Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘tony diterlizzi’

Tout le monde sait bien que les dragons crachent des flammes, enlèvent les princesses et sont très méchants. C’est aussi ce que croyait Kenny jusqu’à ce qu’il rencontre Grahame : un vrai dragon. Mais lui, il adore les couchers de soleil et la poésie ! Depuis les deux amis sont inséparables. Le problème : seul kenny connaît la vérité à propos de Grahame. Et bientôt, la chasse au dragon est lancée…

Kenneth Lapin, Kenny pour les intimes, est un jeune lapin très érudit, passionné de lecture et de sciences. Il vit avec ses parents dans une maison nichée à Rond-le-Ruisseau, un petit village peuplé de porcs épics, loirs… où son seul ami est Georges, le vieux libraire.

Un jour en rentrant chez lui, Kenny fait une drôle de rencontre, celle de Grahame, un dragon ! Et les dragons comme chacun le sait, se régalent de chevaliers et de princesses au petit-déjeuner, adorent raser les châteaux et pourchasser tous les humains qui y vivent !

Seulement Grahame est bien différent : il est comme lui un passionné de lecture et surtout il est loin d’être belliqueux ! Grahame préfère les fruits et légumes à la viande, et la poésie au combat. Kenny l’étourdi et Grahame le philosophe deviennent aussitôt amis et le dragon est régulièrement invité à la table de madame Lapin, experte des fourneaux.

Mais que se passera-t-il si les villageois découvrent Grahame ?

Voilà une très jolie histoire d’amitié pour les 9 / 12 ans qui seront, comme moi, sous le charme de ces deux héros, d’autant plus que Tony DiTerlizzi nous propose de très belles illustrations rétros pour accompagner ce récit.

Dans ce roman, l’auteur par ailleurs l’un des créateurs des Chroniques de Spiderwick, combat les préjugés et met à l’honneur l’amitié, l’imagination et le pouvoir des mots. C’est une petite parenthèse de douceur qui plaira aux jeunes lecteurs mais aussi aux adultes car j’ai été totalement charmée par les personnages, l’univers intemporel, les illustrations.

Le jeune Kenny est un lapin épris de contes de fées et de sciences, naïf et plein de gentillesse pour son prochain à l’instar de l’ensemble des protagonistes de cette histoire. Cette parenthèse dans ce monde si tendre et bienveillant m’a fait un bien fou, elle m’a mis du baume au cœur et de temps en temps, qu’est-ce que c’est agréable !

J’ai trouvé cette histoire parfaite pour les enfants dès 9 ans mais aussi pour de plus jeunes dès 6 / 7 ans qui pourraient découvrir Kenny et le dragon à l’occasion de la fameuse lecture du soir avec papa ou maman, nul doute qu’elle les aiderait à faire de beaux rêves aussitôt leurs yeux clos.

Mon Sami-Chameau, bientôt 12 ans, a aussi beaucoup aimé cette histoire animalière, un genre dont il raffole, et il n’a fait, comme moi, qu’une bouchée de ce petit roman.

On sort de ce livre avec un sourire de bonheur collé aux lèvres, dommage que cette histoire n’ait pas de suite car l’univers comme les personnages se prêteraient très bien à une série.

Cette présente édition en hardback, ce qui est plutôt rare en France, signée Pocket Jeunesse est un vrai plaisir pour les yeux, dommage qu’on ne le trouve plus qu’en occasion alors si je vous ai donné envie, courez vite l’acheter !

Vous l’aurez compris, Kenny et le dragon, est un roman très réussi, aussi bien sous le fond que sous la forme, je vous le recommande vivement.

Read Full Post »