Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Sophie jomain’

Figure incontournable de la scène littéraire francophone, Sophie Jomain a écrit plus de vingt romans allant de la littérature fantastique à la comédie en passant par le roman contemporain. Avec Les étoiles brillent plus fort en hiver, elle nous offre sa toute première comédie de noël.

Claire et Julien se sont follement aimés. Un coup de foudre, un mariage et enfin, une fille, Pauline, belle, parfaite… et différente. Ils étaient prêts, ils la voulaient de toutes leurs forces, mais peut-on rester des parents unis face au handicap d’un enfant ?

« Julien est parti il y a trois mois. Il ne nous a pas quittées, il a démissionné de lui-même. L’annonce de son départ a été un cataclysme. Il s’en est allé un matin, laissant une longue lettre dans laquelle il expliquait que tout était sa faute, qu’il nous aimait, mais qu’il nous rendait malheureuses, Pauline et moi. Dix-neuf ans de mariage, comment a-t-on pu en arriver là ? »

Une nouvelle vie commence pour Claire, et c’est grâce à sa fille qu’elle avancera pas à pas, dans son regard qu’elle puisera une force insoupçonnée.

M’asseoir cinq minutes avec toi signe mes retrouvailles avec Sophie Jomain dont j’avais adoré Les étoiles brillent plus fort en hiver. Changement de registre avec ce roman qui aborde le thème ô combien délicat de l’autisme. Un thème qui me touche de près et auquel je suis sensible et que je trouve très bien traité ici.

Il faut dire que l’autrice est elle-même maman d’une jeune autiste, elle sait donc de quoi elle parle même si l’on a coutume de dire, à juste titre, qu’il existe autant de formes d’autisme que d’autistes.

Ce roman, c’est l’histoire de Claire qui voit partir l’homme de sa vie. C’est aussi l’histoire de Julien qui étouffe sous le poids de la culpabilité, qui a honte de l’autisme de sa fille. C’est également l’histoire de Pauline qui voudrait que ses parents s’aiment de nouveau.

Avec M’asseoir cinq minutes avec toi, Sophie Jomain nous plonge dans la réalité d’une famille déchirée que seul l’amour saurait guérir. Avec tendresse et émotion, elle nous conte le quotidien de Claire qui doit accepter que l’amour de sa vie s’en aille faire sa vie sans sa fille et elle, alors qu’elle en est toujours follement amoureuse.

Le handicap sépare bien souvent, trop souvent les couples : environ 80% des mariages explosent car le quotidien, le regard des autres est difficile. Les enfants ne sont pas toujours scolarisés en dépit du plan Autisme et du recrutement des A.E.S.H et bon nombre de parents doivent cesser de travailler pour s’occuper de leurs enfants à plein temps.

Ici, c’est loin d’être le cas : Pauline va à l’école mais elle souffre du rejet des autres et n’arrive pas à se socialiser, un sujet que je connais bien hélas et qui est très douloureux à vivre pour un enfant et sa maman.

Claire peut heureusement compter sur le soutien de ses proches et de leur amour inconditionnel. Cette histoire a beaucoup résonné en moi, je me suis reconnue dans plusieurs situations. J’ai trouvé ce roman plein d’amour, de bienveillance et d’espoir, ne sombrant jamais dans le pathos, et c’est ce que j’ai beaucoup apprécié ici.

Notre héroïne va peu à peu trouver de l’aide et du réconfort auprès des autres : psy, association, et cela va lui permettre d’aller de l’avant et construire sa nouvelle vie sans rancœur et préserver les liens avec le père de sa fille.

Ce roman, c’est l’acceptation du handicap, la renaissance d’un père qui mène un combat contre lui-même pour retrouver sa fille. Claire fait preuve d’énormément de courage et de force, face à cette rupture avec Julien, mais aussi avec le drame que vivent ses parents.

Une histoire m’a émue par sa justesse, sa simplicité. Je vous la recommande.

Read Full Post »

Figure incontournable de la scène littéraire francophone, Sophie Jomain a écrit plus de vingt romans allant de la littérature fantastique à la comédie en passant par le roman contemporain. Avec Les étoiles brillent plus fort en hiver, elle nous offre sa toute première comédie de noël.

Aux Galeries Hartmann, les Féeries sont le plus gros événement de l’année. Alors, quand sept jours avant leur lancement, Alexandre Hartmann, le nouveau directeur, exige que la décoration de Noël soit intégralement refaite, le sang d’Agathe ne fait qu’un tour !

La décoratrice des galeries a scrupuleusement suivi le cahier des charges du fondateur et personne ne touchera à son travail, et surtout pas cet arriviste arrogant. Mais le grand magasin est désormais sous la responsabilité d’Alexandre Hartmann, et aussi talentueuse que soit Agathe Murano, c’est avec lui qu’elle devra traiter. Lui et personne d’autre.

Ces deux-là auraient préféré ne jamais se rencontrer, mais puisqu’un père Noël et son chat magique viennent d’être embauchés pour exaucer les souhaits, puisque les guirlandes scintillent et que l’air embaume la cannelle et le pain d’épices, tout devient possible…

Les étoiles brillent plus fort en hiver figurait en bonne place dans ma pal de décembre, j’avais placé la barre haute suite aux avis dithyrambiques lus l’an dernier lors de sa parution en grand format et je ressors de cette lecture totalement emballée, avec un coup de cœur à la clé !

Enfin, une romance de Noël française digne de ce nom et comme ça fait du bien de lire une histoire si jolie et réconfortante à quelques jours de ma fête préférée.

