Devenir Christian Dior – François-Olivier Rousseau

Paris, années 1920 : un jeune homme cherche sa voie. Il passe ses soirées au Bœuf sur le toit en compagnie d’artistes déjà célèbres qui tous le reconnaissent comme l’un des leurs. Et pourtant Christian Dior ne sait pas encore comment exprimer son talent. C’est en crayonnant des modèles de chapeaux et en dessinant des robes pour des rubriques de mode qu’il découvre enfin sa vocation. Mais la guerre coupe court à ses ambitions.

Démobilisé, Christian Dior rentre à Paris et seconde Lucien Lelong qui se bat contre l’occupant pour garder en France l’industrie de la couture. En 1947, il présente sa première collection : le New Look.

Le succès est foudroyant et planétaire. La maison Dior devient l’incarnation du chic français, et son créateur un mythe instantané.heart_3devenir-christian-dior-francois-olivier-rousseau

Je ne suis pas une modeuse accomplie ni une inconditonnelle de la mode, loin de là, mais je trouve les maisons de couture et leurs créateurs fascinants, tout du moins ceux de la fin du 19è et de la première moitié du 20è.

Les destins des Paul Poiret, Worth, Madeleine Vionnet, Coco Chanel, Jeanne Lanvin et consorts m’intéressent particulièrement et je voue une réelle admiration aux créations de Christian Dior.

La révolution qu’il a insufflé avec son New Look, les merveilleuses robes nées de son imagination m’interpellent depuis longtemps, aussi lorsque j’ai vu la biographie romancée de Dior écrite par François-Olivier Rousseau dans la Masse Critique Babelio, je n’ai pas hésité une seconde.

L’auteur dans Devenir Christian Dior nous propose le portrait du jeune homme avant la mode jusqu’a la création de la maison Dior, soit de la fin des années 20 et la ruine des Dior, à 1947, date de la naissance de la marque qui porte son nom.

François-Olivier rousseau fait donc l’impasse sur la jeunesse dorée de Dior qui naviguait entre l’hôtel particulier parisien et la maison de vacances de Granville, chère au cœur du couturier.

Je m’y attendais, cela ne m’a pas gêné et j’ai trouvé passionnant de découvrir la genèse du créateur qui appartenait à l’avant-garde artistique des Années folles où il côtoyait Max Jacob, Maurice Ravel, Jean Cocteau, pour ne citer qu’eux, à ses débuts de galeriste puis de créateur chez Robert Piguet avant la guerre et Lucien Lelong après celle-ci.

J’ai aimé découvrir son parcours, ses amitiés, ses centres d’intérêt, l’auteur s’attache à nous faire découvrir l’homme derrière le créateur et il révèle un homme discret et timide, attaché à son confort, qui crée sa maison presque malgré lui, poussé par ses amis à se réaliser enfin. On découvre un homme amoureux des hommes mais qui vivait entouré de femmes à qui il avait confié les postes clés de sa maison.

Mais je regrette hélas que cette biographie romancée s’arrête là et ne nous dévoile rien des dix années de création pour la maison Dior, ce que j’attendais aussi de ce livre et je trouve cette impasse regrettable, d’autant que le livre s’achève avec la mort du créateur, quelques pages sur les années 1947 / 1957 n’étaient donc pas superflues.

Devenir Christian Dior, c’est Dior avant Dior et vous l’aurez compris j’aurai aimé découvrir aussi Dior pendant Dior, la façon dont il créait ses collections, ses sources d’inspiration, etc.

Reste que cette biographie romancée est très bien écrite et qu’on la lit avec beaucoup de plaisir et d’intérêt, je vous la conseille donc si comme moi, cette grande figure de la mode vous intéresse.

Un grand merci à Babelio et à Allary Editions pour cette lecture enrichissante !

Publicités

3 réflexions sur “Devenir Christian Dior – François-Olivier Rousseau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s