Les Koboltz tome 1 Mission Uluru – Benoît Grelaud

Les Koboltz ont pour véritable obsession de ne pas polluer la planète. Ils ne mangent aucun animal, cultivent leurs céréales, leurs fruits et légumes sans produits chimiques, et traitent absolument tous leurs déchets. Alors quand les hommes décident de créer un insecticide pouvant entraîner une véritable catastrophe écologique, le petit peuple vivant sous terre décide de mener une mission afin d’empêcher la création de ce poison. Mais pour cela, ils vont avoir besoin de l’aide de Rakiriko, un koboltz banni de son peuple plusieurs années auparavant, mais qui seul sait comment se rendre invisible aux yeux des humains. Rakiriko va-t-il accepter de venir en aide à son peuple qui l’a rejeté ? Les Koboltz vont-ils arriver à temps pour stopper les humains et préserver la planète ? Entre aventure, maladresse et sentiments, Tammpo et ses compagnons vont devoir faire face à de nombreux obstacles.

Alors que la surface du globe est devenu invivable pour eux, les Koboltz, un peuple de très petite taille vivant sous terre, se battent pour préserver la Terre.

Véritables génies du recyclage et de la dépollution, ces petits personnages s’évertuent avec courage et détermination à protéger la planète mise à mal par les hommes.

Dotés d’un fugace don d’invisibilité et munis d’un équipement spécial les protégeant du soleil, ils sillonnent régulièrement la surface de la Terre, pour la sauver des graves dangers écologiques qui la menacent.

Et justement l’heure est grave à Karmah, l’une des cités souterraines dans laquelle vivent les Koboltz, l’annonce d’un futur désastre écologique est tombée comme un couperet : les hommes cherchent à mettre au point un insecticide ultra puissant et dévastateur pour la faune et la flore.

Les Koboltz décident alors de partir en mission sur la surface de la terre afin de tenter de convaincre Rakiriko, un koboltz banni de son peuple, le seul qui sait comment se rendre invisible aux yeux des humains…

Lorsque j’ai vu cette parution dans le catalogue des éditions Slalom, je me suis dit que ce roman allait plaire à mon Sami-Chameau, grand amoureux de la faune et de la flore et soucieux d’écologie.

Et ça n’a pas loupé, ce premier tome des Koboltz a été un quasi coup de cœur pour lui, il a adoré suivre les aventures de ce peuple miniature écologiste et végétarien. Il faut dire que ces Koboltz sont sympathiques en diable, ingénieux, intrépides et facétieux, avec une imagination fertile.

C’est un récit d’aventures semé d’embuches pour nos héros, illustré avec talent par Sylvain Even, plein de fantaisie et de fraicheur, qui parle d’écologie et de protection de la nature sur un ton résolument optimiste.

Les enfants apprennent beaucoup de choses de façon ludique et responsable sur l’écologie, le recyclage, la pollution… et de ce point de vue c’est très bien vu puisque les enfants se familiarisent avec l’écologie et apprennent à être respectueux de la Terre, de sa faune et de sa flore, sans en avoir l’air.

Quant à moi, j’ai trouvé ce premier volume intelligent et absolument adorable, l’univers est très plaisant et il y a beaucoup d’humour, impossible de s’ennuyer à cette lecture qui convient aux enfants dès 9 ans mais aussi aux plus grands.

Les Koboltz mission Uluru est un roman à mettre entre toutes les mains, afin que ces défenseurs de la planète de 8cm de haut fassent le plus d’adeptes possibles, notre planète en a bien besoin.

Un grand merci aux éditions Slalom pour cette lecture écologique, Sami-Chameau et moi-même attendons désormais le tome 2 !

Publicités

Une réflexion sur “Les Koboltz tome 1 Mission Uluru – Benoît Grelaud

  1. Sev dit :

    Ooooh supeerrr!!! Mais je crois que ma mini miss est un peu jeune, elle n’a que trois ans et demi :p
    Je l’achèterai bien « pour plus tard », histoire de !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s