Le roman respecte certes tout ce qu’on attend de ce genre avec un dénouement happy, mais sans être gnangnan ni bourrée de clichés !

C’est bien simple j’ai tout aimé ! Les personnages tous tellement attachants : Agathe et Alexandre bien sûr mais aussi le personnel des galeries en passant par les familles des deux protagonistes principaux, notamment la petite Chloé.

J’ai adoré la petite touche de magie avec la présence de Nicolas Claus, le père Noël engagé par Agatha, et Scrooge, son chat qui exauce les souhaits, qui insufflent l’esprit de Noël que j’adore.

Mais ce roman n’est pas qu’une histoire d’amour toute mignonne, Sophie Jomain aborde des sujets profonds que je ne m’attendais pas à trouver ici : schizophrénie, le deuil, la direction d’une entreprise, etc.

Les rebondissements qui émaillent le récit, l’humour et les situations cocasses m’ont fait bien rire mais il y a aussi beaucoup d’émotion et Sophie Jomain sait passer de l’un à l’autre avec virtuosité.

Si vous êtes à la recherche d’une romance de Noël réussie, je vous conseille vivement celle-ci qui parle de famille, d’amitié mais aussi d’amour, une histoire où les vœux peuvent se réaliser à condition qu’on y croit suffisamment fort.

Read Full Post »

Quand il voit débarquer dans son cabinet la ravissante, mais ô combien extravagante, Gabrielle Géris, Adrien de Bérail est loin d’imaginer qu’il se laissera convaincre de l’embaucher comme baby-sitter. Veuf et très accaparé par son métier d’avocat, il lui faut de toute urgence une personne capable de prendre soin de ses deux chérubins, Paul et Sophie, tout juste âgés de neuf ans. C’est donc en dépit de ce que lui crie la raison qu’il accepte sa folle candidature. Une personnalité audacieuse et un toupet incroyable pour un petit mètre soixante sur talons… Qui sait ? La jeune femme pourrait bien se révéler être la perle rare…heart_4auteur-editeur-pagescherche-jeune-femme-avisee-sophie-jomain

Gabi a trente ans, elle est parisienne, célibataire depuis quelques mois et à la recherche d’un job depuis aussi longtemps qu’elle est seule puisque c’est à cause de son ex petit ami, qu’elle a perdu son travail.

Depuis sa plus tendre enfance Gabrielle Géris avait un rêve : devenir archéologue et elle y était parvenue, hélas pour elle, Martin avait été surpris en train de voler des objets sur le terrain de fouilles où ils travaillaient tous deux et elle avait été virée en même temps que lui, soupçonnée d’être sa complice !

C’est se rendant à un entretien d’embauche pour être standardiste dans un grand cabinet d’avocats, qu’elle tombe sur un pigeon blessé et l’embarque dans son sac, par peur qu’il ne soit mangé. Mais le volatile, loin d’être reconnaissant, profite de l’entretien d’embauche entre Adrien de Bérail et Gabi pour prendre son envol et provoquer l’ire de l’avocat qui renvoie la jeune femme avant même de l’embaucher.

Mais Gabrielle, tenance, n’a pas dit son dernier mot et entend bien se faire embaucher comme nurse des jumeaux de l’avocat, Paul et Sophie. Devant un tel aplomb et faute d’autres candidates, Gabi est embauchée…

Sophie Jomain est une romancière que l’on voit beaucoup sur la blogosphère, notamment pour ses séries fantastiques Les étoiles de Noss Hand et Felicity Atcock mais comme la fantaisy n’est pas ma tasse de thé et que j’avais malgré tout envie de connaître sa plume, je me suis rabattue sur une romance et je peux vous dire que je me suis bien amusée à lire les aventures de Gabi !

L’auteure reprend tous les codes de la romance et l’histoire pourrait donc vous paraître banale d’un premier abord mais il n’en est rien, alors bien sûr Gabi et Adrien vont rapidement être sous le charme l’un de l’autre mais là où l’histoire est intéressante et sort des sentiers battus c’est dans le contexte familial et surtout la personnalité de l’héroïne.

Gabrielle est une personne attachante et étonnante, sa façon d’agir, de voir les choses, sa loufoquerie font d’elle un personnage marquant, Sophie Jomain ne fait pas dans la dentelle avec son personnage et j’ai vraiment apprécié, l’héroïne ne cherche pas à se caser, et même lorsqu’elle se rend compte de l’attrait qu’elle exerce sur son employeur, sa grande crainte c’est de succomber et de perdre son job car elle s’attache très vite aux deux enfants et ils le lui rendent bien car Sophie est altruiste et elle a le cœur sur la main.

Adrien de Bérail vaut le détour lui aussi, bel homme mais quel caractère !! Arrogant, méprisant, colérique, têtu, froid et pourtant quand on connait son histoire, sa vie, ses blessures, on le comprend ! Désormais, il n’a plus que 2 priorités dans sa vie, son travail et ses enfants car Adrien est veuf, sa femme s’est suicidée alors que les jumeaux n’avaient qu’un an, ce qui le fait beaucoup culpabiliser et son fils est en rémission d’une leucémie, lui non plus ne cherche pas à se caser.

Sophie Jomain nous propose une romance réussie : de l’humour, de la sensualité (il y a même des scènes chaudes comme la braise), une histoire crédible, de l’émotion, des personnages bien travaillés, bref j’ai adoré et passé un très bon moment avec Cherche jeune femme avisée !

Read Full Post »