Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘une prière à la mer’

Marwan, mon cher enfant, je contemple ton profil éclairé par la lune, tes cils que l’on dirait calligraphiés, tes paupières closes dans ton sommeil innocent. Et je te dis : « Donne-moi la main. Tout ira bien. »

Sur une plage éclairée par la lune, un père syrien berce son fils endormi en attendant l’aube et l’arrivée d’un bateau. Il parle à son enfant des longs étés de son enfance, de la ville de Homs animée alors avec ses ruelles bondées, sa mosquée, son église et son grand souk.

Maintenant que le ciel crache des bombes, les obligeant à fuir une cité autrefois paradis terreste, il veut que son fils imagine la beauté de cette ville dont il ne reste désormais que des ruines…

Dans ce très beau livre brillamment illustré par l’artiste londonien Dan Williams, Khaled Hosseini rend hommage aux centaines de milliers de réfugiés qui prennent la mer au péril de leur vie pour fuir la guerre et les persécutions.

L’auteur d’origine afghane, par ailleurs l’un des auteurs les plus lus au monde, est ambassadeur de bonne volonté du HCR, le Haut Commissariat des Nations Unis pour les Réfugiés, et a également créé sa propre fondation qui porte son nom.

Cette organisation à but non lucratif fournit une aide humanitaire au peuple afghan. Ce n’est donc pas une surprise si il nous propose ce texte afin de nous sensibiliser au sort tragique des réfugiés, contraints de fuir leurs terres natales, pour l’Europe, qui apparaît tel un eldorado, mais qui finit par les refouler.

Une prière à la mer a été inspiré par l’histoire d’Alan Kurdi, le petit réfugié syrien de trois ans mort noyé en Méditerranée, en tentant de gagner l’Europe en septembre 2015. Un drame qui ému le monde entier. Malheureusement, au cours de l’année suivante, 4176 autres personnes ont péri ou ont été portées disparues en tentant un voyage similaire.

Ce court texte est dédié aux milliers de réfugiés morts en mer en fuyant la guerre et les persécutions est très émouvant bien sûr, il a pour but de sensibiliser les lecteurs mais aussi apporter une aide concrète aux réfugiés car pour chaque livre vendu, Albin Michel s’est engagé à faire un don de 1€ à La Cimade, une association qui aide les migrants, réfugiés et déplacés, demandeurs d’asile et étrangers en situation irrégulière en France.

Les aquarelles de Dan Williams, tantôt douces, tantôt violentes, servent merveilleusement bien les mots simples mais poignants de Khaled Hosseini, un texte sans fioritures qui prend l’apparence au témoignage et qui nous interpelle forcément.

Une lecture que je vous recommande pour son message et pour son objet livre car le travail de Dan Williams est de toute beauté.

Read Full Post »