Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Sophie Lebot’

Après des études littéraires, Sophie Bénastre devient Professeur-Documentaliste dans des Collèges et Lycées de Rouen. Elle a travaillé auprès d’élèves de maternelle et de primaire, à qui elle lisait des albums, des nouvelles ou des romans à voix haute. Mélodie en sous-sol son premier roman jeunesse a trouvé de nombreux lecteurs. Sophie Lebot illustre des albums et des romans et fait des interventions dans les écoles.

Au royaume de Siedem, sept princesses naquirent le même jour. La reine, épuisée par ces naissances successives, mourut juste après leur naissance.

Lors de leur 7e anniversaire, une femme se présenta aux portes du royaume. Usant de tout son charme auprès du roi, elle devint alors la nouvelle reine.

Les années passent mais la reine ne supportait pas de voir le roi si proche de ses filles. Elle le persuada donc de les chasser très loin en les mariant dans des contrées lointaines.

Juste avant le départ des princesses, leur mère leur apparut en songe et leur procura des pouvoirs magiques. Les sept sœurs parviendront-elles à déjouer les plans de cette reine perfide ?

Les sept citadelles est un merveilleux conte de fées dans la grande tradition du genre avec un roi faible devant les désirs de son épouse, une marâtre jalouse qui veut son époux pour elle toute seule et une bonne dose de magie, le tout dans un royaume enchanteur.

J’ai beaucoup aimé l’histoire, certes classique mais pas dénuée de charme, proposée par Sophie Bénastre. Le texte est joliment tourné et l’héroïne principale, la princesse Modchane, est intéressante.

L’autrice aborde avec ce conte les notions de jalousie, de vengeance et de pardon avec subtilité et intelligence. La princesse Modchane, qui ne peut se résoudre à la vengeance, parviendra à convaincre ses six autres sœurs, bien moins clémentes qu’elle, à mettre fin à la malédiction qui frappe leurs père et belle-mère. La morale est ainsi sauve comme dans tout bon conte de fée qui se respecte.

Les illustrations de Sophie Lebot sont magnifiques, j’ai eu un coup de coeur pour ses planches élégantes et pleines de couleurs à l’image de la couverture de cet album à destination des 3 ans et plus.

Le format inhabituel de cet ouvrage (28.8 x 1.1 x 35.8 cm) en fait un très bel objet livre à conserver dans sa bibliothèque et à offrir autour de soi.

Un grand merci aux éditions Saltimbanque qui publie, une fois encore, une sacrée pépite !

Read Full Post »