Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘une minute d’attraction’

Londres, 31 décembre 1999, une soirée de réveillon ultra chic. Gothique jusqu’au bout des ongles et armée d’un sens de la répartie hors norme, Hanna donne un coup de main à sa mère, traiteur. Aux antipodes, Richard, impeccable dans son costume cravate, est un New-Yorkais aisé que son père destine à Wall Street. Hanna le désarçonne autant qu’elle le séduit. Il n’a jamais rencontré une fille comme elle.
12 mai 2012. Hanna et Richard ne se sont plus adressés la parole depuis des années. Elle est pourtant là, à New York, pour lui révéler un secret explosif.

12 mai 2012. Hanna se rend dans les locaux de Maxwell Enterprises afin d’y retrouver Richard Larsen à qui elle n’a pas parlé depuis plusieurs années. Elle est tendue car elle doit lui faire une annonce d’importance.

Flashback 12 ans auparavant. C’est le 31 décembre 1999 que Hanna, 17 ans, rencontre Richard, 20 ans, pour la première fois. Elle est extra pour sa mère qui est organisatrice d’événements et qui supervise les réveillons du Nouvel An pour les Larsen depuis de nombreuses années.

Les deux jeunes gens sont immédiatement sous le charme l’un de l’autre, en dépit de leur différence de milieu et de look. Malgré cette attirance immédiate, c’est d’abord une amitié qui naît entre la londonienne et le New Yorkais qui joueront au chat et à la souris pendant quelques années avant de succomber…

Une minute d’attraction de Carrie Elks, qui vient tout juste de paraître, est une romance à suspens même si on se doute du dénouement, car l’auteure nous donne à lire une histoire faite d’attentisme, de haut et de bas, de malentendus qui jouent avec les nerfs de ses héros et avec les nôtres.

Si dans l’ensemble cette romance m’a beaucoup plu, je trouve que le prologue est beaucoup trop révélateur et nous met dans l’attente de l’événement annoncé qui tarde vraiment à venir.

Le personnage de Hanna est très attachant, cette jeune femme qui souhaite devenir journaliste musicale, n’a pas une vie facile et elle va connaître un grand drame qui la plongera dans une grave dépression. Elle forme un duo très complice avec sa mère mais connaît une relation en pointillés avec son père, remarié et père de jumelles.

Richard est l’archétype du héros viril. Il adore son père, sa belle-mère, son demi-frère et sa demi-soeur qui vivent à Londres et chez qui il peut mener l’existence d’un jeune homme comme les autres car à New York sa vie est toute autre. Sa mère est très snob et s’est remariée avec un homme d’affaires richissime. L’un comme l’autre attendent beaucoup de lui et il devra oublier ses projets personnels pour reprendre les rênes de l’entreprise familiale au lendemain du 11 septembre 2001.

Comme trop souvent, les deux héros sont beaux et sexy, l’homme est très riche et la jeune femme ne souhaite pas profiter de la situation. Quand les autrices nous donneront-elles à lire des romances moins stéréotypées ? C’est vraiment la seule chose que je reproche à ce roman : être totalement ce qu’on attend d’une romance, sans sortir jamais vraiment sortir des sentiers battus !

Ce petit bémol mis à part, cette lecture fut excellente, l’histoire d’amour est loin d’être linéaire. Hanna et Richard vont emprunter un chemin sinueux, parsemé d’embûches et d’obstacles afin de pouvoir s’aimer : ils vivent sur deux continents, sont très pris par leurs jobs respectifs et la mère de Richard, qui rêve d’une jeune fille de bonne famille pour son fils, n’aura de cesse de mettre des bâtons dans les roues de Hanna et de semer la discorde entre eux.

Carrie Elks nous propose ici une romance qui se révèle un vrai page turner, elle sait bien ferrer ses lecteurs et une fois la lecture commencée, il est bien difficile de s’en extirper. C’est une romance à la fois pleine d’émotions mais aussi oh là là chihuahua (comme dirait Jean-Marc Généreux !) avec de belles scènes érotiques entre Richard et Hanna et bon nombre de retournements de situations qui font qu’on ne s’ennuie pas une seconde pendant près de 400 pages.

Si vous aimez les romances, je ne peux que vous recommander Une minute d’attraction, elle saura à coup sûr vous plaire, même si elle ne sort guère des sentiers battus, elle fut un très bon moment de lecture !

Un grand merci à Anne, qui décidément me connaît bien, et aux éditions Presses de la Cité pour cette lecture surprise, j’ai adoré !

Read Full Post »