Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘zoé brisby’

Lu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois 

Zoe Brisby s’est lancée dans l’aventure de l’écriture en février 2016. Son premier roman « La Solitude du gilet jaune » est d’abord paru en ebook puis, en mai 2017, chez City Editions. L’habit ne fait pas le moineau est son deuxième livre. Dans ses romans, elle aime mêler humour et sagesse. Des situations exceptionnelles pouvant révéler le meilleur en chacun de nous.

Maxine, vieille dame excentrique de 95 ans, s’échappe de sa maison de retraite, avec un projet bien mystérieux. Alex, jeune homme introverti au cœur brisé par un chagrin d’amour, décide sur un coup de tête de faire un covoiturage.

Ils cherchent tous deux à partager un voyage jusqu’à Bruxelles et se retrouvent réunis dans la Twingo hors d’âge d’Alex, direction la Belgique !

Mais quand Maxine est signalée disparue et que la police s’en mêle, faisant du pauvre Alex, un kidnappeur de vieille dame sans défense, leur voyage prend soudain des allures de cavale inoubliable. Et c’est le début de la plus belle aventure de leur vie…

Une fois n’est pas coutume, L’habit ne fait pas le moineau n’a pas eu le temps de croupir dans ma PAL tant j’avais envie d’une lecture drôle et pétillante et le second roman de Zoé Brisby a parfaitement répondu à mes attentes !

Dans cette histoire, on suit le covoiturage ô combien piquant d’Alex, un jeune documentaliste dépressif et introverti et de Max, ancienne institutrice particulièrement exhubérante, qui ne supporte plus le quotidien bien morne de sa maison de retraite.

Deux personnalités aux antipodes l’une de l’autre et qui veulent rejoindre Bruxelles pour des raisons bien différentes que je tairais ici pour vous faire la surprise.

Si vous aimez les personnages attachants, bien qu’un peu stéréotypés, les récits mouvementés, pétillants, bourrés d’humour mais qui vous réservent aussi de bien belles émotions, ce roman est clairement fait pour vous.

Pour ma part, il y avait bien longtemps que je n’avais pas autant ri à la lecture d’un roman ! Vraiment ri, de grands éclats de rire avec les larmes aux yeux. A tel point que mes enfants me regardaient d’un drôle d’air, se demandant ce qu’il pouvait y avoir de si comique dans ce livre.

Les chapitres sont courts, les aventures et mésaventures de nos deux héros sont abondantes, car of course, rien ne va se passer comme ils l’avaient imaginé et le lecteur ne s’ennuie pas une seconde en leur compagnie. Zoé Brisby évite même d’en faire trop, tout reste plutôt crédible, un bon point !

Mais ce roman n’est pas seulement drôle, il est aussi très touchant. L’autrice aborde des thèmes importants comme le deuil, la solitude, la fin de vie, la dépression, etc, de façon juste et sensible, avec beaucoup d’humanité, sans jamais donner de leçon ni tomber dans le pathos.

Bien sûr, l’autrice a recours à quelques facilités et nous propose un dénouement attendu mais cela n’a nullement gâché ma lecture. Une fois les premières pages tournées, on n’a qu’une envie : rester avec Max et Alex et voir jusqu’où Zoé Brisby va nous mener. Et jusqu’à la dernière page, je n’ai pas boudé mon plaisir et refermé ce livre, le sourire aux lèvres et franchement, ça fait du bien !

Read Full Post »