romance alors que l’auteure nous entraine habilement dans un dénouement surprenant.

Vous l’aurez compris, j’ai été sous le charme de cette romance qui loin d’être mièvre m’a au contraire beaucoup surprise, une jolie lecture que j’ai aimé et que je vous conseille.

Read Full Post »

Lu dans le cadre du Challenge Cold Winter

ColdWinterChallenge4_medium

Lucie Ferrara et Aren Fairchild se rencontrent après s’être rentrés dedans apparemment par accident (du moins, c’est ce qu’ils croient) à Times Square le soir du réveillon du Nouvel An. Le coup de foudre est immédiat. Mais, aussi vite qu’ils ont été réunis, un autre coup du sort les sépare, laissant Lucie et Aren sans moyen de reprendre contact.

Un an plus tard, Lucie est le chef d’un nouveau restaurant au succès retentissant et Aren travaille pour un grand quotidien de la ville. Malgré tous les mois qui ont passé, ils n’ont jamais oublié cette belle soirée et Shirley, Goodness, Mercy et Will, leurs anges gardiens, non plus. Pour aider le jeune couple à se retrouver, ils vont cuisiner un projet fou : mélanger un grand amour, une seconde chance et une bonne pincée d’espièglerie afin de créer un miracle de Noël que vous n’oublierez pas de sitôt.heart_3une-nouvelle-chance-debbie-macomber

31 décembre sur Times Square à New York, Lucie Ferrerra et Aren Fairchild ont respectivement perdu de vue dans la foule leurs amies et sœur lorsque retentissent les douze coups de minuit. Au dernier coup, ils se rentrent dedans par accident et s’embrassent comme le veut la tradition.

Ce premier baiser est un vrai coup de foudre et les deux jeunes gens ne veulent pas se quitter aussi vite et décident d’aller boire un verre pour trinquer à la nouvelle année. Le feeling passe, les heures filent vite et ils se quittent sur une promesse : se retrouver une semaine plus tard tout en haut de l’Empire State Building.

La semaine s’écoule sans qu’ils perdent de vue le rendez-vous mais à l’heure dite, la mère de Lucie est emmenée aux urgences à cause de son diabète et rate ses retrouvailles avec Aren qui l’a attendue en vain.

N’ayant pas leurs coordonnées respectives, les choses en restent là même si le critique gastronomique et la jeune chef pensent souvent l’un à l’autre mais c’est sans compter quatre anges gardiens, qui malgré les mises en garde de Gabriel, décident de s’en mêler et leur donner ainsi une nouvelle chance.

Voilà une romance hivernale que j’ai trouvé au pied du sapin car mes garçons voulaient absolument m’offrir un livre, comme si j’en manquais mais cela m’a fait néanmoins très plaisir qu’ils le fassent !

Ne voulant pas laisser trainer Une nouvelle chance de Debbie Maccomber, dont j’avais bien aimé La maison d’hôtes, j’ai entamé cette lecture dès le jour de Noël et j’ai bien fait car c’est à cette période qu’il faut lire cette romance de Noël, charmante et fraiche, même si elle ne révolutionne pas le genre, hélas.

Un conte de fées version 21è siècle avec dans le rôle de la bonne fée, quatre anges maladroits qui n’en ratent pas une, et deux héros parfaits dans leur genre que l’on a plaisir à suivre dans leur histoire d’amour contrariée.

La plume de Debbie Macomber est toujours aussi fluide et les chapitres très courts font que cette lecture si elle n’est pas inoubliable, n’en demeure pas moins agréable et se fait sourire aux lèvres, d’autant qu’elle revêtait un charme supplémentaire à mes yeux puisqu’elle restera le premier livre offert par mes enfants.

Une romance fraiche et douce à lire bien au chaud, histoire d’être dans l’ambiance des fêtes de fin d’année que je vous conseille si vous n’en attendez pas trop.

Read Full Post »