Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘son espionne royale et le collier de la reine’

Rhys Bowen, auteure best-seller du New York Times, a été nominée dans tous les plus grands prix de romans policiers et en a gagné de nombreux, dont les Agatha et Anthony Awards. Elle a écrit entre autres la série Son Espionne royale, qui se déroule dans les années 30 à Londres, la série Molly Murphy Mysteries, au début du XXe siècle à New York, et la série Constable Evans Mysteries, au pays de Galles.

Londres, janvier 1933. Il fait un froid de gueux en Angleterre et Binky, Fig et Podge comptent prendre leurs quartiers d’été à Nice, sur la Riviera, lieu favori de villégiature des aristocrates l’hiver venu.

Georgie doit rejoindre le domaine familial de Rannoch en Ecosse, lorsque sa cousine, la reine Mary la convoque à Buckingham Palace pour lui confier une nouvelle mission : partir à la recherche de sa précieuse tabatière, volée, le croit-elle, par sir Toby Tripoter

Georgie, déjà comblée par la confiance que lui accorde Sa Majesté, a l’heureuse surprise de voir Coco Chanel en personne lui proposer d’être son modèle pour ses dernières créations !

Toutefois, pendant le défilé, les choses se passent atrocement mal : le collier inestimable qu’elle porte, appartenant lui aussi à la reine, est subtilisé à son tour. Et, peu après, un homme est retrouvé assassiné !

Avec deux vols sur les bras et un meurtrier en liberté, Georgie n’a pas vraiment le loisir de profiter du casino même si le séduisant marquis Jean-Paul de Ronchard est prêt à lui enseigner la roulette…

Son espionne royale et le collier de la reine est le sixième opus de la série consacrée à lady Georgiana de Glen Garry et Rannoch écrite par Rhys Bowen. Vous le savez Son espionne royale fait partie de mes cosy mysteries préférés et je m’étais gardée cet opus à la couverture estivale, pour le découvrir sous le soleil et comme j’ai bien fait !

Dans ce nouvel opus, nous quittons l’Angleterre et sa campagne, direction la côte d’azur, ses villas et son casino, et si j’avais trouvé le tome précédent en-deça des autres, celui-ci s’est révélé excellent, avec une enquête bien ficelée, pleine de rebondissements, et une Coco Chanel et son associée Vera Bate Lombardi, en guests.

Georgie est une jeune fille intelligente et attachante, on a plaisir à la voir évoluer au sein de sa famille et dans son cercle d’amis, j’aime aussi beaucoup son grand-père, policier à la retraite qui est vraiment très sympatique et protecteur envers sa petite-fille et Darcy O’Mara, homme charismatique et mystérieux qui fait battre le coeur de notre héroïne, sans oublier Queenie, la bonne impayable de Georgie.

La plume de Rhys Bowen est toujours aussi fluide et enlevée, pleine d’humour, la galerie de personnages qu’elle nous propose est bien intéressante, même si certains sont davantage dessinés que d’autres pour les besoins de l’enquête.

Ce que j’apprécie aussi beaucoup dans cette série ce sont les personnages féminins qui ont des caractères bien trempés : ce sont des femmes fortes, intelligentes et indépendantes, qui savent mener leur barque ! En premier lieu notre héroïne et sa mère.

Tome après tome, je reste fan de cette série que je vous recommande si vous aimez les cosy mysteries, les héroïnes pétillantes et cette période de l’histoire !

Un grand merci à Filipa et aux éditions Robert Laffont pour cette lecture so british !

Read Full Post »