La drôle de vie de Zelda Zonk – Laurence Peyrin

Lu dans le cadre des challenges 1 pavé par mois et A tous prix (prix Maison de la presse 2015) :

challenge-un-pave-par-mois   logo-challenge-c3a0-tous-prix

Les jours s’écoulent, un peu trop calmes, un peu trop sages, pour Hanna Reagan lorsqu’un grave accident de voiture la cloue sur un lit d’hôpital. La campagne irlandaise a ses charmes, ainsi que son romancier de mari, mais rien de pétillant comme sa voisine de chambre, une vieille dame malicieuse et mystérieuse répondant au nom de Zelda Zonk.

À ses côtés, et n’ayant rien d’autre à faire pendant sa convalescence, Hanna se prend à rêver à une nouvelle vie, plus éclatante. Est-elle vraiment épanouie dans son hameau perdu, dans son mariage routinier ? Alors que Zelda lui conte son existence positive et joyeuse, Hanna se demande s’il est encore possible de changer la sienne… heart_4auteur-editeur-pages

la-drole-de-vie-de-zelda-zonk-laurence-peyrin

Hanna Reagan mène une vie bien tranquille dans la campagne irlandaise, entre son travail de tapissière et d’antiquaire, Jeffrey son mari romancier et sa nièce Patti qu’elle élève comme sa fille.

Une vie routinière qui lui va bien jusqu’au jour où elle a un terrible accident de voiture en se rendant à son travail à Cork. Hanna frôle la mort et se retrouve hospitalisée pendant de longues semaines.

Cet accident va remettre en cause cette vie bien réglée qui était la sienne jusqu’alors. Son mari américain est-il vraiment si heureux de vivre en Irlande ? Pourquoi n’arrive-t-elle pas à tomber enceinte ? Est-elle comblée par cette vie de recluse ?

Très seule dans sa chambre individuelle, elle demande à changer de chambre et fait la connaissance de Zelda Zonk, une vieille dame de 85 ans, tombée de son escabeau.

Les deux femmes sympathisent et lors d’une visite de Gail, sa sœur et mère de Patti, Hanna apprend que Zelda Zonk était le pseudonyme qu’utilisait Marilyn Monroe lorsqu’elle voulait passer incognito.

Sa voisine de chambre est-elle l’ancienne star ayant mis en scène sa mort afin de refaire sa vie en Irlande ? La vieille dame confesse être née aux Etats-Unis et a le même grain de beauté, serait-ce possible ?

Hanna est troublée d’autant plus que le fils de Zelda, Michael, est beau à tomber et qu’elle ressent une attirance folle pour lui… Elle veut mener l’enquête. Cela tombe bien car les deux femmes se sont liées d’amitié, et quelques semaines après leur sortie de l’hôpital, elles vont se retrouver pour un week-end qui va remettre toute la vie d’Hanna en cause.

Cela fait déjà un an que ce titre est dans ma PAL et il aura fallu sa sortie en poche pour que je me souvienne qu’il m’attendait bien sagement ! J’avais lu de bons avis et je suis bien d’accord avec eux : La drôle de vie de Zelda Zonk est un roman frais et bien écrit, un roman estival par excellence mais qui n’en oublie pas d’aborder des thèmes importants comme l’amour, l’amitié, la passion, la routine, la mort, la séparation, la difficulté de tomber enceinte, l’adultère… Et cerise sur le gâteau il y a l’énigme autour de Zelda Zonk bien menée et bien dosée.

L’héroïne de l’histoire est bien entendu Hanna, un personnage bien développé par Laurence Peyrin, qui se révèle très attachant avec ses doutes et ses interrogations, qui peuvent être les nôtres, un personnage proche de nous qui remet toute sa vie en question après avoir frôlé la mort et auquel on peut facilement s’identifier.

Et il y a bien sûr Zelda, cette femme est un mystère : elle a quitté l’Amérique au début des années 60 pour se marier avec un polonais dont elle sera très vite veuve et qui s’installe en Irlande pour y élever des moutons. Zelda devient une sorte de maître à penser de Hanna, l’éclairant de toute sa sagesse.

Une jolie histoire que j’ai dévoré avec de l’amour, du mystère et de l’humour. Il me tarde désormais de lire la suite que l’auteure vient de publier : Hanna.

Merci aux Editions Kero pour cette belle lecture !

Les 10 pavés que j’aimerai sortir de ma PAL cet été (1/10)

 

Publicités

29 réflexions sur “La drôle de vie de Zelda Zonk – Laurence Peyrin

  1. laroussebouquine dit :

    Je l’ai lu le mois dernier et j’ai beaucoup aimé ! Hanna était sympathique aussi, mais surtout parce qu’il nous apporte les réponses que l’on attend. Autrement, il a quand même moins d’intérêt !

  2. Asphodèle dit :

    Je viens de mettre le challenge à jour et je prends (enfin) le temps de venir lire ton billet ! Cette histoire a l’air rafraîchissante malgré les problèmes soulevés et la probabilité d’une Marylin Monroe en vie me fait déjà hurler de rire (après Elvis hein !), je le note :pour après l’été, car en été j’ai encore moins la possibilité de lire ! 😆 Mais va savoir ! 😉 Bisous Bianca et merci de ta fidélité au challenge 😀 !

  3. Cécile dit :

    j’ai failli le rapporter cet été, mais il a fallu que je m’arrête…je le note pour l’emprunter à la médiathèque! Je pense qu’il va me plaire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s