Younger – Pamela Redmond Satran

Alice, quarante-quatre ans, s’ennuie. Maintenant qu’elle est divorcée et que sa fille a quitté la maison pour faire du volontariat en Afrique, elle rêve de changer de vie. A la veille du Nouvel An, elle part retrouver son amie Maggie à Manhattan. Cette dernière prend les choses en main au cours d’une séance de transformation : coupe de cheveux, maquillage, tenue… Métamorphosée en jeune femme, Alice a du succès et rencontre Josh, un bel étudiant qui pourrait être son fils. Se prenant au jeu, elle décroche un job d’assistante marketing dans la maison d’édition où elle avait commencé à travailler vingt ans plus tôt. Tout le monde lui donne vingt-neuf ans, y compris Josh, de plus en plus amoureux. Mais cette nouvelle vie n’est pas sans risque et tout peut basculer à chaque instant, surtout lorsque la fille d’Alice décide de rentrer soudainement…

younger-pamela-redmond-satranauteur-editeur-pages

Alice a quarante-quatre ans. En ce 31 décembre, elle quitte sa maison du New Jersey pour rejoindre sa meilleure amie Maggie qui vit à New York. L’année qui vient de s’écouler ne l’a pas épargné : son mari l’a quitté pour une secrétaire presque deux fois plus jeune qu’elle et sa fille unique Diana âgée de 22 ans est partie en Afrique effectuer des missions humanitaires.

Alice qui jusque là menait une vie de femme au foyer s’occupant de la décoration de sa maison et de son jardin, se trouve bien désœuvrée d’autant que les maisons d’édition aux portes desquelles elle frappe pour solliciter un emploi, lui renvoient son âge et son manque d’expérience pour toute fin de non recevoir.

Si seulement elle pouvait retrouver sa jeunesse, elle ferait les choses autrement c’est sûr ! Maggie qui n’a eu de cesse de lui répéter de reprendre le travail au cours des deux précédentes décennies, lui impose alors une séance de relooking pour la rajeunir et une fois les cheveux blancs cachés par la coloration et les joggings sans forme remisés au placard au profit de petites robes tendances, Alice est transformée, à tel point qu’on ne lui donne même pas trente ans ! La preuve, en ce soir du nouvel an, Josh, un jeune homme de 25 ans tombe sous son charme !

Gonflée à bloc par cette rencontre et sa nouvelle apparence, Alice réussit à se faire embauchée comme assistante dans une maison d’édition, sa nouvelle vie peut enfin commencer.

Mais pour que ce nouveau tournant voie le jour, Alice devra mentir et tricher, à son employeur, à ses collègues, à Josh et sur son CV…

Voilà une romance très agréable à lire avec une héroïne quadra qui sort des sentiers battus puisque contrairement aux héroïnes de ce genre, Alice ne veut ni se marier ni avoir des enfants mais faire carrière, ce qui ne l’empêche pas de se retrouver dans des situations impossibles qui font aussi tout le sel du roman, comme toute bonne romance qui se respecte.

Derrière cette apparence de légèreté et d’humour, le livre n’en manque pas, Pamela Redmond Satran s’interroge sur les aléas de la vie, sur l’importance de l’âge et des apparences et sur la crise de la quarantaine bien sûr.

Il faut dire que l’on reproche plus facilement son âge à une femme qu’à un homme et malheur à celle qui a mis sa vie professionnelle entre parenthèse pour se consacrer à sa famille, elle ne récolte que mépris et manque de considération lorsqu’elle y met fin.

Ce qui arrive à Alice et à son couple est finalement très fréquent lorsque l’on aborde ce fameux milieu de vie et la sanction imposée par la société qui veut que passé 40 ans, on ne vaut plus tripette, est terriblement injuste.

En bref, un roman idéal pour l’été, léger et pétillant, qui fait réfléchir sur le temps qui passe mais vous fera avant tout passer un excellent moment à la plage ou en vacances ! Un bémol toutefois : la fin est totalement prévisible ce qui est un peu dommage…

Un grand merci à Célia et aux éditions Denoël pour cette romance estivale pleine de fraicheur !

heart_4

Les 10 livres que j’aimerais sortir de ma PAL cet été (1/10)

Publicités

19 réflexions sur “Younger – Pamela Redmond Satran

  1. belette2911 dit :

    On reproche aux femmes de mettre leur carrière entre parenthèses pour s’occuper de la famille, et ensuite, on pleure parce que tout fout le camp, que les gosses sont mal élevés et ainsi de suite.

    A contrario, une femme qui dit qu’elle ne veut pas d’enfants parce que son boulot passe avant tout est regardée de travers aussi. Hé, oh, hein, bon… on doit faire quoi, au final ??? :/

    Je noterais bien, mais bon… vu mon TAL 🙄

    • Bianca dit :

      Pour les hommes, on fait toujours tout mal finalement non ? Une femme devrait pouvoir se consacrer à sa famille si elle le souhaite mais celle qui ne veut pas d’enfant devrait être comprise aussi, après tout chacune devrait pouvoir avoir son destin en main sans se faire juger !

      • belette2911 dit :

        La moitié de l’humanité est incomprise ! Par des hommes qui sont tous sortis du ventre d’une femme ! Les salauds, sont jaloux 😛

  2. Claire dit :

    Elle a l’air sympa cette romance. En plus, l’histoire sort un peu des sentiers battus, j’ai l’impression. Du coup, je note la référence et je verrai si je croise ce roman lors de mes sorties en librairie ou bibliothèque.

  3. latetedansleslivres dit :

    J’ai aussi passé un moment agréable! C’est vrai que derrière le côté divertissant, j’ai trouvé qu’il y avait une vraie réalité sur l’âge des femmes et de ces mères qui mettent leur carrière entre parenthèse, Je ne regrette pas la découverte!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s