Je m’appelle Léon – Kit de Waal

Leon, 9 ans, est un garçon courageux. Quand un jour sa mère n’arrive plus à se lever le matin, il s’occupe de son demi-frère Jake. Quand l’assistante sociale emmène les deux garçons chez Maureen au gros ventre et aux bras de boxeur, c’est lui qui sait de quoi le bébé a besoin. Mais quand on lui enlève son frère et qu’on lui dit que chez ses nouveaux parents il n y a pas de place pour un grand garçon à la peau sombre, c’en est trop.

2 avril 1980, Leon, 9 ans, rend visite à sa maman à l’hôpital où elle vient d’accoucher de Jake. Leon est immédiatement fou d’amour pour ce petit frère si différent de lui car si ils ont une maman en commun, leurs pères sont différents.

Leon est un petit métis tandis que Jake a la peau blanche et les cheveux roux. Seulement, après le retour à la maison, Carol tombe en grave dépression. Déjà lâchée par le père de Léon, c’est au tour de celui de Jake de la rejeter, elle et son bébé.

Leon prend en charge son petit frère jusqu’au moment où il n’y a plus de couches ni de lait pour Jake et de nourriture pour lui. Il sonne alors chez la voisine pour lui demander de l’aide et celle-ci prévient les services sociaux.

L’assistante sociale confie les deux garçons à Maureen, qui est maman d’accueil depuis de nombreuses années. Elle leur donne beaucoup d’amour et tente de nouer le contact avec Carol qui ne se sent plus capable de s’occuper de ses fils.

Les services sociaux décident alors de les proposer à l’adoption mais séparément car autant Jake, le petit bébé bien blanc, a de bonnes chances de trouver une famille, autant le petit black, personne n’en veut.

Et, au bout de quelques mois, Jake part pour toujours et Leon décide de passer à l’action car il veut à tout prix réunir sa famille…

Il m’a fallu un peu plus d’un an avant de me décider à lire Je m’appelle Léon. Je savais que cette histoire allait me toucher et m’émouvoir et ce fut bel et bien le cas.

L’histoire de Léon a serré le cœur de la maman que je suis. Ce petit garçon qui a grandi trop vite à cause des responsabilités que lui a fait porter sa mère est attendrissant et on s’attache sans peine à lui.

J’ai été émue par ce petit garçon, j’ai partagé sa peine et sa tristesse et espéré qu’enfin le bonheur arrive dans sa vie. Leon a du mal à trouver sa place dans la société et il a l’impression d’être transparent et ne compter pour personne.

Je m’appelle Leon, c’est aussi la quête d’identité d’un petit orphelin métisse dans l’Irlande des années 80 où avoir la peau foncée n’était pas vraiment un atout. Mais Leon est déterminé, il a prouvé par le passé qu’il est capable de s’occuper seul d’un bébé et de sa maman et ne comprend pas pourquoi ils devraient être séparés.

C’est touchant de voir cet enfant se démener, de voir sa détresse, sa peine alors qu’il mérite, comme tous les enfants, d’être heureux et d’avoir une vie d’enfant tout simplement.

Au-delà de Léon, l’autrice conte des vies cabossées, celle des adultes qui entourent notre jeune héros et notamment des femmes : Carol bien sûr mais aussi Maureen et Sylvia qui accueillent Léon.

C’est un roman qui ne peut pas laisser indifférent, d’une tonalité assez triste je ne vous le cache pas mais aussi plein d’espoir. Dommage que Kit de Waal ait rallongé son histoire avec des histoires parallèles qui font perdre en intensité et en émotion, des longueurs qui pour moi ne sont pas indispensables et cassent même la lecture.

Un roman que je vous recommande malgré tout car il offre une plongée intéressante dans le quotidien de ces enfants qu’on retire à leurs parents et qui sont ballotés de familles d’accueil en familles d’accueil.

Merci aux Editions Kero pour cette lecture émouvante !

Publicités

3 réflexions sur “Je m’appelle Léon – Kit de Waal

  1. gemel dit :

    Rien qu’en lisant ton post j’ai presque les larmes aux yeux!!! Mais ce livre à l’air très intéressant, il faut juste que je trouve le courage de le lire!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s