Corsets & complots – Le pensionnat de Melle Géraldine tome 2 – Gail Carriger

Certaines choses ne changent pas au pensionnat de Mlle Géraldine : Monique est toujours aussi pimbêche, les cours toujours aussi mortels et les vampires, les loups-garous et les humains brûlent de s’entretuer. Cette deuxième année s’annonce donc bien remplie pour Sophronia : alors que son école volante se dirige vers Londres pour un mystérieux voyage scolaire, elle doit réussir ses examens, remplir son carnet de bal, perfectionner son art de l’espionnage et découvrir qui se cache derrière un dangereux complot visant à contrôler le fameux prototype susceptible de révolutionner le transport aérien surnaturel.
Et voilà que les professeurs du pensionnat commettent l’impensable : ils laissent monter à bord rien moins que des garçons !

corsets-et-complots-gail-carrigerauteur-éditeur-pages

Nous sommes en Angleterre au début du 19è siècle. Sophronia Temminnick que l’on avait découvert dans Etiquette & espionnage continue son apprentissage au pensionnat de Melle Géraldine.

Un pensionnat pas comme les autres puisqu’il ne situe pas sur terre mais dans les airs et on y apprend l’art d’espionner, de déjouer les complots et si besoin, de tuer.

Alors qu’elle se révèle toujours une excellente élève en espionnage, et surtout une élève très appliquée et motivée, Sophronia se retrouve mise au banc par ses amies et doit en plus déjouer des tentatives d’enlèvements, dont celles sur sa meilleure amie Dimity.

Mission compliquée par la venue à bord de garçons qui font tourner bien des têtes et par la destination finale de l’aéronef : Londres !

Le quotidien de l’institution se voit bouleverser par l’arrivée des garçons et Sophronia aura une fois de plus bien du fil à retordre afin de trouver le fin mot de l’histoire.

Ce second tome nous permet de retrouver l’univers steampunk et victorien, peuplé de loups garous, de vampires, de valets robotisés, de méchanimal… une fois de plus bien développé par Gail Carriger mais je vous avoue que s’il m’avait bien plu il y a quelques mois, j’ai eu du mal à me replonger dedans.

Corsets et complots est l’occasion de retrouver les protagonistes du premier volume mais d’en découvrir aussi de nouveaux comme lord Félix Mersey qui courtise notre héroïne toujours aussi affutée.

L’histoire se révèle agréable mais elle est trop répétitive et lassante pour l’adulte que je suis, on dirait un copier/coller du premier tome : complots, problèmes de garçons, escapades interdites dans les soutes et cours d’espionnage émaillent le quotidien de nos espionnes.

Reste que ce roman est un sympathique divertissement qui plaira surtout au jeune public, ce qui est l’essentiel, je ne pense toutefois pas poursuivre la série. Merci à Babelio et à Orbit pour cette lecture.

heart_3

Publicités

12 réflexions sur “Corsets & complots – Le pensionnat de Melle Géraldine tome 2 – Gail Carriger

  1. Claire dit :

    Il faudrait décidément que je me mette à cette série. Sans sembler révolutionnaire, elle a l’air de faire passer un bon moment. Je note la référence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s